Posts in Tag

Menthe

On n’y pense pas toujours mais le chou-fleur se mange tout aussi bien cru que cuit. Et passé au mixeur, il ressemble à s’y méprendre à de la semoule. C’est donc le légume parfait pour se régaler d’un taboulé tout en fraîcheur qui conviendra tout particulièrement à celles et ceux qui mangent sans gluten ou surveillent leurs apports glucidiques.  Je n’ai pas résisté à la tentation d’agrémenter ce taboulé de chou-fleur, de quelques asperges crues, histoire de profiter pleinement de la saveur et des vertus de cette merveilleuse tige à

Voici des galettes de viande (fleischkiechle) que j’ai eu l’occasion de proposer tout récemment lors d’une soirée événementielle et qui ont remporté un vif succès auprès de mes dégustateurs ! Je suis d’autant plus heureuse de partager avec vous la recette aujourd’hui qu’elle figure dans mon tout premier livre de cuisine. Je saisis donc le prétexte de cette recette de galettes de viande alsaciennes aux saveurs orientales délicieusement accompagnées d’un bibeleskaes au citron confit et au safran pour vous présenter mon livre, dont la sortie est prévue le 18 octobre

Un carpaccio de courgettes avec de la mozzarella d’ALSACE ? Oui, oui vous avez bien lu ! Ce fromage crémeux, italien à l’origine, est bel et bien fabriqué au pays d’Hansi et de la choucroute. La famille Christmann a concrétisé l’an dernier son idée d’implanter le premier troupeau de bufflonnes en Alsace, dans les Vosges du Nord.  Son ambition ? Se démarquer en s’attaquant à un marché de niche et en proposant des spécialités laitières tout-à-fait inédites. Le lait de Bufflonne beaucoup plus riche en protéines et en matières grasse

Avez-vous déjà eu vent du Buddha bowl ? Ce plat tout-en-un bien connu des foodistas consiste à réunir dans un grand bol de quoi constituer un repas complet, sain, nutritif, équilibré et… gourmand. Très apprécié des vegans, il est généralement composé de céréales, légumes et oléagineux. Mais les omnivores y ajoutent volontiers une protéine animale et n’ont aucune raison de bouder leur plaisir de l’agrémenter d’un morceau de fromage, de viande ou de poisson. L’avantage avec le buddha bowl, c’est que chacun fait ce qui lui plaît ! Ce n’est

Quand les températures grimpent – et en Alsace, elles peuvent vite atteindre des records nous donnant l’impression de confire dans une étuve chauffée à bloc -, rien de tel qu’un morceau de pastèque tout juste sorti du réfrigérateur ! Mon fils Oscar en est fan et me réclame souvent “le fruit le plus rafraîchissant du monde”. Aztek, une boisson innovante et bienfaisante made in Alsace Par contre, on ne pense absolument pas à boire du jus de pastèque. Et pour cause, avant que deux jeunes Alsaciens, Antoine Ehrmann et Alexis

Véritable madeleine de Proust, pour tout Alsacien dont l’enfance a été bercée par les saveurs régionales, les grumbeerekiechle font indiscutablement partie de notre patrimoine culinaire. C’est le plat incontournable auquel on devrait penser plus souvent. Super facile et rapide à faire, économique et vraiment délicieux ! J’admets, côté diététique, on peut certes un peu mieux faire. Patate + huile = calories + gras. Mais bon, on en mange pas tous les jours et ensuite, rien n’empêche de s’écarter un peu de la recette traditionnelle et d’y intégrer des légumes. C’est d’ailleurs

Depuis quelques temps, j’ai intégré la choucroute crue à ma routine alimentaire en l’invitant à ma table au moins une fois par semaine. Pour celles et ceux qui suivent ce blog, vous avez peut-être déjà vu passer l’une ou l’autre recette de salade de choucroute crue. Sans doute avez-vous lu mes éloges sur ce produit alsacien extraordinaire, qui fait partie du clan très convoité des super-aliments aux côtés de l’avocat, du chou kale ou encore de la grenade. Sans vouloir vous évangéliser (enfin si un peu quand même), me voici de nouveau prête à vanter les vertus

Le temps est loin d’être au beau fixe. C’est même plutôt la fête à la grenouille, aux escargots, à toutes les bestioles qui aiment l’eau ici à Strasbourg. Pourtant, j’ai envie de salades comme si le soleil cognait sans vergogne et que la canicule dictait à mon organisme accablé par la chaleur une alimentation fraîche et légère. Du coup, j’improvise en ce moment presque chaque midi une petite salade gourmande riche en couleurs, en saveurs et en vitamines, qui présente de plus l’avantage d’être prête en un rien de temps. Aurais-je besoin de me donner bonne conscience entre deux parts de galette ? Peut-être bien !

Je débute cette année 2015 en formulant le voeu pour tous d’une vie harmonieuse et sereine remplie d’amour et riche de projets, de découvertes, de rencontres, de partage et de rêves à concrétiser. J’ai eu la chance (ou plutôt j’ai saisi l’opportunité) de vivre en 2014 une très belle aventure en participant à mon tout premier concours culinaire télévisé diffusé par la chaîne régionale Alsace 20.

Quand je prévois un menu pour des invités, j’aime rester sur une thématique ou du moins veiller à ce qu’il y ait une certaine cohérence du début à la fin du repas. Tout comme j’essaie de créer un certain équilibre entre les plats afin d’éviter que mes convives ne sortent de table complètement plombés et que la lenteur de la digestion ne leur laisse un souvenir amer de la soirée (et de ma cuisine !). Perso, je trouve qu’avaler un fondant au chocolat après une choucroute garnie relève presque du supplice…

1 2 Page 1 sur 2