Posts in Category

Plat

Quand j’étais petite, j’avais une aversion pour la betterave : la seule et unique que connaissent généralement les enfants, vendue cuite et sous-vide dans les supermarchés et proposée en cubes imprégnés de vinaigrette à la cantine. Et puis un jour, j’ai rencontré une betterave à l’état naturel. J’ai croqué un morceau cru et là, comme dans la pub pour un certain yaourt, mon visage qui exprimait auparavant une mine de répugnance à l’égard de ce légume, s’est soudain illuminé ! Depuis, j’aime le caractère bien trempé de la betterave et sa saveur à la

C’est la pleine saison des asperges en Alsace. Et les asperges, ça me botte ! Je pourrais en manger tous les jours. Bon j’avoue, j’en mange quasiment tous les jours. Cela en fait des bottes et des bottes et encore des bottes… mais aussi des épluchures, des épluchures, et encore des épluchures ! Et aussi des talons, des talons et encore des talons machinalement balancés à la poubelle ! Alors que non, le jeter d’épluchures n’est pas un sport homologué et devrait même être banni de notre gestuelle. Mais les habitudes ont la vie

Les asperges sont en Alsace ce que les mirabelles sont en Lorraine : une indéniable fierté régionale ! La saison est courte, deux mois tout au plus. La présence des asperges sur les étals et à la carte des restaurants a, de ce fait, la saveur des moments longtemps attendus. On s’en régale d’autant plus qu’on sait leur compagnie furtive. Et on n’hésite pas à les mettre au menu très régulièrement, voire à en abuser ! Et voilà qui tombe bien, car l’Asperge blanche d’Alsace se consomme sans modération. Elle pousse de manière 100%

A l’arrivée des beaux jours, notre estomac nous réclame des nourritures plus légères et colorées. Le printemps s’installe aussi dans nos assiettes, moment idéal pour faire le plein de vitamines et nutriments qui boostent l’énergie et le moral ! Depuis quelques temps, je suis devenue une adepte de la choucroute crue, vénérée par les diététiciens et nutritionnistes. Ce super-aliment, qui doit ses propriétés au process de lacto-fermentation qui permet de transformer le chou en choucroute est un véritable trésor nutritionnel.  La choucroute crue regorge de vitamine C, B et E, d’enzymes, de minéraux, de

Depuis quelques jours, la grisaille a laissé place à un ciel tout bleu en Alsace. Il y a comme un air de printemps qui roucoule et nous chante des promesses de beaux jours et de tenues plus légères. Bientôt délestés des oripeaux de l’hiver, nous aurons forcément envie d’alléger nos assiettes. Les magazines s’apprêtent d’ailleurs à faire chou gras de gros titres encourageant la perte de poids. A les croire, nous avons tous (enfin plutôt toutes car le diktat du bikini est principalement infligé aux femmes) 2 voire 3 kg à faire fondre avant

Un panier recette à retrouver à la Nouvelle Douane, le magasin de produits fermiers au coeur de Strasbourg Après un délicieux poulet farci au lard et au chou Kale, je vous propose de retrouver à La Nouvelle Douane dès mardi 28 mars et pendant trois semaines un panier-recette inspiré d’une fameuse recette traditionnelle alsacienne, les Fleischkiechle. Les Fleisch qui quoi ? Les Fleischkiechle sont des galettes de viande grillées, à base de boeuf, de porc et de lard. Des sortes de hamburgers alsaciens quoi ! Le panier-recette ne vous parle pas plus ? Un panier-recette est un

En Alsace, le hachoir fait partie du kit de cuisine indispensable de toute ménagère qui se respecte. En effet, les spécialités à base de viande hachée sont ici monnaie courante. Entre les Fleischschnaka (roulés de viande de pot-au-feu), les Fleischkiechle (galettes de viande de boeuf et porc), les Lewerkneple (quenelles de foie) ou encore les Fleischknepfle, recette que je vous propose aujourd’hui, le hachoir ne chôme pas dans les cuisines alsaciennes. On l’utilise même pour façonner les Spritz bredele, de délicieux biscuits de Noël. Pour revenir aux Fleischknepfle, il s’agit de boulettes de

Encore un plat aussi savoureux qu’imprononçable sur ce blog ! Et pour cause, ces pommes de terre rôties sont une authentique spécialité alsacienne servie dans les fermes auberges pour agrémenter le traditionnel jarret ou collet de porc fumé du repas marcaire. Dites « reuille-gueu-bra-quelti » ! Ou pas… Car ce plat, selon les régions en Alsace, se nomme aussi Roibrageldi, Roïgabrageldi, Roïgebradeldi, Roïgebraegeldi ou même Ràuibragelda. De quoi y perdre son latin alsacien. Au pire, vous pouvez toujours emprunter le nom de ce plat au vocabulaire vosgien et l’appeler « Tofailles », comme on le fait derrière la ligne bleue des Vosges. Je vous

Vous avez laissé tomber un Munster aux oubliettes ? Avant de vous rendre compte qu’il s’ennuyait ferme au fin fond de votre réfrigérateur, votre fromage bien-aimé a eu tout le loisir de développer sa légendaire puissance olfactive et il tire maintenant une tronche pas possible ? Pas de panique, il n’y a aucune raison pour qu’il termine ses jours tragiquement à la poubelle ! Voici une recette parfaite pour recycler un Munster trop fait, (mais qui fonctionne aussi avec un fromage encore digne de ce nom )! Un pur délice avec que des produits

J’adore le Munster et pour moi un bon plateau de fromages doit forcément inclure cet odorant spécimen. Enfin, sa présence reste la bienvenue tant qu’il ne franchit pas un certain seuil de puissance olfactive.  S’il devient trop exubérant,  le Munster est privé de plateau… Mais pas forcément de sortie ! Quand il devient trop coulant et menace de se carapater, dépassant clairement les bornes, je le transforme en crème. Cette dernière a le don d’adoucir son fort tempérament sans pour autant le mettre en camisole. Dernièrement, j’ai intégré cette crème de Munster à une soupe de carottes

1 2 3 12 Page 1 sur 12
logo-jvvc-vide

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology

Mon apéro qui décoiffe

Mon apéro qui décoiffe

Remplissez le formulaire ci-dessous
pour télécharger mon livret de recettes apéritives qui fleurent bon l'Alsace !