Posts in Category

Amuse-bouche

A l’approche du week-end, voici une petite idée de bouchée gourmande qui aura le mérite de ravir les papilles de vos convives au moment de l’apéro tout en évitant à vos verts de poireaux le bien triste destin d’agoniser au fin fond d’un sac poubelle. La cuisine anti-gaspi, c’est un peu d’astuce , d’espièglerie… (Nan, ça c’est la vie de Candy) et de bonne volonté. Avant de soulever le couvercle de la poubelle, posons-nous toujours la question de savoir si ce geste est bien nécessaire et s’il n’y a pas moyen d’offrir une seconde

J’adore le Munster et pour moi un bon plateau de fromages doit forcément inclure cet odorant spécimen. Enfin, sa présence reste la bienvenue tant qu’il ne franchit pas un certain seuil de puissance olfactive.  S’il devient trop exubérant,  le Munster est privé de plateau… Mais pas forcément de sortie ! Quand il devient trop coulant et menace de se carapater, dépassant clairement les bornes, je le transforme en crème. Cette dernière a le don d’adoucir son fort tempérament sans pour autant le mettre en camisole. Dernièrement, j’ai intégré cette crème de Munster à une soupe de carottes

La Saint-Valentin approche et à Strasbourg, la fête des amoureux ne se cantonne pas au 14 février mais s’étend sur 10 jours avec l’opération « Strasbourg, mon amour ». Depuis quelques années, la ville propose en effet toutes sortes d’animations pour allumer ou raviver les feux de la passion : spectacles, concerts, sorties gourmandes, expositions, cinéma, soirées dansantes, shooting photo, visites guidées etc… Il y en a pour tous les goûts et pour ceux qui zapperaient le jour J (sans tomber dans le cliché, c’est quand même plutôt les hommes qui oublient), les occasions

Avec les derniers dossiers à boucler au boulot, la course aux cadeaux de Noël, les ateliers bredele et autres préparatifs de Noël, le mois de décembre est loin d’être de tout repos. Et on a beau être motivé(e) pour mettre les petits plats dans les grands, le temps fait parfois défaut. Pas de panique, ni de culpabilité à avoir si vous ne parvenez pas à réaliser tout un menu de A à Z pour vos repas de fêtes ! Il y a suffisamment d’options alléchantes toutes faites proposées dans le commerce

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas. Nous aurons bientôt, tous et toutes, le nez plongé dans les livres et les magazines de cuisine ou l’oeil rivé à l’écran de nos ordinateurs, pour dénicher des sources d’inspiration et des recettes festives susceptibles d’illuminer nos menus de réveillon et d’émerveiller les papilles de nos convives. Alors, peut-être vais-je alléger vos recherches, avec ces délicieux samoussas de foie gras d’oie aux fruits secs qui rappellent un peu les saveurs du Berawecka, une fameuse spécialité traditionnellement consommée pendant la période des fêtes

Le gaspillage alimentaire est une thématique très en vogue en ce moment. On n’a jamais autant pris conscience de la nécessité de réviser nos comportements en matière de consommation ! Et pour cause, ce problème à la fois économique, social, éthique et environnemental  n’est pas une fatalité. Si chacun de nous se responsabilise et devient acteur du changement, la tendance pourrait être inversée et de réels bénéfices advenir d’une évolution positive. Pourquoi lutter contre le gaspillage alimentaire Les ménages jetteraient moins d’argent par la fenêtre : avec une moyenne de 32 kg de nourriture

Depuis que je fais des bretzels maison, les enfants m’en réclament tout le temps. Ils en sont complètement dingues ! Non seulement parce qu’ils aiment en manger mais aussi parce qu’ils adorent mettre la main à la pâte et l’entortiller pour former leurs propres spécimens. C’est sûr, pour les petits, c’est bien meilleur encore quand ils ont tripatouillé allègrement dans la farine (et mis la cuisine sans dessus-dessous…) ! Et quelle fierté pour eux d’exhiber fièrement le fruit de leur labeur avant de le croquer ! Bref, tout ça pour vous raconter,

La canicule est de retour à Strasbourg. Et ici, dès que le thermomètre grimpe au-delà de 30°C, on se sent aussi frais que des petits légumes à l’étuvée ! L’atmosphère est sensiblement la même que dans le panier d’une cocotte minute chauffée à bloc… Bref, on cuit à petit feu et on n’a plus qu’une idée en tête : se rafraîchir ! Ventilo, citronnade, repos, baignade… Toutes les parades sont bonnes éviter la surchauffe, y compris celle de n’absorber que du froid ! Je vous épargne donc mes recettes de baeckoffe ou de choucroute. Je

Le week-end est là, souvent synonyme de détente, de convivialité et d’apéros placés sous le signe du partage et de la gourmandise. J’aime tout particulièrement ce moment où l’on trinque avec ses convives, célébrant la joie de se retrouver et la perspective d’une belle soirée à passer ensemble. Pour accompagner cet instant festif, des petites bouchées maison sont toujours les bienvenues. Nul besoin de se lancer dans des préparations ultra-sophistiqués pour faire plaisir à ses invités ! La simplicité est d’ailleurs souvent la meilleure des alliées, comme avec ce petit cake à la choucroute

Escargot, go, go montre-moi tes cornes… Si tu ne veux pas m’les montrer, je l’dirai à mon papa et il te les coupera ! C’est cette cruelle comptine enfantine qui vient chantonner à mon oreille, dès que la pensée du petit mollusque amateur de pluie effleure mon esprit. Petite, je n’imaginais pas un instant qu’on puisse faire pire que priver la bête de ses cornes : l’engloutir toute entière… Jusqu’à ce que je découvre à Marrakech sur la place Djalma Afna, grouillante de monde et de nourritures en tous genres, les boubouches,

1 2 3 Page 1 sur 3
logo-jvvc-vide

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology

Mon apéro qui décoiffe

Mon apéro qui décoiffe

Remplissez le formulaire ci-dessous
pour télécharger mon livret de recettes apéritives qui fleurent bon l'Alsace !