Il est de coutume de mettre des crêpes au menu le jour de la Chandeleur. Une tradition à laquelle on ne déroge pas en Alsace. Sauf que chez nous, les crêpes qui portent le doux nom d'Eierkueche ou eierkuchen sont bien plus épaisses, très riches en oeuf (ce n'est pas pour rien qu'on leur fait porter le nom de gâteau d'oeuf) et ne sont pas cuites dans une crêpière mais dans une cocotte en fonte. Autre particularité tout-à-fait typique de notre région, elles se dégustent le plus souvent salées et telles quelles, juste accompagnées d'une salade verte. La pâte peut d'ailleurs être...