Marion Léorat, Chef pour L’Alsacienne de Restauration : le management par le sourire

Portrait de Marion Léorat, chef gérante pour l'Alsacienne de Restauration.

Portrait de Marion Léorat, chef gérante pour l'Alsacienne de Restauration.
Chef gérante pour L’Alsacienne de Restauration au sein de l’établissement Sainte-Clotilde à Strasbourg, Marion Léorat dirige une équipe de 8 personnes qui sustente jusqu’à 800 personnes par jour. Un défi quotidien que cette jeune maman de 35 ans relève avec brio !

Le travail ne lui fait pas peur. Bien au contraire ! Pour Marion, la cuisine est avant tout une passion. Son moteur ? Le plaisir de faire plaisir avec le sentiment d’avoir donné le meilleur. Et depuis qu’elle a pris en main la restauration scolaire en avril 2017 à Sainte-Clotilde, la jeune femme est manifestement parvenue à insuffler cet état d’esprit à toute son équipe.

Favoriser une ambiance de travail agréable

« Avec jusqu’à 800 repas et des prestations différentes en fonction des publics (salle des professeurs, cafétéria, élèves de maternelle, de primaire et lycéens), nous vivons des rythmes très intenses et forcément pas mal de stress, raconte-t-elle. Mais ici, tout le monde est heureux de venir cuisiner. Je veille à ce que l’ambiance soit décontractée et à ce qu’on garde le sourire en toutes circonstances. » Marion est un manager exigeant mais aussi très à l’écoute de ses collaborateurs. Elle forme, accompagne, motive avec le souci de voir chacun s’épanouir dans son travail. Et manifestement, sa méthode porte ses fruits !

A la voir ainsi sereine, posée et souriante, on pourrait croire que Marion est à ce poste depuis des années. Pourtant, ce sont ces premiers pas dans un contexte d’une telle envergure. Pour elle, qui a débuté à L’Alsacienne de Restauration, en 2011, en remplacement d’une Chef en congés maternité à la maison de retraite de Thal-Marmoutier, l’ascension a été assez fulgurante.

Se former pour progresser

A peine 3 ou 4 mois après avoir été embauchée, on lui proposait de devenir Chef gérante. Elle s’est ainsi retrouvée aux commandes de la cuisine d’une maison de retraite à Holtzheim, avec une soixantaine de couverts midi et soir. Et avant d’arriver à Sainte-Clotilde, Il y a un an à peine, elle était en charge de 2 crèches à la Montagne verte et à Koenigshoffen et gérait une équipe de 4 personnes avec une production de 60 repas par jour.

« On ne m’a heureusement pas lâchée ici du jour au lendemain en me demandant de passer de 60 à 800 couverts, commente la jeune femme. Lionel Eschrich, directeur de restauration à L’Alsacienne qui supervise plusieurs restaurants est là pour m’accompagner et vient en renfort des équipes pendant le service. J’ai la chance de travailler dans une entreprise qui fait évoluer ses collaborateurs en les formant très régulièrement. Je continue donc à apprendre tous les jours, tant au niveau gestion et organisation qu’au niveau humain. »

Emmener son équipe toujours plus haut

Marion Léorat a beau garder la tête froide et avancer en toute humilité, son parcours force le respect.  Elle a non seulement su créer une excellente cohésion au sein de son équipe en très peu de temps mais peut aussi se targuer de les avoir fait progresser. En témoignent les assiettes vides laissées par les enfants et… le courrier de remerciements adressé à toute l’équipe en fin d’année par les professeurs, une première qui a ému et rempli de fierté tous les collaborateurs !

Une telle reconnaissance donne forcément des ailes ! Et Marion est plus que jamais motivée par l’envie de porter son équipe au plus haut pour régaler toujours et encore leurs convives. Et ce, d’autant plus qu’elle se sent en totale adéquation avec les valeurs de L’Alsacienne de Restauration. En tant que jeune maman soucieuse d’offrir à sa petite fille de 3 ans, une alimentation saine et équilibrée, et en tant que Chef, désireuse de donner du sens à son engagement professionnel, la question du développement durable est au cœur de ses préoccupations.

Aussi, elle se félicite de travailler pour une entreprise qui lui permet de travailler des produits frais, de qualité, et le plus souvent possible en provenance de la région. 

 ____________________________________________________________________

5 questions pour cuisiner… Marion Léorat

1/ As-tu une aversion alimentaire et si oui laquelle ?
Marion Léorat : je ne suis pas trop fan des abats : rognons, ris de veau, tripes etc… mais sinon je ne suis pas difficile.

2/ Tu as seulement 15 minutes devant toi pour te préparer à manger. Que fais-tu ?
M. L. : Je vais regarder ce qu’il y a dans le réfrigérateur et accommoder des restes. Je fais attention à ne rien gaspiller et l’exercice de recycler un plat existant pour en faire un nouveau est plutôt plaisant, même très stimulant.

3/ Y a-t-il un produit que tu aimes tout particulièrement cuisiner ? 
M. L. : J’aime beaucoup travailler les légumes. Ils sont une source inépuisable d’inspiration tant au niveau des saveurs que des formes et des couleurs. Ils permettent de créer de magnifiques visuels.

4/ Si tu n’étais pas cuisinière, quel métier aurais-tu fait ?
M. L. : J’adore le contact humain. J’aurais sans doute travaillé dans le social. D’ailleurs avant de commencer à L’Alsacienne de Restauration et après 10 années de restauration traditionnelle, j’étais sur le point de lâcher la cuisine pour passer un diplôme d’éducatrice technique spécialisée. Mais c’était sans compter sur le fait que j’allais reprendre goût au métier et m’épanouir en tant que Chef à L’Alsacienne.

5/ Et, c’est la question du dernier Chef que j’ai cuisiné, Alexandre Lopez : Comment gères-tu les imprévus ?
M.L. : Au mieux, sans souffrance au niveau de l’équipe. Avec le sourire, ça passe toujours mieux !

Enfin, quelle question aimerais-tu poser au prochain Chef que je vais cuisiner ?
M. L. :  Que penses-tu du bio ?

____________________________________________________________________

La Chef Marion Léorat m’a aussi confié une délicieuse recette colorée et toute en fraîcheur. Retrouvez sa recette de Charlotte d’asperges vertes et carottes d’Alsace, vinaigrette acidulée ici (clic)  !

recette de charlotte d'asperges vertes et carottes d'Alsace par Marion Léorat, Chef gérante à L'Alsacienne de Restauration

Discussion about this post

  1. Viviane dit :

    Effectivement, quel beau parcours !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

leila
Related Posts