Sablés à la confiture ou Spitzbuben, une délicieuse variété de bredele

Des sablés à la confiture ou spitzbuben

Hier, c’était la rentrée. Hier, il a fallu lâcher la main de nos enfants pour les laisser partir à la conquête de nouveaux apprentissages. Hier, j’ai versé ma petite larme (en cachette) tandis que mon fils Oscar bombait fièrement le torse en entrant dans le rang de sa classe. L’entrée au CP, mine de rien, c’est un sacré chamboulement et une étape qui compte dans la vie d’un enfant ! Dans la cour de l’école élémentaire, plus question pour lui de se laisser aller à une étreinte matinale… Un bref salut de la main et le voilà en route vers une autonomie, qui dans quelques années lui permettra de quitter le nid familial et prendre son envol.

Autre gros pincement au coeur en déposant Salomé. Elle est évidemment fière, elle aussi, de n’être plus chez les petits et d’intégrer la moyenne section, même si au moment d’entrer dans sa nouvelle classe, elle n’en mène pas large. D’un coup d’un seul, elle éclate en sanglots et se réfugie dans mes bras. J’aurai au moins eu mon compte de câlins avec elle !

Je quitte l’école le coeur mitigé, à la fois heureuse de voir mes petits bouts grandir mais aussi nostalgique… Un jour toutes les rentrées des classes se fondront en un vague et unique souvenir. Le temps de l’enfance se sera envolé pour toujours et mes bébés seront définitivement entrés dans le monde des adultes ! La vie me donne le vertige : elle nous emporte dans son tourbillon, nous fait courir beaucoup, partout et dans tous les sens. Tout va si vite que nous passons parfois à côté de l’essentiel.

Hier, j’ai décidé de ne pas me laisser happer par le tourbillon. Hier, après l’école, Oscar, Salomé et moi avons passé deux heures à faire des petits sablés à la confiture, ou spitzbuben, une variété de bredele (petits gâteaux du Noël alsacien tout aussi délicieux le reste de l’année).

atelier pâtisserie spécial rentrée

Il y en avait partout dans la cuisine. Je n’ai pas avancé d’un pouce dans les tâches relatives à le rentrée (achat des fournitures scolaires, documents administratifs etc…). Je n’ai pas eu le temps de passer les deux coups de fils super urgents inscrits à mon agenda. Le tas de linge sale accumulé dans la salle de bain n’a pas bougé. La recette que j’avais prévu de publier sur mon blog est passée à la trappe (et devra donc attendre puisque celle de ces sablés l’a remplacée)… Mais, j’aurai eu tout le loisir de contempler mes enfants à l’oeuvre, consciencieux, appliqués et heureux à la fabrication de leurs sablés à la confiture. J’aurai dévoré des yeux chacune de leur mimique, je me serai régalée de leurs bouilles expressives et de leurs petits mots de gosses. Je les aurai mangés du regard jusqu’à en être repue. Pied de nez aux impératifs de mon agenda ! Pour une fois, c’est moi qui ait dicté ma loi. La rentrée d’hier ne se sera pas noyée dans le flux ininterrompu du temps qui passe et efface à mesure qu’il avance l’instant d’avant. Elle aura à jamais la saveur des Spitzbuben.

sablés à la confiture ou spitzbuben

spitzbuben ou sablés à la confitureRecette pour une trentaine de sablés
(inspiration : l’heure du cream)

  • 300g de farine de blé
  • 75 g de sucre glace
  • 150g d’amandes en pou
    dre
  • 1 pincée de sel
  • 1 cà c d’arôme de vanille
  • 1 œuf + 1 jaune d’oeuf
  • 225 g de beurre
  • Confiture de votre choix/pâte à tartiner

Dans une grande jatte, mélangez la farine, le sucre glace, les amandes, le sel et la vanille. Incorporez le beurre en petits morceaux et sablez la pâte entre vos mains. Ajoutez l’œuf et le jaune d’oeuf et travaillez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit homogène. Evitez de trop la pétrir, faute de quoi elle deviendrait élastique.

Enveloppez-dans du film et réservez-la pendant 1h30 au moins.

Abaissez la pâte sur le plan de travail légèrement fariné sur une épaisseur de 3mm environ. Découpez des formes à l’emporte-pièce en pensant à faire autant de biscuits pleins que de biscuits creux. Rassemblez les chutes pour former à nouveau une pâte de boule et poursuivez la découpe de vos formes jusqu’à épuisement de la pâte.

Faites cuire chaque fournée 8 à 10 minutes. Laissez refroidir. Etalez la confiture ou la pâte à tartiner de votre choix sur le biscuit plein servant de socle puis déposez dessus le biscuit creux.

 

sablés rigolos au nutella

Tags des articles : , , , ,

3 Discussion to this post

  1. Bravo !! Ils sont superbes ! Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts