Posts in Category

Entrée

Depuis quelques jours, la grisaille a laissé place à un ciel tout bleu en Alsace. Il y a comme un air de printemps qui roucoule et nous chante des promesses de beaux jours et de tenues plus légères. Bientôt délestés des oripeaux de l’hiver, nous aurons forcément envie d’alléger nos assiettes. Les magazines s’apprêtent d’ailleurs à faire chou gras de gros titres encourageant la perte de poids. A les croire, nous avons tous (enfin plutôt toutes car le diktat du bikini est principalement infligé aux femmes) 2 voire 3 kg à faire fondre avant

J’adore le Munster et pour moi un bon plateau de fromages doit forcément inclure cet odorant spécimen. Enfin, sa présence reste la bienvenue tant qu’il ne franchit pas un certain seuil de puissance olfactive.  S’il devient trop exubérant,  le Munster est privé de plateau… Mais pas forcément de sortie ! Quand il devient trop coulant et menace de se carapater, dépassant clairement les bornes, je le transforme en crème. Cette dernière a le don d’adoucir son fort tempérament sans pour autant le mettre en camisole. Dernièrement, j’ai intégré cette crème de Munster à une soupe de carottes

Pour ceux qui suivent un peu ce blog, vous n’ignorez sans doute pas mon aversion pour le gaspillage alimentaire et avez peut-être vu passer l’une ou l’autre recette anti-gaspi. Un des moyens de lutter à son niveau contre le gâchis est de recycler les restes. Plutôt que de manger plusieurs fois d’affilée le même plat, finir par se lasser et le jeter à la poubelle, rien de tel que de lui réinventer une seconde vie ! C’est non seulement chouette pour les papilles mais aussi pour les méninges. La contrainte induit souvent les conditions

Les Alsaciens ne sont pas perçus comme des modèles de vertu culinaire, bien au contraire ! On nous prête un coup de fourchette bien trop franc, la main lourde sur le gras comme sur le sel, un goût excessif pour les nourritures riches et robustes et un manque total d’appétence pour les aliments sains et légers. Bref, pour certains mangeurs de l’intérieur,  l’Alsacien est « diététiquement » incorrect et mériterait de prendre quelques leçons de bien manger. Les Alsaciens, rois de la malbouffe ? Certes, notre registre culinaire contient quelques non-sens nutritionnels. Tenez, la salade alsacienne, par exemple. Avouons que le choix du terme salade

La Saint-Valentin approche et à Strasbourg, la fête des amoureux ne se cantonne pas au 14 février mais s’étend sur 10 jours avec l’opération « Strasbourg, mon amour ». Depuis quelques années, la ville propose en effet toutes sortes d’animations pour allumer ou raviver les feux de la passion : spectacles, concerts, sorties gourmandes, expositions, cinéma, soirées dansantes, shooting photo, visites guidées etc… Il y en a pour tous les goûts et pour ceux qui zapperaient le jour J (sans tomber dans le cliché, c’est quand même plutôt les hommes qui oublient), les occasions

Le Nouvel an chinois débute samedi 28 janvier 2017 Sans doute, avez-vous remarqué en faisant vos courses ces derniers jours, que les rayons des supermarchés font la part belle aux spécialités culinaires chinoises. Et pour cause, samedi 28 janvier, est le jour de la première nouvelle lune de l’année 2017, donc celui Nouvel an chinois. On fêtera la fin de l’année du singe et l’entrée dans l’année du Coq de feu. Voilà qui promet ! Placé sous l’énergie céleste du feu, 2017 (si l’on en croit les tabloïds féminins) pourrait

Voilà nous y sommes ! Le cap de la nouvelle année est passé. Rien n’est fondamentalement nouveau sous le soleil, mais ce basculement d’une année à une autre, est toujours accompagné du sentiment de devoir faire peau neuve, de devoir envoyer valser les vieilles habitudes pour tendre vers des horizons meilleurs. L’heure est aux bonnes résolutions ! Et la liste peut être longue, très longue. Sans doute un bon exercice pour faire le point et se recentrer sur ses priorités… à condition de s’y tenir un minimum. C’est évidemment là que le bât blesse ! Les

Avec les derniers dossiers à boucler au boulot, la course aux cadeaux de Noël, les ateliers bredele et autres préparatifs de Noël, le mois de décembre est loin d’être de tout repos. Et on a beau être motivé(e) pour mettre les petits plats dans les grands, le temps fait parfois défaut. Pas de panique, ni de culpabilité à avoir si vous ne parvenez pas à réaliser tout un menu de A à Z pour vos repas de fêtes ! Il y a suffisamment d’options alléchantes toutes faites proposées dans le commerce

Les fêtes approchent à grands pas. C’est le moment de feuilleter les magazines culinaires, d’aller à la pêche aux idées sur le web et de songer tout doucement à arrêter un menu pour les réveillons de Noël et Nouvel an. Pour ma part, impossible d’imaginer un repas festif sans la traditionnelle terrine de foie gras ! C’est d’ailleurs quasiment la seule période de l’année où je pense à me lancer dans cette préparation. Pourtant, c’est délicieux et franchement pas bien compliqué à faire, surtout quand on achète des foies déjà déveinés. J’ai beau

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas. Nous aurons bientôt, tous et toutes, le nez plongé dans les livres et les magazines de cuisine ou l’oeil rivé à l’écran de nos ordinateurs, pour dénicher des sources d’inspiration et des recettes festives susceptibles d’illuminer nos menus de réveillon et d’émerveiller les papilles de nos convives. Alors, peut-être vais-je alléger vos recherches, avec ces délicieux samoussas de foie gras d’oie aux fruits secs qui rappellent un peu les saveurs du Berawecka, une fameuse spécialité traditionnellement consommée pendant la période des fêtes

1 2 3 6 Page 1 sur 6
logo-jvvc-vide

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology

Mon apéro qui décoiffe

Mon apéro qui décoiffe

Remplissez le formulaire ci-dessous
pour télécharger mon livret de recettes apéritives qui fleurent bon l'Alsace !