Posts in Category

végétarien

Ce n’est plus un secret pour personne (du moins pour les lecteurs de ce blog), je suis une grande fan des asperges (d’où cette nouvelle recette d’asperges panées). Et je dois dire que cet engouement me questionne un peu. Je pourrais être raide dingue de la pomme de terre ou de la carotte, ce qui me permettrait d’assouvir mon penchant tout au long de l’année. Mais non, il a fallu que je m’amourache d’une drôle de tige qui ne daigne m’accorder ses faveurs que deux tout petits mois dans l’année

Les griesknepfle font partie de ces recettes de grand-mère dont ils suffit de prononcer le nom pour qu’une avalanche de réminiscences viennent assaillir les mémoires et les peupler d’images et de saveurs d’enfance. Du temps de nos mamama, ces galettes de semoule faisaient office de dîner accompagnées de soupe, de salade et ou de compote de pommes. Une spécialité simple, consistante et bon marché, un peu tombé aux oubliettes, il faut bien le dire, qui réveille immanquablement de jolis souvenirs et ne demande qu’à refaire surface ! Je vous propose

C’est la pleine saison des asperges et évidemment en fan inconditionnelle, je m’en donne à coeur joie. Ces fabuleuses tiges a la saveur si subtile sont au menu de mes repas quasiment au quotidien. Est-ce bien raisonnable ? Pour ma défense, les asperges sont riches en fibres, en anti-oxydants et très peu caloriques, donc excellentes pour la santé et pour la ligne ! Et puis, il faut bien que j’alimente ce blog de nouvelles recettes. Je vous propose aujourd’hui d’associer asperges et olives noires, un mariage auquel on ne pense

Me revoilà avec une recette de duo d’asperges ! Oui je sais, j’ai une fâcheuse tendance à devenir mono-maniaque pendant la saison des asperges. Et si je m’écoutais, je ne me nourrirais plus que de cette tige ô combien délicate dont la subtile saveur ensorcelle mes papilles, avides d’y regoûter encore et encore. En fait, je m’écoute. Un peu beaucoup. Pas au point d’en manger du matin au soir, mais suffisamment pour que l’asperge s’invite au moins à un de mes repas au quotidien. Oui, je vous le concède, c’est

La saison des asperges bat son plein en Alsace. Je suis tellement fan de cette drôle de tige que je pourrais sans souci en manger tous les jours. Bon j’avoue, j’en mange presque tous les jours. C’est mon péché mignon et la saison est si courte ! Ce n’est pas le légume le plus accessible en termes de prix, surtout si on s’approvisionne via les circuits classiques auprès des points de vente du centre ville notamment. Mais en direct de la ferme, il y a moyen de se faire plaisir

Ce matin, j’ai laissé partir un petit chaperon rouge sautillant et un Kylo Ren en rogne d’avoir perdu sa cape. C’est Mardi gras et à l’école, les enfants se sont volatilisés pour laisser place à des super héros, des chevaliers, des pirates, des princesses, fées et autres fantastiques personnages. Auront-il des beignets à la cantine ? Peut-être… Mais en tout cas, c’est sûr, on ne risque pas de leur infliger la recette que je vous propose aujourd’hui. Âmes sensibles, s’abstenir ! Ces beignets au munster ne sont pas faits pour

L’hiver tire à sa fin mais il est toujours temps de se faire plaisir avec une bonne soupe de légumes. Je dirais même qu’il est urgent et indispensable de se délecter d’une bonne soupe de légumes d’hiver avant que le printemps ne vienne sonner le glas des nourritures rassérénantes de la froide saison. Non, je ne trépigne pas encore d’impatience à l’idée de déguster des asperges, de la rhubarbe ou des fraises. Chaque chose en son temps. Et il s’agit de vivre chaque temps pleinement. Alors, je ne boude pas

Grumbeerekiechle au potimarron… Il y a des mots qui ont à eux seuls le pouvoir d’invoquer le bonheur. Dites Grumbeerekiechle et laissez la magie opérer ! Si, si, le nom alsacien a beau être imprononçable, il porte en lui des promesses de délectation qui contrebalancent à coup sûr la rudesse du son produit en le disant. De toute façon, grumbeerekiechle ça ne se dit pas, ça se mange ! A peine le mot formulé dans l’esprit, avant même que l’idée n’ait eu le temps de s’acheminer jusqu’à la bouche et

Je vous propose aujourd’hui une recette anti-gaspi 100% végétale avec ce potimarron farci de verts de poireau et champignon et garni d’un streusel de noisettes et tempeh. Les légumes sont ma principale source d’inspiration en cuisine. Je les aime bien plus qu’un peu et même bien plus que beaucoup. Passionnément, peut-être même à la folie ! Les légumes offrent une étendue de possibles culinaires infinis : entre couleurs, textures, saveurs, mode de cuisson, etc…. On ne s’ennuie jamais avec eux. D’ailleurs, c’est à se demander pourquoi le terme légume a

L’année 2019 s’ouvre à nous comme une nouvelle page à écrire. C’est le moment des vœux et des bonnes résolutions. Aussi, je vous souhaite du fond du cœur une délicieuse année riche de tous les ingrédients qui participent au bonheur : la santé, l’amour, les joies du partage, de belles tablées, un plein épanouissement au travail, des rêves à concrétiser, un zeste de fantaisie et un brin d’audace pour oser oser, des découvertes et des apprentissages, le courage de tourner certaines pages, ce qu’il faut de sérénité pour vivre pleinement

1 2 3 9 Page 1 sur 9