Voici une recette d’épaule de porc laquée proposée par Johann Grillot, Chef gérant du restaurant de l’entreprise Mahle France à Rouffach pour le compte de L’Alsacienne de Restauration.  Passionné par son métier, Johann Grillot a côtoyé les grands noms de la gastronomie alsacienne avant de faire le choix de la restauration collective à l’âge de 21 ans. Depuis, le jeune chef a gravi les échelons et s’épanouit au sein de son entreprise dont il partage la philosophie et les valeurs. Elu meilleur Chef de restauration collective en 2016 (concours EGAST),

Chef gérant du restaurant de l’entreprise Mahle France à Rouffach pour le compte de L’Alsacienne de Restauration, Johann Grillot vit son métier avec engagement et passion. Pour lui qui a fait ses armes auprès de grands noms de la gastronomie alsacienne, la restauration collective est loin d’être le parent pauvre de la restauration traditionnelle. Le goût du travail bien fait et du dépassement de soi En rejoignant L’Alsacienne de Restauration il y a douze ans, le tout jeune homme âgé de 21 ans, titulaire d’un BEPC et un Bac pro

Oh un boeuf bourguignon sur un blog dédié à la cuisine alsacienne ? Mais Leïla où as-tu donc la tête ? Bon j’avoue mon esprit s’est quelque peu égaré au-delà des frontières de mon Alsace bien-aimée. L’envie de rendre hommage au boeuf Bourguignon, un de mes péchés mignons, a eu raison de mon exclusive dévolution aux gourmandises de ma région. Que voulez-vous ? Je suis absolument fan de ce plat mijoté, généreux et gourmand, plus appréciable encore au coeur de l’hiver, quand nos papilles sont en quête de saveurs réconfortantes.

Il n’y a pas que le riz ou les pâtes pour tenir compagnie à vos pièces de viande, poissons et mijotés. Il y a les légumes aussi ! Oui mais les légumes, c’est un peu plus fastidieux à préparer. Il ne suffit pas de les jeter à l’eau bouillante et de les en ressortir 10 minutes plus tard pour espérer en tirer le meilleur parti. Les légumes sont un peu plus exigeants. Ils demandent à être épluchés (quoique s’ils sont « bio », un coup de brosse sous l’eau courante peut suffire),

Vous avez bien envie de vous lancer dans la confection de beignets maison pour mardi-gras mais vous n’avez ni le temps, ni la motivation pour vous aventurer dans la réalisation d’une pâte levée ? J’ai déniché dans un livre de Suzanne Roth la recette de beignets alsaciens qu’il vous faut : pas de temps de repos au réfrigérateur, ni de temps de pousse. La pâte est prête en deux temps trois mouvements. Elle est aussitôt étalée et découpée à l’emporte-pièce. Puis les formes sont plongées dans un bain de friture et

A l’approche des fêtes de carnaval, la question cruciale des beignets commence à hanter les esprits. En Alsace, il en existe de nombreuses variétés dont les fameuses schenkele ou cuisses de dame que je vous proposais l’an dernier. Plus vaste est le choix, plus grand est l’embarras ! Quelle forme et quelle saveur adopter pour l’édition 2018 ?  C’est en essayant de trancher cette question existentielle après ma dernière chronique culinaire sur le plateau de la matinale 9h50 d’Hervé Aeschbacher, que les beignets de mamie Didi sont entrés dans la ronde.

1 2 3 63 Page 1 sur 63

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology