Voici une recette délicieusement festive qui devrait remporter l’adhésion de vos papilles si vous aimez les saveurs originales et le dépaysement ! Ces samoussas de foie gras aux dattes, gingembre et citron confit ont, n’ont en tout cas pas été boudés (et c’est un euphémisme !) par les participants à mon dernier atelier culinaire organisé samedi dernier avec la complicité de la Maison alsacienne Feyel. A l’énoncé de l’intitulé et des ingrédients de la recette, les plus frileux ont émis quelques réserves. J’ai senti des réticences à l’égard du citron

Les fêtes approchent à grands pas et peut-être n’avez-vous pas encore définitivement tranché la question du menu pour le repas de Noël ou le réveillon de Nouvel an. La tendance est à la réalisation de plats uniques, simples et conviviaux servis dans leur ustensile de cuisson à même la table. Et comme nous avons, en Alsace, le bonheur de perpétuer la tradition d’un plat rustique mijoté dans le fameux moule fabriqué par les potiers de Soufflenheim, l’idée de ce baeckeoffe de canard s’est presque imposée d’elle-même. Enfin, elle m’a aussi

Au menu du blog aujourd’hui, j’ai prévu des bonnets de moine. Et oui, c’est le bon moment pour sortir les bonnets ! Pas ceux qu’on enfonce sur la tête pour avoir moins froid aux oreilles, mais ceux qui rappellent à nos papilles émoustillées que Noël n’est plus bien loin.  Et oui, en Alsace les festivités démarrent bien avant le 25 décembre. Dès la mi-novembre, l’échéance est dans tous les esprits, et pas seulement, dans celui des enfants obnubilés par la perspective des cadeaux. C’est qu’en Alsace, la période de l’Avent

J’ai le plaisir de vous proposer aujourd’hui la recette d’Apfelstrudel de Julien Ronneburg.  Chef pour le compte de L’Alsacienne de Restauration sur le site des écoles Saint-Jean à Colmar,  il supervise une équipe de 8 personnes. Chaque jour, ce sont 1700 repas, dont 735 livrés en liaison chaude qui sortent de sa cuisine pour régaler les enfants et adultes de 11 établissements. Un défi que le chef relève avec brio en étroite collaboration avec Nelly Edel, responsable des restaurants. La complicité du binôme est assurément leur principal atout. Tous deux animés par

Si vous suivez ce blog, vous avez peut-être remarqué que j’y propose pas mal de recettes anti-gaspi. Et pour cause, si hier encore, le réchauffement climatique pouvait être perçu comme une vague alerte susceptible de menacer notre survie dans un avenir lointain, la pointe de cette épée de Damoclès est aujourd’hui posée sur nos cuirs chevelus ! Nous avons tous un rôle à jouer pour mettre un sérieux coup de frein à la surenchère de consommation qui épuise les ressources de notre planète. Mais par quoi commencer ? Stop au gaspillage

Les fleischkiechle sont à l’Alsace, ce que les keftedes sont à la Grèce, les boles de Picolat à la Catalogne, les boulets à la Belgique, les kaftas au Moyen-Orient, les polpettes à l’Italie… Bref, chaque pays ou région a ses boulettes ! Et nous n’échappons pas en Alsace, à cette tradition culinaire universelle. Sauf que nos boulettes sont des galette, fleischkiechle signifiant littéralement galette de viande. Mais pourquoi donc un tel engouement pour les boulettes, partout dans le monde ? Sans doute, parce qu’avec la boulette, on peut faire tout

1 2 3 74 Page 1 sur 74