recette des apfelkiechle, beignets aux pommes alsaciens

Apfelkiechle, les fameux beignets aux pommes alsaciens

Un temps à faire des beignets aux pommes

Les premiers frimas de l’automne sont arrivés en Alsace. Et quand il fait froid dehors, on a tout de suite envie de goûter au réconfort d’une nourriture plus consistante. Je tiens enfin le bon prétexte pour me lancer dans la préparation des Apfelkiechle, ces délicieux beignets aux pommes dont je rêve depuis des mois mais que je ne me voyais évidemment pas confectionner en plein été. Maintenant que les capitons n’ont plus leur loi à dicter, planqués bien au chaud sous des couches de vêtement, je ne vois pas ce qui m’empêcherait de m’en délecter !

rondelles de pommes pour apfelkiechele

Les Apfelkiechle, un souvenir d’enfance en Alsace

Les Apfelkiechle sont un peu la madeleine de Proust des Alsaciens.  Le souvenir d’une enfance choyée par une mamama heureuse de se mettre aux fourneaux pour faire plaisir à ses petits-enfants, les délicieuses senteurs de cannelle, le bonheur de s’attabler en famille pour dévorer la chaleur rassérénante de ces beignets tout juste sortis de la poêle, la sensation du sucre qui crisse sous les dents… Pas étonnant qu’ici en Alsace, on les aime tant !

Mais au-delà des souvenirs exquis qu’ils réveillent, ces beignets de pommes sont surtout irrésistiblement bons ! Je vous ai dégoté une excellente recette de grand-mère à base de bière qui conviendra aussi aux personnes souffrant d’intolérance au lactose. Alors, vous les tentez ces Apfelkiechle ?

 

recette des apfelkiechle, beignets aux pommes alsaciensPour une trentaine de beignets

  • 6 pommes de taille moyenne (j’ai choisi des reinettes d’Alsace pour leur côté acidulé)
  • huile pour friture
  • 100g de sucre + 1 c à c rase de cannelle en poudre mélangés

La pâte à frire

  • 125 g de farine
  • Un oeuf
  • 2 g de sel
  • 3 g de sucre
  • 15 cl de bière blonde
  • 2 blancs d’oeuf

Préparez la pâte à frire : dans une terrine, mélangez la farine tamisée (personnellement j’utilise la farine fluide Gruau d’or qui n’a pas besoin d’être tamisée) avec les autres ingrédients (sauf les blancs d’oeufs qui seront incorporés en dernier lieu). Vous devez obtenir une pâte homogène sensiblement plus consistante qu’une pâte à crêpe. Recouvrez la pâte d’une fine couche d’huile pour éviter la formation d’une croûte et laissez-la reposer au moins une heure afin de favoriser la fermentation. Après le temps de repos, battez les deux blancs en neige avec une pointe de sel et incorporez-les délicatement à la pâte.

Pelez les pommes, évidez-les à l’aide d’un vide-pommes et détaillez-les en rondelles d’environ 5 mm d’épaisseur. Versez l’huile dans une poêle (sur au moins 1/2 cm de hauteur). Plongez les rondelles de pomme dans la pâte et faites les frire quelques minutes de chaque côté. Les beignets sont cuits quand ils ont pris une belle couleur dorée. Déposez-les sur du papier absorbant pour absorber l’excédent de gras et roulez-les dans le mélange de sucre et cannelle.

Idéalement, prévoyez de faire cette recette juste avant de passer à la dégustation. Ces savoureux beignets sont encore meilleurs bien chauds  !

26 Comments
  • Les Recettes de l'Alsacienne
    Posted at 21:27h, 07 octobre Répondre

    Chez nous ce n’était pas qu’un dessert …ma mère en faisait parfois le soir avec une soupe de légumes bien épaisse. Une belle idée!

  • LadyMilonguera
    Posted at 17:35h, 10 octobre Répondre

    Ces beignets n’ont pas du faire long feu…

    • Leïla Martin
      Posted at 08:36h, 11 octobre Répondre

      Effectivement, aussitôt faits, aussitôt engloutis ! 🙂

  • Sury sylvette
    Posted at 09:57h, 11 octobre Répondre

    Souvenirs du jeudi pour le gouter merci denous faire rever

    • Leïla Martin
      Posted at 10:46h, 11 octobre Répondre

      Merci pour votre commentaire Sylvette. Je suis ravie que cette recette vous rappelle de si jolis souvenirs !

  • Philippe REPPERT
    Posted at 23:11h, 16 octobre Répondre

    Chez nous c’était aussi la suite logique d’un repas avec une soupe de légumes du jardin

    • cloclo
      Posted at 20:36h, 21 août Répondre

      Chez nous également d’abord une bonne soupe de légumes bien épaisse avec un peu de crème fraîche et du maggi et après les Äppgelkierles????….comme c’était trop bon ce repas ????cmun de mes préférées….

  • TARDY
    Posted at 11:41h, 19 octobre Répondre

    je suis de la Loire et ma grand mère en faisait aussi mais sans cannelle et c est tant mieux je n aime pas ça, elle en faisait aux pommes et aussi aux petits beurre et c était fameux, bien gonflés, ça fait plus de 60 ans et je m en souviens encore

  • carole stein
    Posted at 18:53h, 28 octobre Répondre

    ma grand mere m en faisait toujours!!je vais tester cette recette egalement qui est differente de la sienne!merci!!

  • jf georges
    Posted at 10:41h, 25 septembre Répondre

    Bonjour
    Quel type d’huile de friture utilisez vous

    • Leïla Martin
      Posted at 14:07h, 25 septembre Répondre

      Bonjour, j’utilise une huile d’arachide ou de tournesol

  • Morgane
    Posted at 01:40h, 26 septembre Répondre

    Bonjour, est-ce bien juste 3 g de sucre dans la pâte à frire??

    • Leïla Martin
      Posted at 06:37h, 26 septembre Répondre

      Bonjour Morgane, oui c’est bien 3g. J’imagine que le sucre n’est pas utilisé pour la saveur mais pour activer la levure présente dans la bière. Bonne recette et à tout bientôt

      • G.Stoll
        Posted at 18:53h, 26 septembre Répondre

        Dans une bière « normale », il n’y a plus de levures.

      • Morgane
        Posted at 00:44h, 27 septembre Répondre

        Merci! =)

  • Violette
    Posted at 13:47h, 10 octobre Répondre

    Merci merci. Alsaciens nous n’avions jamais mangé de « Apfelkiechle » ! Aussitôt la recette lu, les pommes achetées, les beignets cuits et dégustés…prochain achat, une seconde poêle ;))

    • Leila
      Posted at 17:17h, 10 octobre Répondre

      Génial ! Ravie de vous avoir fait découvrir ou redécouvrir cette spécialité !

  • Zombidle
    Posted at 09:42h, 11 octobre Répondre

    Je viens d’Alsace mais je ne connaissais pas du tout cette recette. Merci ! 🙂

    • Leila
      Posted at 09:44h, 11 octobre Répondre

      Vraiment ravie de vous la faire découvrir! Merci à vous pour votre visite et votre commentaire !

  • Dotter
    Posted at 15:34h, 28 janvier Répondre

    Je cherchais une belle recette alsacienne. C’est fait, j’ai trouvé. Merci à vous, et bravo pour votre mise en bouche par vos textes

    • Leila
      Posted at 18:02h, 28 janvier Répondre

      Merci beaucoup pour votre petit mot très encourageant ! J’espère que ce blog ou permettra de découvrir d’autres recettes alsaciennes à votre goût ! A bientôt

  • Baumann Martine
    Posted at 13:08h, 03 octobre Répondre

    Je ne connaissais pas la recette avec de la bière, je me rappelle que grand mère prenait du lait, mais je vais essayer votre recette, vivement vendredi.

  • Fabienne Martin
    Posted at 14:46h, 03 octobre Répondre

    Chez nous aussi beignets et soupe, un régal. Merci pour le partage des recettes.

  • lydia
    Posted at 20:04h, 14 octobre Répondre

    bonsoir
    très bons souvenirs et aussi après une soupe de légumes ; je ne connaissais pas cette variante (on utilisait du lait). Et j’ai vu votre recette sur FB récemment (ma petite fille de 2 ans est allergique au lait). Je les ai faits aujourd’hui, tout le monde a aimé et ma fille m’a demandé la recette. Merci pour votre partage…et bientôt votre livre. Je me réjouis déjà

  • Françoise Schweigkart
    Posted at 10:35h, 15 février Répondre

    Quel bon souvenir de mon enfance et avec une bonne soupe de légumes tel que ma grand mère la faisait
    J’en avais déjà fait mais je ne retrouvais pas la recette
    Dès demain nous allons les dévorer

  • Evelyne Couffinhal
    Posted at 13:55h, 23 février Répondre

    Je viens de Moselle mais la préparation était la même. J’ai encore le souvenir de la pomme cuite dans les beignets fondants. Un régal et ils n’avaient pas le temps de refroidir. Merci pour la recette.

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaireun régal au quotidien !

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaire
un régal au quotidien !

Avec quelques astuces, les bons gestes à adopter et des idées culinaires alléchantes, ce n'est pas si compliqué d'approcher le zéro déchet en cuisine.

Avec Ma cuisine créative et anti-gaspi et ses plus de 50 recettes exclusives, vous allez faire des heureux... et des économies, tout en savourant le bonheur de contribuer à un monde meilleur.

DECOUVRIR LE LIVRE MAINTENANT

You have Successfully Subscribed!