La saison des prunes bat son plein en Alsace. Et mon coeur balance entre la blonde mirabelle et sa quetsche cousine à la peau plus foncée. Impossible de dire laquelle a davantage mes faveurs, je les aime toutes les deux. Et j'ai d'ores et déjà prouvé à chacune toute l'étendue de mon affection depuis le début de la saison. J'ai offert à chacune son moment de gloire, faisant de l'une ou de l'autre la vedette d'une tarte ou d'un gâteau, comme je le fais chaque été. Au point presque de faire une overdose de dessert ! Du coup, après avoir écoulé...