Décidément, j’ai l’obsession du mélange des genres, la manie du deux voire du trois-en-un, le toc de l’hybridité. En témoigne ce gâteau aux mirabelles à mi-chemin entre le Gesundheitskuchen (cake alsacien) et le Käsekuchen (tarte au fromage blanc), qui vient compléter ma liste de spécialités hybrides pour l’instant composée de mes Crazy Streusel, mes Käsekuchen à mi-chemin entre la tarte aux fruits et la tarte au fromage blanc et mes Käsestreuselkuchen. Est-ce grave docteur ? Si je ne suis pas en mesure d’appréhender les conséquences de cette monomamie gourmande et de

Les recettes les plus simples sont souvent les meilleures ! J’ai toujours été convaincue des vertus de la simplicité en cuisine. Et ce gâteau aux myrtilles n’est pas pour me faire changer d’avis. J’ai repris la recette de base de mon Gesundheitskuchen (une simple pâte à cake), remplacé le lait par du yaourt nature, incorporé des myrtilles (enfin plutôt des myrtilles de culture produites en Alsace, donc des bleuets si on veut appeler un chat un chat). Et voilà !   Qu’ajouter de plus ? Pas grand chose… pas plus

Quand je tiens une recette efficace, je ne la lâche plus ! Je finis immanquablement par lui en faire voir de toutes les couleurs !  Ces mini-pizzas d’aubergine sont tellement succulentes, faciles et rapides à faire qu’elles sont bien parties pour connaître le sort de ces plats impitoyablement et inlassablement triturés par mes soins ! Je les imaginées une première fois nappées d’oignons confits, de bleu d’Alsace et de noix. Et la version aux saveurs méditerranéennes que je vous propose aujourd’hui n’a pas tardé à suivre. Une recette à faire

Il a fait chaud, très très chaud à Strasbourg ces derniers jours. Par temps de canicule, allumer le four relèverait de l’inconscience ou du sado-masochisme. Notre appartement qui s’est déjà transformé en sauna finlandais deviendrait l’antichambre du purgatoire, de l’enfer ou de je-ne-sais-quel cruel instrument de torture susceptible de nous tuer à petit feu. Aussi, cette recette de concombre façon Tzatziki, sans aucune cuisson, nous a mine de rien sauvés d’une brûlante tourmente ! Bon, j’exagère mais à peine. Si la chaleur a certes tendance à atténuer la sensation de

Il y a des gâteaux dont je ne me lasse pas. Le Gesundheitskuchen fait partie de ces classiques rudimentaires dont la base neutre permet d’imaginer toutes sortes de déclinaisons. Avec ce gâteau alsacien, dit gâteau de santé, impossible donc de tomber dans la monotonie ou la monochromie ! Ma dernière version aux framboises et à la pistache avaient conquis les papilles de toute la famille (excepté celles de ma petite Salomé qui ne jure que par la version gâteau Savane). Et avec la pléthore de fruits que nous offre la

Vous ai-je déjà raconté mon goût pour la salade ? Si je ne devais retenir qu’une seule et unique recette à déguster pour le reste de mon existence, je crois que je jetterais mon dévolu sur la salade. C’est le repas express et santé par excellence qu’on peut faire varier à l’infini, tant au niveau des ingrédients que du style. La salade peut être absolument rudimentaire, franchement élaborée ou même atteindre des sommets de sophistication. On peut y intégrer du cuit, du chaud, jouer sur les couleurs, les saveurs et

1 2 3 70 Page 1 sur 70

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology
Inline
Inline