Je crois bien que la tarte est ma pâtisserie préférée. Et l’été avec sa pléthore de fruits, la saison rêvée pour varier ce dessert à l’infini… Le four tourne donc chez nous à plein régime. Et tant pis si notre appartement prend des allures de sauna ! Framboises, myrtilles, abricots, quetsches, mirabelles se sont emboîtées le pas pour nous offrir un joli panel de couleurs et de sensations gourmandes. D’autant qu’avec la tarte, pas moyen  de tomber dans la routine ! On a le choix de la pâte :  pâte brisée,

La saison des mirabelles bat son plein en Alsace. Et ce petit fruit doré est une source d’inspiration sans fin pour la gourmande que je suis. Après la tarte, les financiers et le clafoutis, la mirabelle devait forcément devenir la vedette d’un de mes Crazy Streusel. Si vous vous baladez régulièrement sur ce blog, vous avez forcément croisé ce spécimen gourmand qui confine à la folie ! Le Crazy Streusel est un gâteau sorti tout droit de mon imagination très très féconde (surtout quand il s’agit d’assouvir mon insatiable gourmandise). Composé

Les grumbeerekiechle sont un peu à l’Alsace, ce que les crêpes sont à la Bretagne,  le plat simple et bon marché par excellence qui réveille de succulents souvenirs d’enfance !  On les consomme traditionnellement accompagnés de salade verte et de compote de pomme. Un délice de simplicité qui mérite d’être régulièrement mis à nos menus ! D’autant, qu’en détournant un peu la recette traditionnelle, on peut y intégrer des légumes. Un excellent moyen de faire consommer du végétal aux plus réfractaires ! J’en ai récemment préparé en remplaçant la moitié

La folie du Crazy Streusel n’a toujours pas quitté mon esprit. Cette démence est même de nature exponentielle. J’ai mis le doigt dans l’engrenage et me voilà de plus en plus aliénée à la folle gourmandise de ce gâteau que j’ai imaginé il y a maintenant près d’un an. Je ne peux plus voir un fruit sans l’imaginer au coeur d’un Crazy streusel. C’est devenu obsessionnel ! La saison des myrtilles ne pouvait donc pas passer sans que je ne mette la petite baie bleue à contribution dans une nouvelle

L’Alsace cultive avec la pomme de terre une grande histoire d’amour. Le tubercule, cuisiné sauté ou à la vapeur fait un compagnon idéal pour les viandes et les poissons. On le retrouve également dans les plats mythiques qui ont assis la réputation gastronomique de l’Alsace : la choucroute et le Baeckhoffe. Mais il n’est pas forcément relégué à jouer les seconds rôles. Les Alsaciens ont fait de la pomme de terre l’ingrédient star de nombres de leurs recettes traditionnelles. Il y a bien-sûr les Grumbeerekiechle, ces galettes de pommes de

Quand les températures grimpent – et en Alsace, elles peuvent vite atteindre des records nous donnant l’impression de confire dans une étuve chauffée à bloc -, rien de tel qu’un morceau de pastèque tout juste sorti du réfrigérateur ! Mon fils Oscar en est fan et me réclame souvent « le fruit le plus rafraîchissant du monde ». Aztek, une boisson innovante et bienfaisante made in Alsace Par contre, on ne pense absolument pas à boire du jus de pastèque. Et pour cause, avant que deux jeunes Alsaciens, Antoine Ehrmann et Alexis

1 2 3 4 5 55 Page 3 sur 55

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology

Mon apéro qui décoiffe

Mon apéro qui décoiffe

Remplissez le formulaire ci-dessous
pour télécharger mon livret de recettes apéritives qui fleurent bon l'Alsace !