Pour finir l’année en douceur, je vous propose une recette de truffes au chocolat blanc, vieux rhum, coco, citron vert et vanille qui vous emmènerait presque sous un ciel d’autre bout du monde, là où le soleil ne s’éteint jamais. L’année 2015 se termine. J’ai presque envie de dire ouf ! Elle a commencé par un bain de sang et s’est terminée par un carnage d’une abomination dépassant l’entendement, nous laissant tous incrédules, profondément meurtris et infiniment tristes...

Le menu de Noël ou du réveillon de nouvel an est souvent un casse-tête. Une fois qu’on a calé l’entrée, le plat et le dessert, reste à savoir que proposer à l’apéro ! Personnellement, je privilégie les recettes rapides, faciles et efficaces (surtout quand je n’ai pas pu prendre de l’avance et que tout est à préparer le jour J). Mon astuce pour que le goût soit au rendez-vous : marier des produits traditionnels ou classiques (ici la truite fumée)

...

Le compte a rebours a commencé. J-9 avant le réveillon de Noël. Si vous êtes encore à vous interroger quant au menu que vous proposerez à vos convives, cette entrée tombera peut-être à pic ! Je l’ai imaginée pour le magazine Elle, édition Alsace qui paraîtra ce vendredi. On m’a demandé une recette festive et néanmoins très simple à réaliser. J’ai eu envie de mettre en avant tout ce que j’aime : des bons produits du terroir, du peps dans l’assiette et un joli visuel. Et je tenais vraiment à respecter le cahier des charges avec une recette très facile...

Si l’Alsace est connue pour la richesse de son patrimoine culinaire et si on lui reconnaît bien volontiers la paternité de nombre de spécialités, dont l’emblématique choucroute, on a tendance à oublier qu’elle compte, parmi ses savoir-faire culinaires, la fabrication du foie gras. Et oui, n’en déplaise à ceux qui ne jurent que par son homologue du Sud-Ouest, c’est même à Strasbourg, que le pâté de foie gras a été inventé, plus précisément dans les cuisines du Maréchal de Contades, gouverneur d’Alsace ! Son cuisinier Jean-Pierre Clause

...