Aujourd’hui, mon coeur saigne. Je suis comme tous les Français encore hébétée, abasourdie, sous le choc de l’attentat qui a volé la vie des dessinateurs de Charlie Hebdo hier. Je ne trouve pas les mots pour décrire l’indignation que nous ressentons tous. Aujourd’hui, je n’aurais aucun goût à partager avec vous la légèreté d’une recette, par contre je dispose d’une plateforme d’expression qui me permet de crier librement ma douleur et ma colère. Alors voilà, je m’en empare pour me faire le porte-voix de tous ceux qui souffrent aujourd’hui de s’être vus amputés d’une partie d’eux-mêmes,

Je débute cette année 2015 en formulant le voeu pour tous d’une vie harmonieuse et sereine remplie d’amour et riche de projets, de découvertes, de rencontres, de partage et de rêves à concrétiser. J’ai eu la chance (ou plutôt j’ai saisi l’opportunité) de vivre en 2014 une très belle aventure en participant à mon tout premier concours culinaire télévisé diffusé par la chaîne régionale Alsace 20.

Après les agapes de Noël et en attendant le réveillon de nouvel an qui s’annonce très certainement tout aussi sophistiqué et copieux, on n’a pas forcément envie de se lancer dans la préparation de menus à rallonge et de s’éterniser à table. La bonne option : quiche salade ou, pour rester dans l’ambiance raffinée des fêtes, une tarte fine garnie de légumes de saison. Cette tarte fine au potimarron, champignons des bois et noisettes que j’ai imaginée pour le Black and Wine, le bar à vins strasbourgeois

Ça ressemble à des petits cakes, c’est doré comme des petits cakes mais ce ne sont pas des petits cakes ! Je vous présente les fours, des petits gâteaux à la texture moelleuse et à la saveur beurrée que j’ai découverts dans le livre Sensations de Philippe Conticini. J’avais déjà succombé à la tentation de ces bouchées décadentes de gourmandise

Mes enfants sont fans de pain d’épices, surtout quand il prend la forme de sujets rigolos et qu’ils peuvent s’amuser à croquer le bras, la jambe, la tête ou le ventre d’une victime à la merci de leur gourmandise et de leurs appétits les plus cruels. Aussi quand j’ai proposé à Oscar d’inviter ses cousins Arthur et Victor à venir fabriquer avec nous quelques bonhommes en pain d’épices, il s’est en fait une joie toute une semaine durant.

Jeudi soir, j’organisais chez moi une soirée rien qu’entre nanas, comme un Noël avant l’heure, avec au menu des rencontres, des échanges, des partages de cadeaux (mais pas que !) et une ambiance chaleureuse et festive. Nous étions une bonne quinzaine, alors pas question pour moi de me lancer dans une réalisation trop complexe ! Rien de tel qu’un plat qui mijote quand le nombre de convives dépasse la huitaine !

1 57 58 59 60 61 69 Page 59 sur 69

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology
Inline
Inline