L’arrivée des asperges procure chaque année une joie intense à la gourmande que je suis. Je ne sais pas pourquoi j’affectionne autant ces tiges, contre lesquelles je ne peux pas m’empêcher de pester quand il s’agit de les éplucher. Sans doute, leur présence très éphémère – 3 mois tout au plus- sur le calendrier des fruits et légumes les rend-elles plus convoitables encore… Quoiqu’il en soit, dès que la saison commence, je m’enquiers de toutes les manières dont je pourrai m’en délecter. La version la plus courante, cuite à l’eau ou à la vapeur servie avec une bonne vinaigrette, une...