Confiture rhubarbe, pistache, vanille et gingembre

Je n’ai jamais été une grande fan de confiture. Petite fille, mon papa m’appelait « pain-beurre ». Et aujourd’hui encore, mon plaisir au petit-déjeuner reste de beurrer des tartines et de les déguster ainsi, sans les accommoder d’une note sucrée. Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que c’est la toute première fois que je me colle à l’élaboration d’une confiture.

Ma motivation première était, je l’avoue, d’écouler un stock de rhubarbe restant (après avoir utilisé une bonne partie pour préparer des verrines spéculoos rhubarbe comme un cheesecake et une tarte à la rhubarbe meringuée) et d’épargner à ces tiges gourmandes le triste sort de finir à la poubelle. Les mettre hors de danger oui, mais pas question de me lancer dans une mission de sauvetage interminable. La confiture, particulièrement simple et rapide à préparer, m’a semblé toute indiquée pour leur porter secours sans y consacrer trop de temps.

Et puis, quand je dis que je ne consomme pas de confiture, ce n’est pas tout-à-fait vrai. Il m’arrive d’en mélanger à un yaourt ou à du fromage blanc ! Et la texture de la confiture de rhubarbe, pour peu qu’elle soit un peu « compotée » (on arrive à ce résultat en mettant un peu moins de sucre), est parfaite pour ce type d’utilisation.

Comme je ne suis pas une adepte des saveurs intensément sucrées, j’ai eu envie d’associer la rhubarbe à la pistache qui a le mérite de neutraliser le sucre. Une petite touche de vanille pour la douceur, un peu de gingembre pour le peps et environ trente minutes de cuisson plus tard, ma rhubarbe est en pot ! Ouf, mon opération de sauvetage a fonctionné. Ma rhubarbe est indemne. Enfin jusqu’à ce qu’elle finisse alitée sur des tartines aux portes de son agonie ou impitoyablement dévorée à la petite cuillère !

 

img1img2

Pour 4 grands pots de confiture

  • 1,5 kg de rhubarbe
  • 800 g de sucre
  • 1/2 citron jaune
  • 200 g de pistaches concassées
  • 2 gousses de vanille
  • 1 c.à café de gingembre moulu

Tout d’abord, commmencez par laver à l’eau bouillante les pots de confitures vides de manière à éliminer tout microbe et essuyez-les bien avec un torchon propre.

Coupez les rhubarbes en tronçons de 2 cm et faites les macérer dans le sucre pendant une bonne heure.

Dans votre bassine à confiture, versez la rhubarbe macérée avec le sucre, le jus d’un demi-citron, les grains de deux gousses de vanille et une cuillère à café de gingembre moulu.

Portez le tout à ébullition et laissez cuire 10 minutes en mélangeant doucement.

Ecumez la surface avec un écumoir et jetez l’écume. Poursuivez la cuisson pendant encore une quinzaine de minutes et ajoutez les pistaches concassées quelques minutes avant la fin de la cuisson.

Mettez la confiture en pots, bouchez-les tout de suite avec les couvercles et retournez-les pendant 24 heures (cette méthode vous évite de les stériliser). Vous pouvez ensuite les stocker dans un placard à l’abri de la lumière et, dès qu’ils sont ouverts, les conserver au réfrigérateur.

Tags des articles : , , ,

Discussion about this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Leïla Martin
Related Posts