recette de galettes de courge spaghetti

Courge spaghetti en galettes façon grumbeerekiechle

La saison de la courge spaghetti et de la courge en général tire sérieusement à sa fin. Est-ce à dire que je suis en sursis ? J’en doute. Le type de courges dont je fais partie semble être de saison toute l’année. Pas de répit pour les écervelées, les distraites, les têtes en l’air… Je suis mûre pour gaffer, étourdie à point, printemps, été, automne, hiver…

Hier encore, j’ai fait les frais de ma courgitude et je peux vous dire que la note a failli être très salée. Je me retrouve à la caisse d’un hypermarché, le caddie bondé. Et, je me rends compte que j’ai oublié mes cabas dans la voiture. Le magasin est presque vide. Aussi, je me permets de demander à l’hôtesse de caisse si je peux faire un rapide aller-retour jusqu’à ma voiture pour les récupérer.

Je fonce jusqu’au parking manquant de heurter une vieille dame et de trébucher à deux reprises. Une fois devant mon véhicule, déjà soulagée d’être sur le point de réparer mon oubli, j’ouvre la portière, enfin j’essaie de l’ouvrir. Car, elle ne veut absolument pas coopérer. Normalement, l’ouverture se fait automatiquement grâce à un badge qui ne quitte jamais mon sac à main. Je me dis qu’il a sans doute besoin d’un petit coup de pouce pour s’activer. J’entreprends donc une fouille en bonne et due forme pour le récupérer.

Mais j’ai beau triturer à l’intérieur de mon sac, le retourner dans tous les sens, aucune trace de badge. Nada, rien, walou ! Me voilà enfermée dehors. Je jette un oeil à l’intérieur de la voiture et là tout s’explique : le badge trône sur le tableau de bord d’un air narquois (et il me traite de courge c’est sûr).

Je retourne à la caisse bredouille, sans cabas ni dignité. J’explique la situation à la caissière qui se montre d’une grande bienveillance et compatit très sincèrement à la narration de mon épineuse situation (tout en pensant « mais quelle courge », c’est obligé). Bref, je règle mes achats et me retrouve sur le parking du supermarché avec un caddie bondé sans coffre pour ranger mes courses, ni voiture pour les acheminer jusque chez moi. Je me sens vraiment, vraiment … courge !

Heureusement après avoir remué ciel et terre, appelé à l’aide la terre entière (une courge ça peut avoir de la suite dans les idées !), ma belle-soeur vient vite à ma rescousse. Mes courses sont sauves, mon emploi du temps n’aura finalement pas trop morflé. Mais difficile d’en dire autant de ma fierté qui en a pris pour son grade.

Mais pourquoi, je vous raconte tout ça ? Ah oui, la courge spaghetti !!! Je dois avouer que cette espèce de courge était étrangère à mon registre culinaire jusqu’à ce que je la croise grâce à mon abonnement aux paniers hebdomadaires de l’Ilot de la Meinau, mon maraîcher préféré au coeur de Strasbourg. C’est donc une première pour elle sur le blog ! Comme quoi, on peut être courge et finir par se faire une place. (On se rassure comme on peut 😅).
Sa texture en filaments est parfaite pour la préparer à la manière des spaghettis carbonara, bolognaise ou sauce tomate. Mais, aussi pour réaliser nos fameuses grumbeerekiechle alsaciennes en version un peu plus légère !

Galettes de courge spaghetti façon grumbeerekiechle

Pour 4 personnes – 40 mn de préparation – 30 mn de cuisson

1 courge spaghetti
3 belles pommes de terre
2 oignons
2 gousses d’ail
3 oeufs
5 c. à s de farine
5 branches de persil
Huile de tournesol, d’arachide ou de pépins de raisin
Sel, poivre

Plongez la courge spaghetti dans une grande casserole d’eau salée et faites-la cuire environ 20 mn après le départ de l’ébullition. Coupez-la en deux, ôtez les pépins et grattez l’intérieur avec une fourchette. Récupérez les filaments et placez-les dans un grand saladier.

Epluchez les pommes de terre. Râpez-les finement. Pressez-les à l’intérieur d’un torchon propre pour en extraire l’eau de végétation. Incorporez-les à la courge.

Epluchez les oignons et l’ail. Ciselez l’oignon finement et hachez l’ail. Ciselez finement le persil. Versez-les dans le saladier.

Incorporez les œufs et la farine. Salez et poivrez. Mélangez bien.

Faites chauffer un fond d’huile dans une poêle et faites-y dorer les galettes environ 5 mn sur sur chaque face. C’est prêt !

2 Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaireun régal au quotidien !

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaire
un régal au quotidien !

Avec quelques astuces, les bons gestes à adopter et des idées culinaires alléchantes, ce n'est pas si compliqué d'approcher le zéro déchet en cuisine.

Avec Ma cuisine créative et anti-gaspi et ses plus de 50 recettes exclusives, vous allez faire des heureux... et des économies, tout en savourant le bonheur de contribuer à un monde meilleur.

DECOUVRIR LE LIVRE MAINTENANT

You have Successfully Subscribed!