All posts by

Leïla Martin

Mes parents m’ont amené, il y a quelques jours, des asperges de seconde catégorie achetées à très bon prix (aux alentours de 4€) dans une ferme alsacienne. Elles sont certes moins régulières et moins jolies que leurs consoeurs vendues à prix forts et ne sont pas idéales à déguster à la manière traditionnelle (cuites à l’eau ou à la vapeur et proposées avec différentes sauces). Mais, elles ne sont pas à bouder pour autant ! Pour peu qu’elles soient judicieusement apprêtées, elles n’ont même rien à envier aux modèles de beauté auxquels nous sommes généralement habitués. Cuisinées en

Quand j’étais petite, j’avais une aversion pour la betterave : la seule et unique que connaissent généralement les enfants, vendue cuite et sous-vide dans les supermarchés et proposée en cubes imprégnés de vinaigrette à la cantine. Et puis un jour, j’ai rencontré une betterave à l’état naturel. J’ai croqué un morceau cru et là, comme dans la pub pour un certain yaourt, mon visage qui exprimait auparavant une mine de répugnance à l’égard de ce légume, s’est soudain illuminé ! Depuis, j’aime le caractère bien trempé de la betterave et sa saveur à la

C’est la pleine saison des asperges en Alsace. Et les asperges, ça me botte ! Je pourrais en manger tous les jours. Bon j’avoue, j’en mange quasiment tous les jours. Cela en fait des bottes et des bottes et encore des bottes… mais aussi des épluchures, des épluchures, et encore des épluchures ! Et aussi des talons, des talons et encore des talons machinalement balancés à la poubelle ! Alors que non, le jeter d’épluchures n’est pas un sport homologué et devrait même être banni de notre gestuelle. Mais les habitudes ont la vie

Il est agité comme un loup affamé. Mais ne vous fiez pas à son look de rockeur et à ses allures de bad boy ! Ne prenez pas non plus son fameux leitmotiv « Surtout, ne soyez pas sage » au pied de la lettre ! En vrai, à l’intérieur, Nicolas Rieffel est doux et moelleux comme un Lämmele. Déjanté, monté sur ressort, au moins branché sur du 100 000 volts, l’enfant terrible de la gastronomie alsacienne, devenu célèbre grâce à sa participation à Masterchef, est aussi et surtout connu pour être un homme de coeur.

Les asperges sont en Alsace ce que les mirabelles sont en Lorraine : une indéniable fierté régionale ! La saison est courte, deux mois tout au plus. La présence des asperges sur les étals et à la carte des restaurants a, de ce fait, la saveur des moments longtemps attendus. On s’en régale d’autant plus qu’on sait leur compagnie furtive. Et on n’hésite pas à les mettre au menu très régulièrement, voire à en abuser ! Et voilà qui tombe bien, car l’Asperge blanche d’Alsace se consomme sans modération. Elle pousse de manière 100%

L’Alsace est en train de revêtir ses habits de printemps. Les arbres en bourgeons se parent de leurs premières feuilles, les champs se colorent de fleurs et l’ail des ours envahit les forêts. Les asperges sont déjà sorties de terre. Et du côté des jardins et potagers, rhubarbe, blettes, chou-fleur, petit pois et radis roses annoncent un renouveau de couleurs et de saveurs dans nos assiettes. Quelle plus belle inspiration en cuisine que de se laisser gâter par la nature et ses prodigalités du moment ?  Il est temps d’inviter les jolis boules roses de nos potagers

Il vous reste des blancs d’oeufs et vous ne savez pas trop quoi en faire ? Voici une idée de recette qui en plus de sauver vos blancs d’oeufs fera sans nul doute des heureux au moment de l’apéro. Les financiers, tout le monde connaît. Du moins en version sucrée. Avec ces petits financiers salés, c’est certain, vous ferez sensation auprès de vos invités. L’idée est originale mais pas extravagante non plus et surtout sans prise de risque. L’association fromage de chèvre et tomates confites, ça marche en effet à

A l’arrivée des beaux jours, notre estomac nous réclame des nourritures plus légères et colorées. Le printemps s’installe aussi dans nos assiettes, moment idéal pour faire le plein de vitamines et nutriments qui boostent l’énergie et le moral ! Depuis quelques temps, je suis devenue une adepte de la choucroute crue, vénérée par les diététiciens et nutritionnistes. Ce super-aliment, qui doit ses propriétés au process de lacto-fermentation qui permet de transformer le chou en choucroute est un véritable trésor nutritionnel.  La choucroute crue regorge de vitamine C, B et E, d’enzymes, de minéraux, de

A l’approche du week-end, voici une petite idée de bouchée gourmande qui aura le mérite de ravir les papilles de vos convives au moment de l’apéro tout en évitant à vos verts de poireaux le bien triste destin d’agoniser au fin fond d’un sac poubelle. La cuisine anti-gaspi, c’est un peu d’astuce , d’espièglerie… (Nan, ça c’est la vie de Candy) et de bonne volonté. Avant de soulever le couvercle de la poubelle, posons-nous toujours la question de savoir si ce geste est bien nécessaire et s’il n’y a pas moyen d’offrir une seconde

Depuis quelques jours, la grisaille a laissé place à un ciel tout bleu en Alsace. Il y a comme un air de printemps qui roucoule et nous chante des promesses de beaux jours et de tenues plus légères. Bientôt délestés des oripeaux de l’hiver, nous aurons forcément envie d’alléger nos assiettes. Les magazines s’apprêtent d’ailleurs à faire chou gras de gros titres encourageant la perte de poids. A les croire, nous avons tous (enfin plutôt toutes car le diktat du bikini est principalement infligé aux femmes) 2 voire 3 kg à faire fondre avant

1 2 3 15 Page 1 sur 15
logo-jvvc-vide

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology

Mon apéro qui décoiffe

Mon apéro qui décoiffe

Remplissez le formulaire ci-dessous
pour télécharger mon livret de recettes apéritives qui fleurent bon l'Alsace !