Le printemps peine à s’installer en Alsace. Nous avons dû ressortir tout l’attirail vestimentaire hivernal (doudounes, écharpes et bonnets) que j’espérais pour ma part avoir remisé au placard pour de bon (au moins jusqu’à l’automne). Malgré le froid persistant et la grisaille, pas question pour autant de renoncer aux joies printanières ! Exit les soupes et les gratins d’hiver, je suis d’humeur à faire fleurir les couleurs de la saison du renouveau dans mes entrées, plats et desserts. Direction la Sapam (mon fournisseur de fruits et légumes pour les tartes fines que je propose au Black&Wine) pour chercher un peu d’inspiration parmi les étals de primeurs...

Le chef Laurent Huguet lance son activité de Conseil Après 22 années aux côtés d’Emile Jung en tant que chef du Crocodile et 6 belles années passées au Relais de la poste à la Wantzenau, le chef émérite Laurent Huguet tourne une page et oriente sa carrière vers la transmission. Son ambition : faire profiter les restaurants de son expertise et les accompagner dans leur développement !               Laurent Huguet fait son marché à la Sapam (Merci à Alain Kleinbeck pour son accueil !) La passion du bon produit En voilà une aubaine pour les établissements en quête...

J’ai lancé la nouvelle formule de ce blog avec l’envie d’y mettre régulièrement à l’honneur des chefs alsaciens. Je tenais cependant à inaugurer cette nouvelle rubrique avec Matthieu Koenig. Car Matthieu est un peu mon mentor en cuisine, non seulement un chef au talent connu et reconnu par ses pairs, mais aussi un homme remarquable et apprécié de tous pour ses grandes qualités humaines. Le hasard a voulu que nous nous rencontrions dans le cadre du concours Chefs à bord auquel j’ai participé en 2014 (Pour en savoir plus, c’est ici). Il est devenu mon coach, m’a accompagnée jusqu’à la finale et nous...

Je n’ai pas vraiment de religion quant à l’alimentation (nous avons la chance de ne souffrir d’aucune allergie ou intolérance alimentaire dans la famille), mais tout de même un credo, celui de privilégier les produits locaux et de saison. Un principe évident à énoncer, qui semble d’ailleurs tomber sous le sens, mais pas si facile à respecter ! Quand on court toute la semaine entre le boulot, l’école, la garderie, les activités extra-scolaires le ménage, la préparation des repas etc…, le petit tour du samedi matin au marché des producteurs a tôt fait de passer à la trappe. Malgré la meilleure volonté du monde, on se retrouve comme la grande majorité des consommateurs à faire ses courses au supermarché !

Atypique, énergique, impressionnante, affairée, imaginative, volontaire, insatiable, étonnante, insaisissable, talentueuse, remarquable… Michelle Schneider est de ces êtres dont on perçoit d’emblée la richesse et la complexité. Impossible de brosser son portrait en quelques lignes et je sais bien que déployer tout mon arsenal d’adjectifs n’y suffira pas. D’avance, pardonnez-moi, Michelle, de vous confiner à l’exiguïté d’une page de blog, vous qui semblez repousser toujours plus loin les limites et refusez d’entrer dans une case.