Posts in Category

Recette

L’année 2019 s’ouvre à nous comme une nouvelle page à écrire. C’est le moment des vœux et des bonnes résolutions. Aussi, je vous souhaite du fond du cœur une délicieuse année riche de tous les ingrédients qui participent au bonheur : la santé, l’amour, les joies du partage, de belles tablées, un plein épanouissement au travail, des rêves à concrétiser, un zeste de fantaisie et un brin d’audace pour oser oser, des découvertes et des apprentissages, le courage de tourner certaines pages, ce qu’il faut de sérénité pour vivre pleinement

Héritage du hamin, spécialité de la cuisine juive, le baeckeoffe fait partie des plats alsaciens populaires, dont on ne se lasse pas. Si la version traditionnelle privilégie un mélange de trois viandes (agneau, boeuf et porc), le baeckeoffe se prête à toutes sortes de variations. Récemment, je vous proposais ma recette festive à base de canard et épices de Noël. Et je suis enchantée aujourd’hui de vous dévoiler les secrets de mon baeckeoffe de poisson et gambas au safran d’Alsace, dont la recette est issue de mon livre L’Alsace enchantée

Les fêtes de Noël approchent, les boîtes à bredele désemplissent et se remplissent à nouveau. J’ai cette exquise recette sous le coude depuis un petit moment. Mais je peine à retrouver le goût d’alimenter ce blog comme si de rien n’était. L’ambiance est si particulière après le drame de la semaine dernière. Difficile d’exprimer ce que tous les Strasbourgeois et Alsaciens ressentent. Il y a d’abord eu l’effroi et la sidération. Puis la colère et la tristesse. Une immense tristesse. Aujourd’hui, Strasbourg pleure ceux qui ont eu le malheur de

Voici une recette délicieusement festive qui devrait remporter l’adhésion de vos papilles si vous aimez les saveurs originales et le dépaysement ! Ces samoussas de foie gras aux dattes, gingembre et citron confit ont, n’ont en tout cas pas été boudés (et c’est un euphémisme !) par les participants à mon dernier atelier culinaire organisé samedi dernier avec la complicité de la Maison alsacienne Feyel. A l’énoncé de l’intitulé et des ingrédients de la recette, les plus frileux ont émis quelques réserves. J’ai senti des réticences à l’égard du citron

Au menu du blog aujourd’hui, j’ai prévu des bonnets de moine. Et oui, c’est le bon moment pour sortir les bonnets ! Pas ceux qu’on enfonce sur la tête pour avoir moins froid aux oreilles, mais ceux qui rappellent à nos papilles émoustillées que Noël n’est plus bien loin.  Et oui, en Alsace les festivités démarrent bien avant le 25 décembre. Dès la mi-novembre, l’échéance est dans tous les esprits, et pas seulement, dans celui des enfants obnubilés par la perspective des cadeaux. C’est qu’en Alsace, la période de l’Avent

J’ai le plaisir de vous proposer aujourd’hui la recette d’Apfelstrudel de Julien Ronneburg.  Chef pour le compte de L’Alsacienne de Restauration sur le site des écoles Saint-Jean à Colmar,  il supervise une équipe de 8 personnes. Chaque jour, ce sont 1700 repas, dont 735 livrés en liaison chaude qui sortent de sa cuisine pour régaler les enfants et adultes de 11 établissements. Un défi que le chef relève avec brio en étroite collaboration avec Nelly Edel, responsable des restaurants. La complicité du binôme est assurément leur principal atout. Tous deux animés par

Si vous suivez ce blog, vous avez peut-être remarqué que j’y propose pas mal de recettes anti-gaspi. Et pour cause, si hier encore, le réchauffement climatique pouvait être perçu comme une vague alerte susceptible de menacer notre survie dans un avenir lointain, la pointe de cette épée de Damoclès est aujourd’hui posée sur nos cuirs chevelus ! Nous avons tous un rôle à jouer pour mettre un sérieux coup de frein à la surenchère de consommation qui épuise les ressources de notre planète. Mais par quoi commencer ? Stop au gaspillage

Les fleischkiechle sont à l’Alsace, ce que les keftedes sont à la Grèce, les boles de Picolat à la Catalogne, les boulets à la Belgique, les kaftas au Moyen-Orient, les polpettes à l’Italie… Bref, chaque pays ou région a ses boulettes ! Et nous n’échappons pas en Alsace, à cette tradition culinaire universelle. Sauf que nos boulettes sont des galette, fleischkiechle signifiant littéralement galette de viande. Mais pourquoi donc un tel engouement pour les boulettes, partout dans le monde ? Sans doute, parce qu’avec la boulette, on peut faire tout

Comment vivre en Alsace et ne pas être gourmand ? Ma région est sans doute une des plus tentatrices du monde. Voilà près de 3 ans que j’explore le terroir et le patrimoine culinaire alsaciens et je n’en viens toujours pas à bout, loin de là ! A chaque fois que je découvre une de nos spécialités culinaires (dernière en date : ce Zemetkueche,  je tire sur un fil qui déroule derrière lui une longue traîne de nouvelles recettes à tester et saveurs à déguster.   Ainsi, je ne compte pas

J’ai un souvenir impérissable du gratin de chou-fleur de la cantine, noyé dans la béchamel et accompagné d’oeufs durs. Un trauma culinaire pour un nombre incalculable d’enfants qui, devenus adultes, entretiennent toujours et encore avec le chou-fleur une relation tumultueuse, entre réticence, affection teintée d’appréhension et phobie pure et dure. Pour ma part, j’avoue avoir toujours aimé, pour ne pas dire adoré le gratin de chou-fleur. Là où la plupart de mes camarades appréhendait le gratin de chou-fleur annoncé au menu du jour comme une punition sadique infligée à leurs

1 2 3 4 40 Page 2 sur 40