Posts in Category

Actus

Tout nouveau sur la toile, Restos Alsace propose une alternative aux mastodontes de l’information  ou de la réservation en ligne. A mi-chemin, entre la Fourchette et Tripadvisor, cette plateforme entend rendre tout autant service aux restaurateurs qu’aux gastronautes. De quoi mettre tout le monde d’accord et combler les attentes de chacun ! Créé par deux Alsaciens passionnés de gastronomie, Stéphanie Loison et Joël Weber, Restos Alsace c’est le site 100% régional qui permet aux fins gourmets de trouver le bon restaurant, du moins celui qui répond à leur envie et leurs

L’Alsace… ses maisons en colombages, sa gastronomie, sa route des vins… Et ses brasseries ! Région réputée pour ses vins à travers le monde, l’Alsace a su faire de son patrimoine viticole un véritable levier d’attractivité touristique. Mais elle possède une autre richesse à boire qui mérite tout autant d’étancher la curiosité et la soif des touristes. Découvrir  le patrimoine brassicole alsacien Et si l’on découvrait l’Alsace à travers son patrimoine brassicole ? C’est l’ambition du tout nouveau site web Au Gré des Bières lancé le 10 juin dernier par les brasseurs d’Alsace

Il fallait juste y penser ! Thierry Mulhaupt, le fameux pâtissier strasbourgeois, s’est emparé de la tradition ancestrale des bredele pour les décliner en version salée. Une idée lumineuse qui fera sans aucun doute l’unanimité ! Car qui n’aime pas les bredele, ces jolis petits biscuits de Noël, aux formes diverses et variées, qui font rimer fêtes de fin d’année avec partage et gourmandise ? Quand j’ai eu l’exquis petit livre de Thierry Mulhaupt entre les mains, Bredeles et autres apéritifs salés, récemment paru aux éditions baobab, j’ai d’emblée été gagnée par

Lionel Hunckler, un ambassadeur culinaire de talent pour la Maison Feyel Chef de cuisine passionné, Lionel Hunckler exprime depuis maintenant sept années son amour de la gastronomie et son talent créatif chez Feyel, la plus fameuse des maisons de foie gras alsaciennes. Rencontre avec un professionnel épanoui qui a manifestement trouvé sa voie ! Lionel Hunckler a beau avoir fait ses armes auprès des plus grands noms de la gastronomie alsacienne, il ne regrette aucunement son choix d’avoir quitté l’univers des restaurants gastronomiques pour rejoindre le monde de la production agro-alimentaire. Pourtant,

A Strasbourg, le marché de Noël bat son plein. Les rues sont noires de monde aux heures d’affluence et parvenir à se frayer un chemin à travers la foule relève presque de l’exploit. D’autant que la valse des gobelets de vin chaud rend l’affaire plus périlleuse encore et la bousculade tout-à-fait malvenue. Le ballet se produit pourtant sans heurt, tout un chacun prenant la précaution de ne pas faire sursauter le gobelet du voisin. Les visiteurs acquièrent très vite le pas, l’allure et la cadence compatibles avec les 800 000 gobelets qui déambulent

Noël approche à grands pas et avec lui son cortège de douceurs et spécialités gourmandes. Dans tous les foyers alsaciens ou presque, il est de mise de confectionner, des bredele, les fameux petits biscuits qui, grignotés tout au long de la période de l’Avent, renforcent notre sentiment de vivre l’attente d’un jour exceptionnel. Mais la magie de Noël s’étend bien-sûr au-delà de toutes les traditions gourmandes qui l’entourent. Noël, c’est la fête de l’amour et du partage, un temps béni où tout-un-chacun est sensé se soucier de l’autre plus encore qu’à l’accoutumée, un moment

Aujourd’hui, je vous propose une recette facile et rapide à faire inspirée du fameux coq au Riesling alsacien. Pour la cuisson de ce plat mijoté, rien de tel qu’une bonne cocotte en fonte qui répartit la chaleur de manière homogène et assure une humidité indispensable pour obtenir des aliments moelleux et fondants ! Et en matière de cocotte, on ne fait pas mieux que la marque alsacienne Staub ! Non, non je ne suis pas chauvine, juste fan des produits fabriqués par cette entreprise qui cultive depuis sa création en 1974 un savoir-faire unique ! La cocotte Staub, un bijou

Qui sera la nouvelle étoile montante de la gastronomie alsacienne ? Pour le découvrir, rendez-vous sans plus tarder sur Alsace 20 ! Le concours télévisé Chefs à bord débarque à nouveau sur notre chaîne 100% régionale pour une 6ème saison encore plus assaisonnée ! Si vous êtes fan d’émissions et concours culinaires, ne manquez pas une miette de l’édition 2016. Vous allez vous régaler, succomber, à coup sûr… chavirer ! Un divertissement succulent orchestré par Nicolas Rieffel Si je vous enjoins à profiter de ce programme, c’est qu’il me tient particulièrement à coeur ! Et pas seulement

Découvrez la Maison alsacienne de foie gras Feyel ! Fondée en 1811 par Frédéric Feyel, né à Wolfisheim, la maison Feyel perpétue la tradition alsacienne du foie gras avec passion et exigence depuis plus de 200 ans. Gardienne d’un savoir-faire transmis de génération en génération, cette marque de renom a conservé, comme un trésor caché, le secret des recettes et la précision des gestes. Oui des gestes ! Car si l’entreprise a pris de l’ampleur et a évidemment eu recours à la mécanisation pour faire face au volume des commandes, la machine n’a pas remplacé la dextérité du cuisinier,

Cette jolie brune au regard pétillant, c’est mon amie strasbourgeoise sophrologue Sandrine Ankaoua. Si je devais résumer Sandrine en une phrase (exercice fort difficile car personne ne peut être cantonné à une définition aussi restreinte), je dirais que c’est une femme joyeuse et solaire, pleine d’une belle énergie qu’elle fait généreusement rayonner autour d’elle. Pourquoi je vous parle de Sandrine sur ce blog ? Tout simplement parce qu’elle gagne à être connue ! Et aussi parce que nous avons eu des échanges passionnants sur les ponts à créer entre la sophrologie et

1 2 3 Page 1 sur 3

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology

Mon apéro qui décoiffe

Mon apéro qui décoiffe

Remplissez le formulaire ci-dessous
pour télécharger mon livret de recettes apéritives qui fleurent bon l'Alsace !