Posts in Category

apéro

J’adore le moment de l’apéro. Moins formel que le repas à table,  il autorise toutes les fantaisies culinaires et se prête tout particulièrement au mélange des genres : tartinades, verrines, toasts, bouchées, cuillères, sucettes… Toutes les formes, tous les styles et tous les panachages sont permis. Même ces savoureuses et originales empanadas de choucroute dont l’inspiration se situe quelque part entre l’Amérique latine, l’Alsace et la cuisine Vegan ! Pour moi qui aime picorer et goûter à tout mais aussi imaginer de nouvelles saveurs, l’apéro, c’est du pain béni. Du coup, quand

Depuis que j’ai réalisé mon premier chinois salé façon tarte flambée, l’obsession me guette. Je me prends à rêver de Schneckekueche à tous les parfums possibles et imaginables. Heureusement, que je suis loin d’avoir converti, toutes les idées qui m’ont traversé la tête en recettes testées et dégustées, car à l’heure qu’il est je serais bien plus tétanisée encore par l’approche de la cruelle et redoutable saison du bikini. Ceci dit, j’ai mis d’autres plans à exécution… et la simple prononciation du mot « maillot de bain » m’épouvante, me paralyse, me

Il y a un an, à une semaine près, je consacrai un article à Lionel Hunckler, chef de cuisine pour la fameuse maison de foie gras alsacienne Feyel, partenaire que je suis fière de promouvoir sur ce blog. Talentueux et créatif, Lionel Hunckler est à l’image de l’entreprise qui l’emploie, un chef capable d’allier à sa maîtrise pointue des techniques culinaires, la dose d’audace et de modernité qui interpelle et fait assurément la différence.   Il l’a une fois de plus démontré, lors d’une superbe soirée accords mets et vins

Les beaux jours sont de retour en Alsace et le temps béni des pique-nique est lui aussi revenu. Quel bonheur de se retrouver au vert et de partager en famille ou entre amis un repas dont la forme change forcément de l’ordinaire ! Je crois que je prends autant de plaisir au pique-nique en lui-même qu’au temps consacré aux préparatifs. Je savoure le moment de réfléchir et de mettre en oeuvre les mets simples, ludiques et savoureux que je vais bien pouvoir glisser dans le panier ou la glacière. Hier,

Il y a quelques temps, je vous proposais sur ce blog la recette traditionnelle des Griesknepfle, des galettes de semoule fabuleuses de simplicité que nos grands-mères alsaciennes servaient accompagnées de potage et de compote de pommes au moment du dîner. Un plat roboratif, économique et gourmand à remettre assurément au goût du jour ! Et pourquoi pas l’utiliser en support de délicieuses bouchées apéritives, un peu à la manière des blinis ? C’est ce que j’ai tenté avec ces griesknepfle agrémentés d’herbes fraîche, garnis d’une crème d’avocat et de saumon fumé

En mettant au point mon dernier schneckekueche à la frangipane – version idéale pour célébrer l’épiphanie-, mon esprit a été assailli de mille et une autre idées de variations (évidemment ceci est une figure de style et pas à prendre au pied de la lettre, j’ai  l’esprit plutôt vif mais pas puissant au point d’atteindre cette prouesse). Disons que j’ai imaginé le schneckekueche dans de nouvelles postures (quand il s’agit d’assouvir ma gourmandise, mon cerveau devient soudainement bien plus performant), sucrées mais aussi, plus inhabituelles, salées. On fait bien des

  Le plat de Fleischschnacka aux champignons et saveurs orientales que je vous propose aujourd’hui me tient tout particulièrement à coeur. Et pour cause, je l’ai imaginé dans le cadre d’un magnifique projet de dîner à 6 mains avec Joël Philipps, chef (1 étoile au guide Michelin) du restaurant le Cerf à Marlenheim et Elisabeth Biscarrat, fondatrice de Macarons et Inspirations et gagnante de Masterchef saison 2. Tout est parti de notre participation en tant que jury à l’émission Chefs à bord Junior diffusée sur Alsace 20 cet automne. Cette

Cette année, mes boîtes à bredele se sont remplies de biscuits d’un nouveau genre ! En lieu et place des traditionnels leckerlis, spritz, anisbredele, Zimsterne, butterbredele et autres sablés de Noël, on y trouve des bredele salés. L’idée n’est pas la mienne – je la trouve tellement brillante que j’aurais vraiment aimé en revendiquer la paternité – mais celle du fameux pâtissier strasbourgeois Thierry Mulhaupt ! Il est l’auteur d’un magnifique petit ouvrage intitulé « bredeles et autres petits apéritifs salés » qui se dévore d’abord des yeux tant les images sont

En Alsace, la période de l’Avent est une période bénie des Dieux pour tous les fins gourmets. Un prétexte inouï, formidable, grandiose (celui ou celle qui est à l’origine de ce concept devrait être canonisé !!! ) pour craquer en toute légitimité et sans culpabiliser… Et ce, 24 jours durant !  Car entre autres délices dont on se pourlèche les babines (vin chaud, Männele, Christollen, berrawecka etc…), il y a les incontournables et fameux bredele, ces petits gâteaux de Noël aux formes et aux saveurs variées dont il existe des

Je ne suis pas une grande fan de rillettes de poisson. Du moins, je ne l’étais pas… avant de goûter aux exquises rillettes au saumon de mon amie Réjane Candela, dont le blog Food for love regorge de pépites culinaires.  C’est donc une recette largement inspirée de la sienne que je vous propose aujourd’hui. Elle est d’une simplicité déconcertante et pourtant le résultat n’est absolument pas à l’aune de l’effort déployé. Comme quoi, inutile de chercher midi à quatorze heures ! Les choses les plus simples sont souvent les meilleures. Je

1 2 3 5 Page 1 sur 5

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology