Posts in Category

sans gluten

Je voue un culte à la salade d’endives, et à la salade tout court comme 99,99 % des filles ! J’écrirais bien une thèse sur le sujet mais je manque de temps et… d’arguments. Pourquoi donc ce goût inné des femmes pour le végétal ? Je n’ai toujours pas percé le mystère… Peut-être est-ce dû à la grande délicatesse, qui nous caractérise et nous distingue de nos congénères masculins à l’instinct plus carnassier ? Oh la la, je vois déjà grimacer au moins un métro-sexuel vegan à la mèche soigneusement

L’exquise saison des courges a commencé depuis un moment en Alsace, quand bien même la météo persiste à démentir l’arrivée de l’automne ! J’aime toutes les variétés de courges (il en existe une tripotée et je n’en connais finalement que très peu). Mais parmi celles que j’ai l’habitude de cuisiner – principalement  l’estivale courgette, le potimarron, le potiron, la musquée de Provence, la courge muscade -, j’ai une petite préférence pour la Butternut et sa subtile saveur de noisette (que je classe en pôle position ex-aequo avec le potimarron). Tout récemment,

Les produits du terroir sont une merveilleuse source d’inspiration. Aussi, je ne me lasse pas d’arpenter les rayons des magasins qui mettent en avant les producteurs alsaciens pour y puiser de nouvelles idées culinaires. Comme j’habite au centre ville de Strasbourg, je fréquente surtout la Nouvelle Douane et Mon oncle Malker de Munster. Et c’est en faisant mes courses dans ces deux magasins récemment qu’est née l’idée de ces champignons farcis avec des légumes d’Alsace et un succulent chorizo de canard de la maison Doriath, et gratinés avec du Mussiger Schwizerkas

Les journées de septembre ont souvent en Alsace un parfum d’été qui s’incruste et peine à tirer sa révérence. Le soleil est généreux, l’atmosphère douce et agréable. Si le quotidien n’était pas rythmé par les horaires de bureaux et les cloches des écoles, on pourrait se croire encore et toujours au coeur de l’été (la canicule en moins). Pourtant, l’automne n’est pas loin et viendra assurément chasser la belle saison. Bientôt, il faudra faire nos adieux aux tomates, courgettes, poivrons, aubergines, concombre, fenouil… et composer nos assiettes autour du potiron,

Je ne suis pas très confiture et je ne l’ai jamais été. Par contre, je suis fan de Linzertorte et de mirabelles. Et comme pour faire une bonne Linzertore, il faut une bonne confiture… Voici malgré tout sur ce blog une recette de confiture de mirabelles  ! Je l’ai préparée à l’ancienne, en faisant mariner les fruits dans le sucre pendant toute une nuit et j’ai utilisé du sucre de cannes complet en moindre proportion par rapport aux fruits.( 500g de sucre de cannes pour 1kg de mirabelles au lieu

Je n’ai pas été très présente sur le blog ces dernières semaines. Mais, je compte bien me rattraper ! Je remets le pied à l’étrier avec cette recette de lasagnes de courgettes inspirée de la délicieuse parenthèse familiale de repos, d’oisiveté et de découverte qui m’a fait délaisser les fourneaux au mois d’août. Qui dit lasagnes, dit… Je crois que je n’ai pas besoin de vous fournir d’indice supplémentaire pour vous faire deviner la destination de nos vacances. Nous adorons l’Italie et plus particulièrement la Toscane avec ses sublimes paysages

Quand je tiens une recette efficace, je ne la lâche plus ! Je finis immanquablement par lui en faire voir de toutes les couleurs !  Ces mini-pizzas d’aubergine sont tellement succulentes, faciles et rapides à faire qu’elles sont bien parties pour connaître le sort de ces plats impitoyablement et inlassablement triturés par mes soins ! Je les imaginées une première fois nappées d’oignons confits, de bleu d’Alsace et de noix. Et la version aux saveurs méditerranéennes que je vous propose aujourd’hui n’a pas tardé à suivre. Une recette à faire

Il y a des gâteaux dont je ne me lasse pas. Le Gesundheitskuchen fait partie de ces classiques rudimentaires dont la base neutre permet d’imaginer toutes sortes de déclinaisons. Avec ce gâteau alsacien, dit gâteau de santé, impossible donc de tomber dans la monotonie ou la monochromie ! Ma dernière version aux framboises et à la pistache avaient conquis les papilles de toute la famille (excepté celles de ma petite Salomé qui ne jure que par la version gâteau Savane). Et avec la pléthore de fruits que nous offre la

Vous ai-je déjà raconté mon goût pour la salade ? Si je ne devais retenir qu’une seule et unique recette à déguster pour le reste de mon existence, je crois que je jetterais mon dévolu sur la salade. C’est le repas express et santé par excellence qu’on peut faire varier à l’infini, tant au niveau des ingrédients que du style. La salade peut être absolument rudimentaire, franchement élaborée ou même atteindre des sommets de sophistication. On peut y intégrer du cuit, du chaud, jouer sur les couleurs, les saveurs et

Les amis sont une merveilleuse source d’inspiration en cuisine. Samedi dernier, nous étions invités mon mari, les enfants et moi chez Franck et Sophie qui nous ont régalés avec de multiples accompagnements autour d’un barbecue, dont un succulent Tian de légumes. J’ai adoré l’idée très gourmande de Franck d’y ajouter de la mozzarella et des olives noires. Je me suis donc empressée de la lui piquer, en aménageant la recette avec le contenu de mon réfrigérateur, soit une majorité de produits du terroir alsacien. Parmi eux, du Munster blanc !

1 2 3 Page 1 sur 3