Mon père m’a offert dans les années 80, un magnifique et très sérieux livre de pâtisserie qui contenait des desserts cultes dont la tarte au fromage blanc. Je me souviens de ce bouquin et plus précisément de cette recette, car le titre était, du goût de la jeune adolescente que j’étais, aussi alléchant que tendancieux, du genre « Le dessert qui fera de vous une fille bonne à marier »…
En quoi, cette pâtisserie plus qu’une autre, mettrait un homme aux pieds de celle qui la maîtrise ? Allez savoir ! En tout cas, j’espère bien qu’en 2014, les critères masculins ont quelque peu évolué et qu’on nous épouse moins pour nos talents de ménagère que pour notre personnalité et nos valeurs intrinsèques…

Quoi de plus simple et de plus fameux qu'un bon gâteau aux pommes ? Rien de sorcier : une pâte à cake, des tranches de pommes crues et un petit séjour au four. Il n'en faut pas davantage pour créer l'enchantement. Si ! Peut-être parsemer du streusel avant d'enfourner pour créer un délicieux contraste de textures comme avec ce gâteau streusel aux pommes...

Je vous propose aujourd'hui mon dernier dessert en date. Une verrine pommes fromage blanc à la cannelle. Voilà qui change de mes recettes sucrées souvent décadentes de gourmandise. Il faut dire que j' adore les gâteaux de grand-mère, les cakes, les tartes, les Käsekueche. Les desserts opulents qui ont la saveur du réconfort, de l'amour et... des calories...

C’est l’été indien en Alsace. Et quand la météo prend des airs de vacances, on a aussi envie de faire traîner l’été dans les assiettes. Si le ciel était tout gris, je serais sans doute en train de rédiger un article pour vous présenter un gâteau ou une tarte aux pommes. Mais, là le soleil radieux des derniers jours m’a donné envie d’une pâtisserie estivale. Me voilà donc avec une recette de gâteau aux pêches et au safran d’Alsace. C’est la fin de la saison pour la pêche, me direz-vous. Cette recette est donc à réaliser avec les dernières pêches de...

Tajine, tartes, gâteaux, confiture... J'aurais bien profité de la saison des quetsches cette année ! Et, je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin. Si la cueillette est terminée pour la majorité des maraîchers, on trouve encore la jolie prune bleue à chair jaune sur les étals des marchés. Je n'en ai donc pas encore fini avec la plus alsacienne des prunes...

Vite vite, profiter de la quetsche avant la fin de la saison ! Ce rêve bleu pour les gourmands est sur le point de s’évanouir. Et combien même, on l’appellerait de tous nos voeux, il faudra attendre toute une année ou presque pour y goûter à nouveau. Du coup, chez moi c’est quetsche en veux-tu en voilà ces jours-ci. Tarte, gâteau streusel, ropfkueche, soupe au vin rouge… La quetsche se décline à toutes les sauces. J’ai même tenté un plat sucré-salé, avec un délicieux tajine de boeuf aux quetsches. Mais aujourd’hui, je vous propose de rester dans un registre plus...

La saison de la quetsche tire à sa fin. C’est donc le moment d’en profiter avant de faire nos adieux à la jolie prune bleue des vergers alsaciens ! Et d’écouter l’émission qui lui était dédiée hier sur France Bleu Alsace. J’étais l’invitée de la délicieuse Yzabel Chalaye qui anime une émission culinaire tous les jours de 10h à 11h, du lundi au vendredi. Je vous invite vivement à écouter le replay de l’émission. Vous pourrez ainsi entendre et mesurer à quel point je suis quetsche (dans le sens j’aime la quetsche, hein) ! Et surtout, tout savoir de notre...

La cuisine alsacienne est loin de se limiter aux plats les plus populaires comme la choucroute, le baeckeoffe et la tarte flambée. En explorant les traditions culinaires de ma région, je vais donc de découverte en découverte !  J'ai, entre autres, fait la connaissance il y a 3 ans du roïgebradeldi ou roïgebrageldi, un plat marcaire servi dans les fermes-auberges alsaciennes. L'authentique roïgebradeldi  ne contient évidemment ni courgettes et tomates...

Si vous vous baladez régulièrement sur ce blog, vous êtes sûrement déjà tombé(e) sur un chinois. Je parle bien évidemment du spécimen qui se mange et non de l’individu. Il faut dire que le schneckekueche (c’est son petit nom en Alsacien, vraiment du chinois pour quiconque n’est pas familier avec les consonances germaniques !) est une source d’inspiration sans fin. Le principe même de son essence étant de le doter d’une garniture, il suffit de la faire varier pour obtenir une version inédite, très différente des précédentes.  Alors, forcément, je m’en donne à coeur joie. Avec ce chinois à la...

Après 5 semaines de confinement durant lesquelles j'ai beaucoup cuisiné et beaucoup goûté (et oui, il faut bien que quelqu'un se coltine le contrôle qualité !), mon jean préféré commence à me rappeler à l'ordre. Il me reste deux semaines pour me reprendre en main d'ici le déconfinement annoncé le 11 mai prochain... et pour désenfler ni vu, ni connu.  Mais comment m'y prendre ? J'ai appelé à la rescousse la pétillante Esther Schmitt, ma collègue chroniqueuse de France 3 Alsace experte du bien-être, de la minceur et même de la bonne humeur...