Posts in Category

Spécialités alsaciennes

Les griesknepfle font partie de ces recettes de grand-mère dont ils suffit de prononcer le nom pour qu’une avalanche de réminiscences viennent assaillir les mémoires et les peupler d’images et de saveurs d’enfance. Du temps de nos mamama, ces galettes de semoule faisaient office de dîner accompagnées de soupe, de salade et ou de compote de pommes. Une spécialité simple, consistante et bon marché, un peu tombé aux oubliettes, il faut bien le dire, qui réveille immanquablement de jolis souvenirs et ne demande qu’à refaire surface ! Je vous propose

Plat emblématique de l’Alsace gourmande, le baeckeoffe peut se décliner en multiples versions. Loin d’être figée, la recette traditionnelle varie sensiblement d’une famille à une autre, comme toutes les recettes transmises oralement de génération en génération. Et pour peu qu’on ait envie de sortir des sentiers battus ou qu’on soit plus simplement tributaire du contenu du réfrigérateur, le baeckeoffe se prête tout particulièrement aux variations dictées par l’inspiration du moment. Après vous avoir proposé sur ce blog une variante au canard et une autre au poisson, mon baeckeoffe prend aujourd’hui

La rhubarbe est de retour en Alsace et, cette merveilleuse tige acidulée s’apprête à se faire régulièrement une place dans mon garde-manger ! Pour inaugurer la saison, j’ai fait ultra- simple : un gâteau streusel pomme et rhubarbe enrichi de poudre d’amandes et agrémenté de vanille. J’aurais pu me contenter de la rhubarbe mais les pommes de mon panier à fruit ont été délaissées par mes enfants ces derniers temps au point de devenir toutes fripées. Et pas question de les laisser flétrir jusqu’au point de non retour ! Je

Les fêtes de Pâques approchent à grands pas. Et dans les foyers alsaciens, on commence sérieusement à songer à l’adoption d’un petit animal tout doux qui fait le bonheur des petits et des grands gourmands. Je veux bien-entendu parler du lämmele ou lamala, une espèce rare et prisée à base de biscuit génoise actuellement en pleine période de reproduction et dont l’espérance de vie est si courte qu’elle en devient plus précieuse encore. Pas étonnant donc que tout le monde ou presque en pince pour cet agneau moelleux à souhait

Dès que Mardi gras approche, les beignets envahissent les étals des boulangeries-pâtisseries et les friteuses turbinent dans les foyers alsaciens. Ici, les traditions sont sacrées et les fêtes inscrites au calendrier sont très respectées (du moins, les rituels culinaires qui leur sont liés). Et comme, les variétés de beignets sont légions, on tient le bon prétexte pour en déguster plusieurs variétés durant la courte saison des fêtes de carnaval. Je vous ai déjà proposé sur ce blog les fameux schankala ou schenckele, sans doute les plus connus, les Hirtzhernle, une

Grumbeerekiechle au potimarron… Il y a des mots qui ont à eux seuls le pouvoir d’invoquer le bonheur. Dites Grumbeerekiechle et laissez la magie opérer ! Si, si, le nom alsacien a beau être imprononçable, il porte en lui des promesses de délectation qui contrebalancent à coup sûr la rudesse du son produit en le disant. De toute façon, grumbeerekiechle ça ne se dit pas, ça se mange ! A peine le mot formulé dans l’esprit, avant même que l’idée n’ait eu le temps de s’acheminer jusqu’à la bouche et

Héritage du hamin, spécialité de la cuisine juive, le baeckeoffe fait partie des plats alsaciens populaires, dont on ne se lasse pas. Si la version traditionnelle privilégie un mélange de trois viandes (agneau, boeuf et porc), le baeckeoffe se prête à toutes sortes de variations. Récemment, je vous proposais ma recette festive à base de canard et épices de Noël. Et je suis enchantée aujourd’hui de vous dévoiler les secrets de mon baeckeoffe de poisson et gambas au safran d’Alsace, dont la recette est issue de mon livre L’Alsace enchantée

Voici une recette festive de biscuits salés que j’ai proposée au cours d’un atelier culinaire offert par mon partenaire, la maison de foie gras Feyel, aux 8 heureux gagnants d’un concours organisé sur la page facebook de mon blog. Nous avons passé un délicieux moment autour des excellents produits mis en oeuvre par cette entreprise alsacienne dont le savoir-faire se perpétue depuis plus de 200 ans. Au menu de ce cours : des samoussas de foie gras façon berrawecka et une autre variante aux dattes, citron confit et raz-el-hanout, des

Les fêtes approchent à grands pas et peut-être n’avez-vous pas encore définitivement tranché la question du menu pour le repas de Noël ou le réveillon de Nouvel an. La tendance est à la réalisation de plats uniques, simples et conviviaux servis dans leur ustensile de cuisson à même la table. Et comme nous avons, en Alsace, le bonheur de perpétuer la tradition d’un plat rustique mijoté dans le fameux moule fabriqué par les potiers de Soufflenheim, l’idée de ce baeckeoffe de canard s’est presque imposée d’elle-même. Enfin, elle m’a aussi

Au menu du blog aujourd’hui, j’ai prévu des bonnets de moine. Et oui, c’est le bon moment pour sortir les bonnets ! Pas ceux qu’on enfonce sur la tête pour avoir moins froid aux oreilles, mais ceux qui rappellent à nos papilles émoustillées que Noël n’est plus bien loin.  Et oui, en Alsace les festivités démarrent bien avant le 25 décembre. Dès la mi-novembre, l’échéance est dans tous les esprits, et pas seulement, dans celui des enfants obnubilés par la perspective des cadeaux. C’est qu’en Alsace, la période de l’Avent

1 2 3 13 Page 1 sur 13