Posts in Category

sans lactose

On n’y pense pas toujours mais le chou-fleur se mange tout aussi bien cru que cuit. Et passé au mixeur, il ressemble à s’y méprendre à de la semoule. C’est donc le légume parfait pour se régaler d’un taboulé tout en fraîcheur qui conviendra tout particulièrement à celles et ceux qui mangent sans gluten ou surveillent leurs apports glucidiques.  Je n’ai pas résisté à la tentation d’agrémenter ce taboulé de chou-fleur, de quelques asperges crues, histoire de profiter pleinement de la saveur et des vertus de cette merveilleuse tige à

La saison des asperges bat son plein en Alsace. Je suis tellement fan de cette drôle de tige que je pourrais sans souci en manger tous les jours. Bon j’avoue, j’en mange presque tous les jours. C’est mon péché mignon et la saison est si courte ! Ce n’est pas le légume le plus accessible en termes de prix, surtout si on s’approvisionne via les circuits classiques auprès des points de vente du centre ville notamment. Mais en direct de la ferme, il y a moyen de se faire plaisir

Grumbeerekiechle au potimarron… Il y a des mots qui ont à eux seuls le pouvoir d’invoquer le bonheur. Dites Grumbeerekiechle et laissez la magie opérer ! Si, si, le nom alsacien a beau être imprononçable, il porte en lui des promesses de délectation qui contrebalancent à coup sûr la rudesse du son produit en le disant. De toute façon, grumbeerekiechle ça ne se dit pas, ça se mange ! A peine le mot formulé dans l’esprit, avant même que l’idée n’ait eu le temps de s’acheminer jusqu’à la bouche et

Je vous propose aujourd’hui une recette anti-gaspi 100% végétale avec ce potimarron farci de verts de poireau et champignon et garni d’un streusel de noisettes et tempeh. Les légumes sont ma principale source d’inspiration en cuisine. Je les aime bien plus qu’un peu et même bien plus que beaucoup. Passionnément, peut-être même à la folie ! Les légumes offrent une étendue de possibles culinaires infinis : entre couleurs, textures, saveurs, mode de cuisson, etc…. On ne s’ennuie jamais avec eux. D’ailleurs, c’est à se demander pourquoi le terme légume a

L’année 2019 s’ouvre à nous comme une nouvelle page à écrire. C’est le moment des vœux et des bonnes résolutions. Aussi, je vous souhaite du fond du cœur une délicieuse année riche de tous les ingrédients qui participent au bonheur : la santé, l’amour, les joies du partage, de belles tablées, un plein épanouissement au travail, des rêves à concrétiser, un zeste de fantaisie et un brin d’audace pour oser oser, des découvertes et des apprentissages, le courage de tourner certaines pages, ce qu’il faut de sérénité pour vivre pleinement

Je ne suis pas très confiture et je ne l’ai jamais été. Par contre, je suis fan de Linzertorte et de mirabelles. Et comme pour faire une bonne Linzertore, il faut une bonne confiture… Voici malgré tout sur ce blog une recette de confiture de mirabelles  ! Je l’ai préparée à l’ancienne, en faisant mariner les fruits dans le sucre pendant toute une nuit et j’ai utilisé du sucre de cannes complet en moindre proportion par rapport aux fruits.( 500g de sucre de cannes pour 1kg de mirabelles au lieu

Je ne ferai jamais assez l’apologie de la choucroute. Ce produit cultivé et transformé sur le sol alsacien est bien plus précieux encore qu’on ne peut l’imaginer ! La choucroute, surtout quand elle est consommée crue, ne se contente pas, en effet, d’être diététiquement correcte ou bonne pour la ligne. Elle recèle des trésors nutritionnels qui en font une véritable alliée pour notre santé et lui valent d’ailleurs le statut très prisé de super-aliment ! Riche en minéraux, vitamines et anti-oxydants, la choucroute crue fait un bien fou à notre

L’hiver semble bel et bien poindre le bout de son nez en Alsace. Les températures ont dégringolé assez soudainement. Et puis, il y a d’autres signes qui ne trompent pas, indiquant formellement et sans équivoque l’approche inexorable de la froide saison. Winter is coming… Et vous pouvez me croire sur parole, je ne vous raconte pas de salade. Car les seules salades que je vous propose ici sont de celles qui se dégustent de plein gré et non de celles qu’on veut vous faire avaler. Pour preuve, les arbres s’effeuillent

Une envie de potimarron, la vue de quelques girolles sur un étal de supermarché et la lumière automnale des jours qui déclinent lentement mais sûrement m’auront inspiré ce plat végétarien simple et réconfortant. Un tajine en Alsace ? Et pourquoi pas ! Des légumes de nos maraîchers, des champignons de nos forêts, des noix de nos vergers et… voilà que mon tajine de potimarron et girolles prend l’accent alsacien ! Mais le safran me direz-vous ? Aussi curieux que cela puisse paraître, l’Alsace a depuis toujours des accointances avec le

La compote de pommes est un grand classique en Alsace, et même, aux côtés de l’indispensable potage, l’accompagnement incontournable de nombre de nos recettes traditionnelles. Au temps de nos parents et grands-parents, le dîner était souvent organisé autour de spécialités comme les Dampfnüdle (pain gonflés à la vapeur), les Grumbeerekiechle (galettes de pommes de terre) ou encore les Griesknepfle (gnocchi de semoule alsaciens). Des mets simples, consistants et bon marché qui, associés à la compote de pommes, réveillent aujourd’hui de délicieux souvenirs d’enfance pour bien des Alsaciens ! La compote

1 2 Page 1 sur 2