Posts in Tag

épices de Noël

Voici une recette festive de biscuits salés que j’ai proposée au cours d’un atelier culinaire offert par mon partenaire, la maison de foie gras Feyel, aux 8 heureux gagnants d’un concours organisé sur la page facebook de mon blog. Nous avons passé un délicieux moment autour des excellents produits mis en oeuvre par cette entreprise alsacienne dont le savoir-faire se perpétue depuis plus de 200 ans. Au menu de ce cours : des samoussas de foie gras façon berrawecka et une autre variante aux dattes, citron confit et raz-el-hanout, des

Les fêtes approchent à grands pas et peut-être n’avez-vous pas encore définitivement tranché la question du menu pour le repas de Noël ou le réveillon de Nouvel an. La tendance est à la réalisation de plats uniques, simples et conviviaux servis dans leur ustensile de cuisson à même la table. Et comme nous avons, en Alsace, le bonheur de perpétuer la tradition d’un plat rustique mijoté dans le fameux moule fabriqué par les potiers de Soufflenheim, l’idée de ce baeckeoffe de canard s’est presque imposée d’elle-même. Enfin, elle m’a aussi

Ceux qui suivent un peu ce blog ont peut-être déjà eu vent de mon Crazy Streusel, un gâteau d’inspiration alsacienne en 3 cuissons, recouvert d’une sauce ou d’une ganache et coiffé de pâte à Streusel. Oui je sais, pas bien raisonnable tout ça, mais tellement bon, régressif, réconfortant ! Je n’ai évidemment pas résisté à l’inconscience de remettre le couvert avec un Crazy Streusel spécial Noël (même pas peur des calories !) J’avais envie de quelque chose qui se rapproche un peu du Stollen en saveur comme en texture. Du coup, ma traditionnelle pâte à cake s’est

Mes enfants sont fans de pain d’épices, surtout quand il prend la forme de sujets rigolos et qu’ils peuvent s’amuser à croquer le bras, la jambe, la tête ou le ventre d’une victime à la merci de leur gourmandise et de leurs appétits les plus cruels. Aussi quand j’ai proposé à Oscar d’inviter ses cousins Arthur et Victor à venir fabriquer avec nous quelques bonhommes en pain d’épices, il s’est en fait une joie toute une semaine durant.

Jeudi soir, j’organisais chez moi une soirée rien qu’entre nanas, comme un Noël avant l’heure, avec au menu des rencontres, des échanges, des partages de cadeaux (mais pas que !) et une ambiance chaleureuse et festive. Nous étions une bonne quinzaine, alors pas question pour moi de me lancer dans une réalisation trop complexe ! Rien de tel qu’un plat qui mijote quand le nombre de convives dépasse la huitaine !