Une fois n’est pas coutume, je ne m’étalerai pas pour introduire cette recette ultra-simple. Pas besoin d’en faire des tartines ! Ce serait le comble d’ailleurs pour des croque-Monsieur. Qu’en dire d’ailleurs si ce n’est que cette recette est idéale pour les jours de flemme ou de speed ! Quand je n’ai pas le temps, aucune envie de me mettre aux fourneaux ou quand je suis en panne d’idée (et oui ça arrive même aux blogueuses culinaires !), je me tourne vers l’option croque-monsieur. L’avantage, c’est qu’on peut y mettre ce qu’on veut et en

Comment débuter cet article ? Me voilà prostrée devant une page blanche qui me semble bien trop étriquée pour contenir ce que j’aimerais vous raconter de Sarah Eddy. Il est des rencontres indicibles, qui vous emmènent bien plus loin que vous ne l’avez imaginé, dans un monde où les mots sont insuffisants pour dire l’intensité du moment. Sarah Eddy m’a d’emblée happée dans cet abîme d’émotions duquel on ne revient plus tout-à-fait le même. J’ai rendez-vous chez elle, dans sa jolie maison située dans la campagne savernoise, une après-midi de juin.

L’Alsace… ses maisons en colombages, sa gastronomie, sa route des vins… Et ses brasseries ! Région réputée pour ses vins à travers le monde, l’Alsace a su faire de son patrimoine viticole un véritable levier d’attractivité touristique. Mais elle possède une autre richesse à boire qui mérite tout autant d’étancher la curiosité et la soif des touristes. Découvrir  le patrimoine brassicole alsacien Et si l’on découvrait l’Alsace à travers son patrimoine brassicole ? C’est l’ambition du tout nouveau site web Au Gré des Bières lancé le 10 juin dernier par les brasseurs d’Alsace

Depuis quelques temps, j’ai intégré la choucroute crue à ma routine alimentaire en l’invitant à ma table au moins une fois par semaine. Pour celles et ceux qui suivent ce blog, vous avez peut-être déjà vu passer l’une ou l’autre recette de salade de choucroute crue. Sans doute avez-vous lu mes éloges sur ce produit alsacien extraordinaire, qui fait partie du clan très convoité des super-aliments aux côtés de l’avocat, du chou kale ou encore de la grenade. Sans vouloir vous évangéliser (enfin si un peu quand même), me voici de nouveau prête à vanter les vertus

Pour se régaler d’un repas familial simple et savoureux, rien de tel qu’un bon plat de pâtes ! Et pourtant, je dois vous avouer que j’ai longtemps été réfractaire à la « pasta ». Spaghetti, fusilli, penne rigatti, coquillettes, cannelloni… aucune variété ne trouvait grâce à mes papilles ! Sans doute, parce que dans ma famille, la générosité culinaire avait plutôt la saveur d’un plat de « mamma » maghrébine. J’ai été biberonnée aux tajines, aux couscous, à la pastilla et, quand pâtes il y avait (rarement),  c’était en ultime recours, la veille des courses de la semaine,

Il fallait juste y penser ! Thierry Mulhaupt, le fameux pâtissier strasbourgeois, s’est emparé de la tradition ancestrale des bredele pour les décliner en version salée. Une idée lumineuse qui fera sans aucun doute l’unanimité ! Car qui n’aime pas les bredele, ces jolis petits biscuits de Noël, aux formes diverses et variées, qui font rimer fêtes de fin d’année avec partage et gourmandise ? Quand j’ai eu l’exquis petit livre de Thierry Mulhaupt entre les mains, Bredeles et autres apéritifs salés, récemment paru aux éditions baobab, j’ai d’emblée été gagnée par

1 2 3 4 5 52 Page 3 sur 52

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology

Mon apéro qui décoiffe

Mon apéro qui décoiffe

Remplissez le formulaire ci-dessous
pour télécharger mon livret de recettes apéritives qui fleurent bon l'Alsace !