Agneau de sept heures au Riesling, quatre épices et miel d’Alsace

Vous avez prévu un gigot ou une épaule d’agneau au menu du déjeuner de Pâques. Voici une recette d’une simplicité enfantine qui ne requiert aucun tour de main particulier mais une cuisson très longue à basse température. Au final, la viande est tellement fondante qu’on peut la servir à la cuillère. N’hésitez pas à ramener la cocotte au milieu de la table pour que vos convives apprécient la facilité de la manoeuvre ! Effet boeuf (oui oui avec de l’agneau) garanti ! Vous pouvez sans problème préparer ce plat la veille pour le lendemain. Il vous suffira alors de le réchauffer au four juste avant le service. Pour ce qui est de l’accompagnement, une purée de pommes de terre ou des pommes vapeur seront les bienvenues. La présence des épices dans le plat autorise même une garniture orientale (semoule ou du boulgour que vous pouvez éventuellement enrichir de raisins secs). Bref, à vous de jouer maintenant et joyeuses fêtes !

gigot d'agneau de sept heures, pinot gris, cumin et miel d'Alsace

 

Pour régaler 5/6 personnes avec votre agneau de 7h

  • Un gigot ou une épaule d’agneau de 2 kg
  • 2 carottes
  • 1 blanc de poireau
  • 1 oignon jaune
  • 6 gousses d’ail
  • 1 bouquet garni
  • 3 càs de miel d’acacia d’Alsace
  • 2 cuillères à soupe de 4 épices (cannelle, muscade, girofle, gingembre)
  • 1 càc de cumin
  • 300 ml de Riesling (idéalement un Vendanges Tardives)
  • 500 ml de bouillon de légumes
  • sel
  • poivre

 

Préchauffez le four à 120°C.

Salez et poivrez votre pièce d’agneau. Réservez

Emincez l’oignon, coupez la carotte et le poireau en rondelles. Epluchez les gousses d’ail.

Faire chauffer 2 cs d’huile d’olive dans une cocotte en fonte et faites dorer la viande de tous les côtés à feu vif. Retirez l’agneau et réservez.

Mettez l’ail, l’oignon, la carotte et le poireau dans la cocotte, faites les revenir deux, trois minutes à feu moyen tout en remuant. Portez le vin à ébullition dans une casserole.

Remettez l’épaule d’agneau sur les légumes, ajoutez le vin, le bouillon, les épices, le miel, le sel, le poivre. Fermez la cocotte et glissez la au four. Laissez cuire votre pièce d’agneau pendant 7 heures. Prévoyez de la retourner à mi-cuisson. Avant d’amener la cocotte à table, goûtez la sauce pour rectifier l’assaisonnement. Salez, poivrez si besoin. Et ajoutez du miel, pour contrebalancer l’acidité du vin si elle est trop présente.

Servez l’agneau à la cuillère avec les légumes qui ont confit dans la sauce et l’accompagnement de votre choix.

74 Comments
  • wattoote
    Posted at 22:41h, 25 mars Répondre

    un pur délice

    • Cathie
      Posted at 10:19h, 06 avril Répondre

      Je vais rajouter le miel cette année
      Merci

    • Sarah de Vos
      Posted at 10:32h, 08 avril Répondre

      Merci pour cette recette
      Confinement fini on va se faire plaisir j ai hâte

  • Maartina
    Posted at 14:58h, 21 avril Répondre

    mmmmmmmmmm!!!! Très bon

  • Nathalie
    Posted at 11:18h, 11 avril Répondre

    Bonjour, cette recette a l’air vraiment bonne. Pensez vous qu’il est possible de le cuire le samedi et de le réchauffer le lendemain ?

    • Leïla Martin
      Posted at 11:31h, 11 avril Répondre

      Bonjour, oui bien-sûr sans aucun souci. Il n’en sera que meilleur le lendemain !

      • Nathalie
        Posted at 12:02h, 11 avril Répondre

        Merci !

  • COX
    Posted at 16:51h, 11 avril Répondre

    Oh, comme j’en ai envie, je vais le faire, c’est plus que certain…. merci pour cette recette

  • Pernet
    Posted at 21:39h, 16 avril Répondre

    Extra avec un agneau d’Alsace et petit riesling de chez Freyburger à refaire , 2 gigots d’agneau pour 12 personnes et le reste va passer en hachis Parmentier je pense y compris les petits légumes. Merci bcp 🙂

    • Leïla Martin
      Posted at 12:44h, 17 avril Répondre

      Top et très bonne idée le hachis parmentier pour donner une seconde vie à ce plat ! A bientôt

  • Martin
    Posted at 12:36h, 17 avril Répondre

    J’ai testé la recette hier, un régal, mes convives étaient ravis. Merci pour toutes ces recettes????

    • Leïla Martin
      Posted at 12:43h, 17 avril Répondre

      Génial, je suis ravie que cette recette vous ait plu ! Merci pour votre retour et à bientôt

  • Marion
    Posted at 10:56h, 05 juin Répondre

    Suis alsacienne expatriée en Lorraine depuis 30 ans et j’adore retrouver sur votre blog des recettes qui me rappellent mon enfance passée dans le nord de l’Alsace. Venons de tester cette recette d’agneau : tout simplement un pur délice ! Tout le monde était ravi. Merci et continuez de nous proposer de si bonnes recettes.

  • GALLIEN
    Posted at 10:41h, 08 décembre Répondre

    Bonjour,
    Je suis très tentée par votre recette ! juste une petite question : faut-il luter la cocotte ? et la cuisson c’est 120 ° pendant les 7 heures ? Merci pour votre réponse et pour vos recettes !

    • Leila
      Posted at 11:23h, 08 décembre Répondre

      Bonjour, je n’ai pas luté la cocotte mais si vous souhaitez le faire, c’est encore mieux ! Pour la cuisson, c’est en effet 120°C pendant les 7 heures. Mais n’hésitez pas à surveiller et à raccourcir le temps de cuisson si vous jugez votre viande juste fondante comme il faut. Très bonne recette et à bientôt

  • Tiffany
    Posted at 13:48h, 10 mars Répondre

    Bonjour, ce sont 2 cuillères à soupe de chaque épice ou 2CS du mélange des 4? Merci!

    • Leila
      Posted at 20:31h, 10 mars Répondre

      Bonjour, oui ce sont bien 2 cuillères à soupe du mélange.

  • CONZELMANN
    Posted at 13:07h, 22 mars Répondre

    Super, je sais ce que je vais cuisiner à Pâques 😉

  • HAZEL
    Posted at 06:56h, 23 mars Répondre

    Peux-t-on cuire des souris d’agneau de cette façon?

    • Leila
      Posted at 07:29h, 23 mars Répondre

      Bonjour, oui bien-sûr vous pouvez suivre exactement les mêmes étapes. Par contre, le temps de cuisson sera sensiblement moins long. Je ne les ai encore jamais cuisinés de la sorte. Mais je compterais environ 2H30-3h de cuisson à 120°C.

  • Fabienne Martin
    Posted at 11:05h, 23 mars Répondre

    Je vais essayer avec des ???? d’agneau. Merci pour toutes ces recettes????

  • Fabienne Martin
    Posted at 11:06h, 23 mars Répondre

    Je rectifie des souris d’ agneau

  • ACKER
    Posted at 17:23h, 25 mars Répondre

    Je prépare cette recette ce dimanche de Pâques, quels conseils pour un accompagnement qui sort de l’originalité à savoir flageolets ou autres purées?

    • Leila
      Posted at 22:28h, 25 mars Répondre

      Pourquoi pas des griesknepfle ou griespflutta pour rester sur une inspiration alsacienne ? La recette est sur le blog. Pour y accéder taper griesknepfle dans le moteur de recherches 🙂

  • Lanseigne
    Posted at 22:13h, 30 mars Répondre

    Bonjour,
    Dans le cas d’une cuisson la veille, à quelle température et combien de temps prévoir pour le réchauffage ?
    Merci

    • Leila
      Posted at 08:38h, 31 mars Répondre

      Bonjour, vous pouvez la réchauffer dans le four préchauffé à 70°C pendant une demie-heure ou jusqu’à ce que la viande soit à bonne température.

      • Lanseigne
        Posted at 14:03h, 31 mars Répondre

        Merci pour votre réponse, mais avez vois bien voulu écrire 70 degrés ? Ça me semble vraiment très peu, n’était ce pas plutôt 170 degrés ?

        • Leila
          Posted at 19:49h, 31 mars Répondre

          Oui c’est bien 70°C pour réchauffer la viande sans poursuivre la cuisson. Par contre, il faudra un petit moment. Si vous voulez réchauffer de manière plus rapide, vous pouvez effectivement opter pour une température plus élevée mais en surveillant de plus près.

          • Lanseigne
            Posted at 21:13h, 31 mars

            Merci beaucoup ! De belles fêtes de Pâques à vous !

  • Cécile Van Wezer
    Posted at 15:14h, 04 avril Répondre

    J’ai préparé cette recette à Paques en suivant à la lettre la recette, four à 120°, chaleur tournante Au bout de 3h1/2 (mi-cuisson) j’ai voulu tourner la viande et j’ai constaté que la viande baignait vraiment dans le bouillon et que pratiquement pas de liquide s’était évaporé. J’ai augmenté le four à 150° craignant que ma viande ne serait pas assez cuite pour l’arrivée des invités. Au bout de 4hrs, il restait encore du bouillon, mais la viande n’était pas vraiment savoureuse (croûte supérieure trop désseché). Donc un peu déçue vu l’énergie (la mienne et celle de ma facture d’électricité) dépensées!

    • Leila
      Posted at 18:22h, 04 avril Répondre

      Vraiment désolée que cette recette vous ait causé des déboires. Je n’avais eu jusqu’à présent que des retours ultra-positifs. Je pense que pour une cuisson de 7h, il est préférable de rester à une température de 120°C ou alors il faut raccourcir le temps de cuisson global. Pour ce qui est de la présence du jus, il est tout-à-fait normal et permet justement à la viande de cuire sans se dessécher. Si vous réitérez ce style de recette et qu’il y a trop de jus à votre goût, sachez que vous pouvez toujours le faire réduire après la cuisson de la viande, tout simplement en le portant ébullition et en permettant ainsi à une partie du liquide de s’évaporer.

  • DELBARRE
    Posted at 21:12h, 08 avril Répondre

    j’ai testé une pure merveille merci

  • ALHOMME Catherine
    Posted at 16:42h, 29 novembre Répondre

    Bonjour , Je pense cuisiner votre recette la veille, vous préconisez réchauffer à 70 ° , combien de temps recommandez vous ?
    Merci

    • Leïla Martin
      Posted at 08:45h, 30 novembre Répondre

      Bonjour, je dirais au moins une demie-heure. A cette température, la viande ne risque de toute façon pas une surcuisson. Belle journée

      • ALHOMME
        Posted at 13:49h, 30 novembre Répondre

        Merci , je vous tiens au courant du résultat , bon week end a vous

  • Stagno maria
    Posted at 10:37h, 06 avril Répondre

    Bonjour pour 2 gigot dois je doubler les proportions et la quantité du vin .merci

  • Frain
    Posted at 09:32h, 09 avril Répondre

    Bonjour je voudrais savoir si le miel doit être dilué dans le liquide ou étalé sur le gigot ?
    Merci de votre réponse, nous attendons pâque avec impatience, nous n avons jamais été déçus par vos recettes.

    • Leïla Martin
      Posted at 07:43h, 13 avril Répondre

      Bonjour, le miel est plutôt dilué dans le liquide. En espérant que cette recette vous régalera. Très bon week-end !

  • Cyri
    Posted at 14:27h, 15 avril Répondre

    Bonjour
    Je n’ai hélas pas de miel d’Acacia, lequel préconisez-vous svp?

    • Leïla Martin
      Posted at 15:27h, 15 avril Répondre

      Bonjour, un miel plutôt doux, tilleul ou toutes fleur, mais éviter les miels de sapin ou de forêt trop marqués en goût. En espérant que cette recette vous régalera !

      • Cyri
        Posted at 14:20h, 17 avril Répondre

        J’en ai trouvé entre temps merci. Par contre mon gigot sera un peu plus gros car nous serons 10. Est-ce le même temps de cuisson selon votre avis? Les autres quantités doivent être réévaluées comme le jus?

        • Leïla Martin
          Posted at 10:58h, 20 avril Répondre

          Le temps de cuisson ne devrait pas beaucoup différer. Je vous suggère de rester sur le temps indiqué et de prolonger un peu si vous ne trouvez pas la viande assez fondante. Pour le jus, vous pouvez en effet augmenter un peu les quantités. Belle journée

  • JP
    Posted at 20:36h, 15 avril Répondre

    Bonjour,
    Utilisez-vous vraiment un VT pour ce plat?

    • Leïla Martin
      Posted at 10:10h, 21 avril Répondre

      Bonjour, oui comme ce n’est pas toute la bouteille, je consens à ce petit sacrifice. Mais vous pouvez bien-sûr, si vous préférez, utiliser un riesling classique.

  • Elimey
    Posted at 09:44h, 16 avril Répondre

    Bonjour
    J’aimerais cuisiner cette recette le samedi pour le lundi. Le goût sera-t-il identique à celui cuisiné le jour même ?

  • CARINE
    Posted at 09:40h, 17 avril Répondre

    Bonjour Leila,
    Je me prepare a faire ma liste de courses pour votre belle recette d’agneau de 7 heures, cependant qu’elle pièce serait le mieux en cocotte en fonte : epaule ou gigot ??
    Merci d’avance.
    Bonne journée

    • Leïla Martin
      Posted at 10:53h, 20 avril Répondre

      Pour ma part, je préfère l’épaule pour cette recette. Mais les deux pièces conviennent très bien. Belle journée

  • Carine
    Posted at 09:57h, 17 avril Répondre

    Bonjour Leila,
    Je souhaite faire votre recette pour Pacques, et je m’apprete a faire ma liste de courses, quel morceau conseilleriez vous : Epaule ou Gigot, lequel sera plus fondant (je ne mange pas d’agneau 🙂 ) pour mes convives,
    Merci d’avance pour votre reponse et bonne journée

    • Leïla Martin
      Posted at 10:54h, 20 avril Répondre

      Bonjour, j’ai une petite préférence pour l’épaule. Belle journée et à bientôt

  • sonia
    Posted at 06:42h, 19 avril Répondre

    Bonjour, je tenais à vous remercier pour cette excellente recette. J’ai réalisé mon premier gigot d’agneau et grâce à votre recette (et un bon boucher) toute ma famille c’est régalée, je n’ai eu que des compliments. Il aurait donc été injuste de garder tous ses compliments pour moi, donc un grand merci à vous pour cette merveilleuse recette que je garde précieusement dans mon carnet de recette, pour l’année prochaine.

  • Galli
    Posted at 13:08h, 20 avril Répondre

    Idem pour la question sur le riesling vendanges tardives
    Je ne trouve pas ce produit
    Doit on prendre du riesling simplement ou quel autre vin suggérez vous ?

    • Leïla Martin
      Posted at 10:00h, 21 avril Répondre

      Bonjour, un riesling ou un pinot blanc feront l’affaire ! Belle journée

  • Roset Géraldine
    Posted at 21:21h, 21 avril Répondre

    Merci
    Nous avons adoré cette recette dégustée à midi en famille

  • Johan Nijp
    Posted at 13:44h, 27 décembre Répondre

    Bonjour Leïla,
    J’ai fait cette recette pour Noël et on a régalé. C’était un peu compliqué avec 2 gigots de 2,5 kg chacun avec un pas trop grand four chez moi et aussi le lendemain chez ma fille. Vous n’allez peut-être pas me croire, mais j’ai préparé avec une bouteille de Gewurztraminer!
    Belle journée,
    Johan

    • Leïla Martin
      Posted at 21:58h, 05 avril Répondre

      Merci beaucoup Johan pour ce retour ! Belle soirée et à bientôt

  • wachenheim
    Posted at 11:32h, 05 avril Répondre

    bjr,nous allons faire cete recette pour paques l’agneau sera de sisteron mais je pense que ça sera aussi bon je suis un expatrié dans le sud a Carces83570ma grand mere etait a Ekbolsaeim pas loin de Stasbourg je vous remercie pour vos bonnes recettequi me font toujour plaisir et me repelent mes souches ecore merçi schmoutzele a bientot

    • Leïla Martin
      Posted at 21:56h, 05 avril Répondre

      Merci beaucoup pour votre visite sur mon site et vos encouragements. A tout bientôt

  • Saby Brigitte
    Posted at 21:18h, 05 avril Répondre

    Bonjour,
    J’adore vos recettes et je vous remercie de les partager
    Quand vous parlez de cumin, est-ce bien du cumin ou du carvi
    Merci de votre réponse
    Malgré le confinement je vais faire votre recette et je me régale d’avance

    • Leïla Martin
      Posted at 21:55h, 05 avril Répondre

      Bonjour, il s’agit bien de cumin. J’espère que cette recette vous plaira ! Bon courage pour le confinement

  • Despres
    Posted at 22:01h, 08 avril Répondre

    Je vais faire cette recette pour Pâques , si je cuis le gigot samedi , comment garder le gigot jusqu’à dimanche ? On peut laisser la cocotte dans le four ?
    Merci de votre réponse

    • Leïla Martin
      Posted at 23:19h, 08 avril Répondre

      Bonjour, si votre viande est cuite samedi, il est préférable de la laisser refroidir et de la mettre au réfrigérateur jusqu’au lendemain. Vous pourrez repasser la cocotte au four pour remettre le contenu en température dimanche. Ou sinon opter pour une cuisson en deux temps par exemple 5h la veille et 2h le lendemain.

  • raymonde wildemann
    Posted at 10:52h, 27 mars Répondre

    bjr,
    puis je cuire le gigot au four dans un moule à beckaoffa?
    merci d’avance

    • Leïla Martin
      Posted at 17:41h, 27 mars Répondre

      Oui tout-à-fait, le moule à baeckeoffe est parfaitement adapté pour ce type de cuisson à l’étuvée.

  • Hoff Walter Valérie
    Posted at 14:56h, 27 mars Répondre

    Bonjour,je souhaite réaliser cette recette pour pâques,je n’ai pas de cocotte assez grande pour accueillir l’épaule.
    Par contre j’ai un grand baekeoffe,est ce que cela ira aussi?,Faut-il faire la cuisson avec couvercle ou sans?
    Merci.

    • Leïla Martin
      Posted at 17:40h, 27 mars Répondre

      Oui très bonne idée la cuisson dans une terrine à baeckeoffe !

  • CINDY FLOR
    Posted at 11:37h, 29 mars Répondre

    Bonjour Leila.
    Tu m’as donné envie de faire cette recette et je sais que je peux y aller les yeux fermés avec tes succulentes recettes!!!
    Question: tu le réchauffes à combien et combien de temps le lendemain si tu le fais cuire la veille?
    Merci.
    Cindy

    • Leïla Martin
      Posted at 15:38h, 29 mars Répondre

      Hello Cindy, ravie que cette recette t’inspire. Tu peux le réchauffer pendant 1 heure à 100°C. De toute façon, c’est le genre de recettes qui ne risque pas la surcuisson. Donc pas de crainte à avoir.
      Belle journée et à tout bientôt

  • CINDY FLOR
    Posted at 14:16h, 31 mars Répondre

    Merci Leila! Joyeuses fêtes de Pâques à toi et ta famille!
    Bises

  • Eliane
    Posted at 14:47h, 01 avril Répondre

    Bonjour
    Est il possible de le cuire en deux fois, par ex. 4 heures la veille et 3 heures le lendemain ou vaut il mieux le cuire entièrement la veille et le réchauffer le lendemain. Merci

    • Leïla Martin
      Posted at 23:50h, 01 avril Répondre

      Bonsoir, oui aucun souci pour le cuire en deux fois ou pour le réchauffer le jour J. C’est une recette qui ne craint de toute façon pas la surcuisson. En espérant qu’elle vous régalera !

  • Jacques CAJELOT
    Posted at 14:53h, 02 avril Répondre

    Bonjour Leila, j’ai cuisiné l’épaule d’agneau ce jour et au bout de 3h30 de cuisson à 120° en voulant le retourner j’ai constaté qu’il était déjà trop cuit, partait un peu en bouillie. D’où ma question, dois je baisser la température à 100° pendant 7h ou alors conserver 120° pendant 3h. Merci de votre conseil.

    • Leïla Martin
      Posted at 17:54h, 02 avril Répondre

      Bonjour Jacques, j’espère que je n’arrive pas trop tard. Mais si vous pensez que votre agneau est déjà trop cuit au bout de 3h30, mieux vaut ne pas prolonger outre-mesure la cuisson. A votre place, je baisserai le four à 100°C et je poursuivrais la cuisson pas plus de 2 heures.

  • KOBER
    Posted at 10:43h, 12 avril Répondre

    Merci Leïla pour cette délicieuse recette !! Tout le monde s’est régalé… Facile à réaliser, originale…. Merci pour ce partage (et tous les autres que j’ai encore envie de tester) !!

  • ANNIE VIOLINI
    Posted at 16:40h, 25 avril Répondre

    recette faite avec un gigot d’alsace ,que des compliments, meme pas de reste pour un hachis
    félicitations Leila pour vos recettes et vos beaux livres

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaireun régal au quotidien !

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaire
un régal au quotidien !

Avec quelques astuces, les bons gestes à adopter et des idées culinaires alléchantes, ce n'est pas si compliqué d'approcher le zéro déchet en cuisine.

Avec Ma cuisine créative et anti-gaspi et ses plus de 50 recettes exclusives, vous allez faire des heureux... et des économies, tout en savourant le bonheur de contribuer à un monde meilleur.

DECOUVRIR LE LIVRE MAINTENANT

You have Successfully Subscribed!