Posts in Tag

cannelle

J’ai le plaisir de vous proposer aujourd’hui la recette d’Apfelstrudel de Julien Ronneburg.  Chef pour le compte de L’Alsacienne de Restauration sur le site des écoles Saint-Jean à Colmar,  il supervise une équipe de 8 personnes. Chaque jour, ce sont 1700 repas, dont 735 livrés en liaison chaude qui sortent de sa cuisine pour régaler les enfants et adultes de 11 établissements. Un défi que le chef relève avec brio en étroite collaboration avec Nelly Edel, responsable des restaurants. La complicité du binôme est assurément leur principal atout. Tous deux animés par

Le tourbillon des fêtes s’est éclipsé et a emporté avec lui 2017 pour laisser place à une année toute neuve, toute belle, toute vierge, aussi immaculée qu’une page blanche à écrire. A ce stade, 2018 est l’année de tous les possibles ! Reste à savoir ce que nous en ferons mais aussi de découvrir ce que la vie nous réservera, car tout ne dépend pas évidemment que de nos intentions et de notre bonne volonté. Bien évidemment, le moment est propice aux fameuses bonnes résolutions, car tant qu’à écrire une

Pour ceux qui ne connaissent pas l’Alsace, vous ne pouvez imaginer à quel point, il est difficile d’y vivre. Chaque jour est un combat à livrer contre la tentation de céder aux mille et un délices typiques de notre région. Franchement c’est un enfer ! Comment résister à un Kougelhopf tout frais, à une moelleuse bretzel, à une choucroute royalement garnie,  à un munster bien fait, à de savoureuses Fleischshnacka, aux spätzle,  knepfle et griespflutta, au croustillant du streusel, au bonheur de croquer dans une knack, à l’appel de la boîte

Oui, je sais, j’avais dit que j’irai mollo sur les tartes et les gâteaux… Mais que voulez-vous, je suis faible, sans résistance aucune à la tentation ! Il faut dire la saison de la quetsche n’est pas franchement la saison idéale pour ouvrir le chapitre des bonnes résolutions en matière de régime alimentaire. D’autant que les jolies prunes ont une durée de vie très éphémère et que c’est le moment ou jamais d’en profiter ! Autant laisser tomber les promesses solennelles faites à moi-même que je suis sûre et certaine

La saison des mirabelles bat son plein en Alsace. Et ce petit fruit doré est une source d’inspiration sans fin pour la gourmande que je suis. Après la tarte, les financiers et le clafoutis, la mirabelle devait forcément devenir la vedette d’un de mes Crazy Streusel. Si vous vous baladez régulièrement sur ce blog, vous avez forcément croisé ce spécimen gourmand qui confine à la folie ! Le Crazy Streusel est un gâteau sorti tout droit de mon imagination très très féconde (surtout quand il s’agit d’assouvir mon insatiable gourmandise). Composé

L’Alsace s’est appropriée nombre de traditions culinaires originaires de sa voisine la plus proche, l’Allemagne, mais aussi de la plus lointaine Autriche. Au nombre de ces emprunts, la fameuse Linzertorte autrichienne. Une délicieuse tarte à la confiture tant et si bien adoptée par les Alsaciens, qu’elle a fini par intégrer le patrimoine culinaire régional… pour ne plus le quitter. Si la tarte de Linz autrichienne se pare plutôt d’une confiture à la groseille, il est de coutume, ici en Alsace (tout comme en Allemagne d’ailleurs), de la garnir de confiture à la framboise.

J-3 avant que le père Noël ne descende dans les cheminées pour gâter les enfants… Et j’ai encore les mains dans la farine. Le marathon bredele que j’avais envisagé fin novembre s’est mué en quelques sprints suivi de longues périodes de récupération. Un rythme certes moins éprouvant mais nettement mois efficace ! Dur dur de remplir mes jolies boîtes en métal alors qu’elles désemplissent à vue d’oeil. Résultat, certaines variétés, comme les Vanille Kipferl, (espèce qui détient haut-la-main la palme de la durée de vie la plus courte) se sont volatilisées et je peine

A Strasbourg, le marché de Noël bat son plein. Les rues sont noires de monde aux heures d’affluence et parvenir à se frayer un chemin à travers la foule relève presque de l’exploit. D’autant que la valse des gobelets de vin chaud rend l’affaire plus périlleuse encore et la bousculade tout-à-fait malvenue. Le ballet se produit pourtant sans heurt, tout un chacun prenant la précaution de ne pas faire sursauter le gobelet du voisin. Les visiteurs acquièrent très vite le pas, l’allure et la cadence compatibles avec les 800 000 gobelets qui déambulent

Le Bettelmann, une recette anti-gaspi inventée par nos grands-mères Deux baguettes entamées mais délaissées au profit d’un bon pain tout frais, un Männele unijambiste et un autre décapité s’ennuyant ferme depuis 3 jours au fond d’un sachet, quelques pommes vieillissantes dont la peau commence à friper… Mais que faire de ce petit monde tout rassis ? Un Bettelmann pardi ! Un quoi ? Un bé-teul-man ! Bon, un mendiant si vous préférez… En Alsace, comme partout, nos grands-mères cuisinaient malin. La nourriture était trop précieuse pour terminer à la poubelle. Aussi,  on inventait une deuxième vie aux restes,

Je vous ai proposé sur le blog, il y a quelques semaines, une spécialité aux pommes et caramel au beurre salé, fruit de mon imagination – débordante quand il s’agit d’atteindre des sommets de délectation – qui présente la particularité d’être imbibée d’une sauce en cours de cuisson et coiffée d’un délicieux streusel croustillant. Crazy Streusel, c’est le petit nom que j’avais donné à ce gâteau pas loin d’être dément tant il est de gourmandise décadent ! J’étais cependant encore indécise et comme ce “bébé” n’avait pas besoin d’état civil et que je pouvais encore m’offrir

1 2 3 Page 1 sur 3