A Strasbourg, le marché de Noël bat son plein. Les rues sont noires de monde aux heures d'affluence et parvenir à se frayer un chemin à travers la foule relève presque de l'exploit. D'autant que la valse des gobelets de vin chaud rend l'affaire plus périlleuse encore et la bousculade tout-à-fait malvenue. Le ballet se produit pourtant sans heurt, tout un chacun prenant la précaution de ne pas faire sursauter le gobelet du voisin. Les visiteurs acquièrent très vite le pas, l'allure et la cadence compatibles avec les 800 000 gobelets qui déambulent à travers la ville durant le mois des festivités. C'est dire...

Quelques poires alanguies dans la corbeille à fruits, un Gewurtztraminer délaissé dans un recoin de la cuisine, l’envie d’une caresse gourmande et délicate pour les papilles… C’est le début d’une histoire qui promet un joli dénouement. Me voilà, aux fourneaux pour en écrire la trame et imaginer les rebondissements.

...