Posts in Tag

citron

J’ai un véritable penchant pour les desserts de grand-mère. Ils ont ce-ne-je-sais-quoi qui les rend bien plus attractifs à mes yeux que le plus raffiné et sophistiqué des desserts. A choisir entre une pâtisserie élaborée et un gâteau basique, c’est généralement pour moi le goût de la simplicité qui l’emporte. “Les choses simples sont souvent les meilleures”. Je souscris pleinement à cet adage populaire, si souvent vérifié. Et ce délicieux cake au citron n’est pas fait pour démentir le dicton. Bien au contraire ! On peut difficilement faire plus simple

Un carpaccio de courgettes avec de la mozzarella d’ALSACE ? Oui, oui vous avez bien lu ! Ce fromage crémeux, italien à l’origine, est bel et bien fabriqué au pays d’Hansi et de la choucroute. La famille Christmann a concrétisé l’an dernier son idée d’implanter le premier troupeau de bufflonnes en Alsace, dans les Vosges du Nord.  Son ambition ? Se démarquer en s’attaquant à un marché de niche et en proposant des spécialités laitières tout-à-fait inédites. Le lait de Bufflonne beaucoup plus riche en protéines et en matières grasse

La folie du Crazy Streusel n’a toujours pas quitté mon esprit. Cette démence est même de nature exponentielle. J’ai mis le doigt dans l’engrenage et me voilà de plus en plus aliénée à la folle gourmandise de ce gâteau que j’ai imaginé il y a maintenant près d’un an. Je ne peux plus voir un fruit sans l’imaginer au coeur d’un Crazy streusel. C’est devenu obsessionnel ! La saison des myrtilles ne pouvait donc pas passer sans que je ne mette la petite baie bleue à contribution dans une nouvelle

Depuis quelques temps, j’ai intégré la choucroute crue à ma routine alimentaire en l’invitant à ma table au moins une fois par semaine. Pour celles et ceux qui suivent ce blog, vous avez peut-être déjà vu passer l’une ou l’autre recette de salade de choucroute crue. Sans doute avez-vous lu mes éloges sur ce produit alsacien extraordinaire, qui fait partie du clan très convoité des super-aliments aux côtés de l’avocat, du chou kale ou encore de la grenade. Sans vouloir vous évangéliser (enfin si un peu quand même), me voici de nouveau prête à vanter les vertus

Pour se régaler d’un repas familial simple et savoureux, rien de tel qu’un bon plat de pâtes ! Et pourtant, je dois vous avouer que j’ai longtemps été réfractaire à la “pasta”. Spaghetti, fusilli, penne rigatti, coquillettes, cannelloni… aucune variété ne trouvait grâce à mes papilles ! Sans doute, parce que dans ma famille, la générosité culinaire avait plutôt la saveur d’un plat de “mamma” maghrébine. J’ai été biberonnée aux tajines, aux couscous, à la pastilla et, quand pâtes il y avait (rarement),  c’était en ultime recours, la veille des courses de la semaine,

Cette fille a de l’or au bout des doigts. En or, elle est. Jusqu’au bout des ongles, même. Généreuse, intelligente, sensible, pétillante, sympa, drôle, bienveillante. Et humble qui plus est. Sarah, c’est la fille qu’on rêve toutes d’avoir pour amie.  Elle a toujours le petit mot gentil qui fait du bien. Mais elle sait aussi, quand il le faut, appuyer (en douceur) là où ça fait mal. Parce qu’elle n’est pas du genre à s’en laver les mains. Son intérêt pour les autres est authentique et sincère. Bref, Sarah est une

Voilà une éternité que je n’avais pas fait de madeleines. J’en avais presque oublié à quel point cette douceur est agréable, et cerise sur le gâteau, particulièrement simple et rapide à réaliser ! C’est mon fils, Oscar, pris d’une envie irrépressible de casser des oeufs – l’omelette du déjeuner n’avait manifestement pas suffi à assouvir totalement son appétit féroce d’éventrer des coquilles- qui a initié l’atelier pâtisserie…

Je débute cette année 2015 en formulant le voeu pour tous d’une vie harmonieuse et sereine remplie d’amour et riche de projets, de découvertes, de rencontres, de partage et de rêves à concrétiser. J’ai eu la chance (ou plutôt j’ai saisi l’opportunité) de vivre en 2014 une très belle aventure en participant à mon tout premier concours culinaire télévisé diffusé par la chaîne régionale Alsace 20.

Il ne se passe quasiment pas un jour en ce moment sans qu’Oscar, en rentrant de l’école, ne me demande de faire des gâteaux. C’est devenu une de ses activités préférées… après les constructions en Kaplas, les batailles de chevaliers Playmobil et les legos Star Wars ! Evidemment, je ne me lance pas avec lui dans des préparations trop complexes. Et pour satisfaire son envie de mettre la main à la pâte…

La première fois que j’ai dégusté le gâteau dont la recette va suivre devait être aussi celle où j’ai rencontré Florence, la sœur de mon mari. Une bien savoureuse entrée en matière ! Je me souviens avoir été totalement bluffée par ce dessert tout en finesse et en textures. J’ai d’emblée compris, que j’étais en face de quelqu’un pour qui la gourmandise est une affaire à prendre très au sérieux ! Florence, en effet, voue presque un culte à tout ce qui tourne autour de l’assiette et des plaisirs gustatifs. Un intérêt qui a débuté chez la petite fille qui se régalait de cuisiner avec sa maman et s’est renforcé au fil du temps. Après avoir obtenu son diplôme HEC à Paris en 2007, la jeune femme qui décroche un job à Hong Kong, rencontre un nouveau monde de saveurs riche de ses métissages et multiples influences culinaires…