recette de crazy streusel façon forêt noire

Crazy streusel façon forêt noire

J’avais délaissé quelques temps ma lubie du Crazy streusel, ce gâteau démentiel (et caloriquement très incorrect), sorti tout droit de mon imaginaire galopant quand il s’agit de satisfaire ma gourmandise ! Et puis, tout récemment l’arrivée des abricots dans les vergers alsaciens a réveillé ma passion du Crazy streusel, m’incitant à commettre un spécimen aux abricots imbibé de ganache à la pistache en cours de cuisson et recouvert d’un streusel croustillant à la pistache. Un pur délice pour ne pas dire une tuerie qui a relancé pour de bon mon obsession du Crazy Streusel.

Me voilà à nouveau en proie à la folie de ce gâteau décadent de gourmandise ! Il ne se passe pas un jour sans que j’en imagine une variante. Je suis à nouveau passée à l’acte, le week-end dernier, poussée au délit par de délicieuses cerises noires de nos vergers alsaciens. J’ai eu envie de faire raconter à mon nouveau Crazy streusel une histoire de Forêt Noire. Du coup, on y retrouve les saveurs du fameux gâteau à étages, avec les cerises présentes dans la pâte à cake, la ganache au chocolat noir et au kirsch qui vient imprégner le gâteau en cours de cuisson et le streusel au cacao. Pour avoir tout-à-fait en bouche le goût de la Forêt Noire, n’hésitez pas à servir ce gâteau avec un peu de chantilly. A ce stade, on n’est plus à quelques calories prêts !

Ce Crazy streusel façon Forêt Noire vous plaît ? Sans doute, aimerez vous aussi ces autres versions :


recette de crazy streusel façon forêt noire

Pour un gâteau d’une douzaine de parts
(Moule à manqué à fond amovible de 28 cm de diamètre)

Les cerises

  • 800 g de cerises noires

Lavez les cerises et dénoyautez-les. Réservez.

La pâte à streusel

  • 90 g de sucre
  • 90 g de farine
  • 90 g d’amandes en poudre
  • 1 c à s de cacao amer
  • 90 g de beurre

Si vous avez un thermomix ou équivalent, mettez tous les ingrédients dans le bol et mixez pendant 50 secondes vitesses 2.

Sinon, mélangez toutes les poudres dans un grand bol, ajoutez le beurre coupé en petits morceaux et sablez le mélange entre les mains de manière à obtenir une pâte sableuse. Réservez.

La ganache au chocolat noir et au kirsch

  • 100g de chocolat noir
  • 100g de crème fluide entière
  • 2 c à s de kirsch

Hachez le chocolat noir et placez-le dans un bol. Faites bouillir la crème et le kirsch dans une casserole. Versez le mélange bouillant en 3 fois sur le chocolat tout en mélangeant au fouet et à la spatule pour bien émulsionner la ganache entre chaque ajout de crème. Vous devez obtenir une ganache bien lisse.

La pâte à cake

  • 4 oeufs
  • 200 g de sucre
  • 260 g de farine fluide
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 200 g de beurre fondu refroidi
  • 1 c à s d’arôme de vanille
  • 1 gousse de vanille grattée ou 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 c à s de cacao amer
  • 1 c à s de kirsch

Beurrez et farinez un moule à manqué avec un fond amovible.

Si vous avez un robot type Thermomix : versez tous les ingrédients dans le bol de votre robot ou de votre mixeur et mixez à pleine puissance pendant 30 secondes afin d’obtenir une pâte bien homogène.

Sinon, battez les oeufs, le sucre, l’arôme et les grains de vanille au batteur électrique (ou au fouet) jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Incorporez la farine mélangée avec le sachet de levure. Ajoutez le beurre fondu refroidi. Mélangez au batteur ou au fouet de manière à obtenir une pâte lisse et homogène.

Séparez la pâte en deux quantités égales et versez-la dans deux bols. Dans un des deux bols, ajoutez le cacao amer et le kirsch. Mélangez bien.

Le montage du gâteau

Préchauffez le four à 180°C.

Versez alternativement la pâte à la vanille et la pâte au cacao dans le moule en commençant par le centre : Formez un cercle en ajoutant au centre du moule une grosse cuillère à soupe de pâte au cacao. Elle va s’étaler. Ajoutez dessus une grosse cuillère à soupe de pâte à la vanille. Et ainsi de suite, jusqu’à épuisement des deux pâtes. Disposez sur toute la surface les cerises dénoyautées serrées les unes contre les autres.

La cuisson

Enfournez pour 25 minutes de cuisson.

Sortez le gâteau du four. Versez la ganache sur le gâteau en laissant une marge de 2-3 cm sur les bords (afin d’éviter qu’ils ne noircissent). Plantez la lame d’un couteau à plusieurs endroits dans le gâteau pour permettre à la ganache de bien s’infiltrer.

Replacez le gâteau au four pendant 15 minutes. Sortez-le et recouvrez-le de pâte à Streusel.

Laissez cuire encore 30 minutes à 180°C puis 10 minutes à 160°C. Eteignez le four et laissez le gâteau terminer tranquillement sa cuisson pendant une quinzaine de minutes.

Laissez refroidir et démoulez. Saupoudrez de sucre glace.

10 Comments
  • Valérie ILoveCakes
    Posted at 11:41h, 14 juillet Répondre

    Non seulement c’est beau mais en plus le jeu des textures me plaît beaucoup, je comprends ton obsession ! Je file voir les autres ????

  • Floriane perino
    Posted at 16:10h, 15 juillet Répondre

    Eh bien, avec tous les crazy streusel de ton blog, j’ai de quoi tester ! celui-ci est une vraie gourmandise, est-il possible d’utiliser des griottes au sirop?

    • Leïla Martin
      Posted at 17:53h, 15 juillet Répondre

      Oui bien-sûr ça fonctionnera très bien aussi avec des griottes en sirop ! Et l’avantage du coup, c’est qu’on peut faire ce Crazy Streusel toute l’année 🙂

  • Viviane
    Posted at 10:19h, 17 juillet Répondre

    Je disais justement à l’Homme hier soir que je ne comprenais pas pourquoi je grossis… Mais à saliver devant tous ces Crazy Streusel & Cie, je me demande si il n’y a pas cause à effet ;-)) Je rêve de déguster celui ‘abricots/pistache’

    • Leïla Martin
      Posted at 22:41h, 17 juillet Répondre

      La contemplation est normalement inoffensive… Enfin, je l’espère ! Après, je ne garantis pas que le passage à l’acte soit absolument sans conséquence… 😉

  • LadyMilonguera
    Posted at 10:37h, 19 juillet Répondre

    Une merveille ce streusel !

  • Karine
    Posted at 15:02h, 13 juin Répondre

    J’ai fait ce magnifique gâteau ce dimanche ! Recette parfaite, comme d’habitude. Quelques remarques : J’ai utilisé des griottes en bocal et je confirme que ça marche très bien : bien les égoutter cependant dans un peu de Sopalin. La prochaine fois, je les ferai mariner un peu dans le kirsch, les coquines, car il est vrai que dans la recette le goût du kirsch est très subtil.
    Personnellement, je l’aime plus prononcé et mon entourage également.

    Une question pour Leila : Pourquoi la pâte bicolore au fait? Je trouve (et cela n’engage que moi) que ce côté un peu marbré dénature le visuel de ce gâteau si surprenant, vous ne trouvez pas? D’ailleurs sur votre photo je ne vois que la pâte cacaotée…Je referai donc (très, très) bientôt la recette en mettant plus de kirsch et une seule pâte au cacao. mais je me répète, recette parfaite….merci Leïla !

    • Leila
      Posted at 15:16h, 13 juin Répondre

      Bonjour Karine, merci beaucoup pour ce retour ! Pour la pâte bicolore, c’est à la base moins pour une question d’effet visuel que pour le goût. En fait, j’avais envie d’une pâte vanillée pour retrouver un peu la saveur de la chantilly présente dans le gâteau Forêt noire et le contraste vanille/chocolat. Mais, vous avez raison, c’est peut-être une coquetterie. Je pense en effet qu’on peut se contenter d’une pâte toute cacao ou, pour ceux qui préfèrent, d’une pâte toute vanille. En tout cas, merci pour vos conseils et vos encouragements ! Et j’espère à tout bientôt

      • Karine
        Posted at 12:04h, 19 juin Répondre

        Puisque vous me poussez dans mes retranchements, Leïla….j’avoue, j’avoue, j’ai accompagné ce crazy gâteau d’une chantilly au Kirsch faite au siphon pour encore plus de légèreté, à peine sucrée…faute avouée à moitié pardonnée, n’est-ce pas ?! Merci pour tout, Leïla !

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaireun régal au quotidien !

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaire
un régal au quotidien !

Avec quelques astuces, les bons gestes à adopter et des idées culinaires alléchantes, ce n'est pas si compliqué d'approcher le zéro déchet en cuisine.

Avec Ma cuisine créative et anti-gaspi et ses plus de 50 recettes exclusives, vous allez faire des heureux... et des économies, tout en savourant le bonheur de contribuer à un monde meilleur.

DECOUVRIR LE LIVRE MAINTENANT

You have Successfully Subscribed!