Il y a souvent des patates douces dans le panier de légumes hebdomadaire que je commande à mon maraîcher strasbourgeois L'Ilot de la Meinau. J'adore ce tubercule à la couleur orangée et à la saveur légèrement sucrée. Je vous ai déjà proposé ici quelques recettes simples et efficaces pour vous en régaler  : frites de patates douces, grumbeerekiechle, purée de patate douces...

En Alsace, la patate a la cote ! On la retrouve en vedette des fameuses grumbeerekiechle (galettes), en star du roïgebrageldi, en fiancée indissociable du bibeleskaes, en protagoniste incontournable du traditionnel baeckeoffe, en invitée permanente de la choucroute. Et elle sert de base à nombre de spécialités comme les Grumbeereknepfle (sortes de gnocchis) ou les buwespätzle (sortes de quenelles). Et si pour changer un peu, on lui substituait de temps à autre la patate douce, qui combine à la fois les vertus d’un féculent au fort pouvoir rassasiant et les qualités nutritionnelles d’un légume riche en fibres, minéraux et vitamines...