Posts in Tag

Vanille

Depuis que j’ai fait entrer dans notre vie le Gesundheitskuchen (qui une fois traduit donne Gâteau de santé en Français), nous affichons tous une forme olympique ! Non, je plaisante… Ce gâteau dont les recettes varient au gré des familles et des envies n’est autre qu’un banal cake dont les vertus sanitaires n’ont encore jamais été prouvées, ni même énoncées d’ailleurs. Donc, je vous mentirais si je vous disais que le Gesunheitskuchen a eu un quelconque effet sur notre bien-être général. A vrai dire, un(e) nutritionniste digne de ce nom

La compote de pommes est un grand classique en Alsace, et même, aux côtés de l’indispensable potage, l’accompagnement incontournable de nombre de nos recettes traditionnelles. Au temps de nos parents et grands-parents, le dîner était souvent organisé autour de spécialités comme les Dampfnüdle (pain gonflés à la vapeur), les Grumbeerekiechle (galettes de pommes de terre) ou encore les Griesknepfle (gnocchi de semoule alsaciens). Des mets simples, consistants et bon marché qui, associés à la compote de pommes, réveillent aujourd’hui de délicieux souvenirs d’enfance pour bien des Alsaciens ! La compote

Plus je cuisine et plus je me retrouve avec des restes ou des produits en fin de vie qu’il me faut recycler afin d’éviter le gaspillage. Il m’arrive aussi de sur-estimer la capacité des estomacs de mes convives et notamment de sur-évaluer la quantité de pain nécessaire pour la soirée. C’est ainsi que je me suis retrouvée récemment avec 500g de baguettes dures comme du béton à écouler. Hors de question de balancer tout ce pain rassis à la poubelle ! J’ai une sainte horreur du gaspillage alimentaire. Et quand il m’arrive

L’épiphanie, c’est fini. Mais l’envie de me régaler d’une bonne galette ne m’est pas passée pour autant. D’autant qu’il y a mille et une manières de la préparer et donc de la déguster. Le temps où il existait seulement trois types de galettes : feuilletée aux pommes, feuilletée à la frangipane et briochée est bel et bien révolu. La galette des rois est devenu un support de prédilection pour la créativité des pâtissiers qui ne se privent pas de la revisiter à de multiples sauces ! Et à la maison, les pâtissiers en herbe n’hésitent pas

Les fêtes approchent à grands pas. C’est le moment de feuilleter les magazines culinaires, d’aller à la pêche aux idées sur le web et de songer tout doucement à arrêter un menu pour les réveillons de Noël et Nouvel an. Pour ma part, impossible d’imaginer un repas festif sans la traditionnelle terrine de foie gras ! C’est d’ailleurs quasiment la seule période de l’année où je pense à me lancer dans cette préparation. Pourtant, c’est délicieux et franchement pas bien compliqué à faire, surtout quand on achète des foies déjà déveinés. J’ai beau

Le mois de décembre file à toute allure et je n’ai toujours pas fini ma production de bredele. Je les prépare un peu au compte-goutte cette année avec le risque que les boîtes se désemplissent plus vite encore qu’elles ne se remplissent. Ce sont mes enfants qui ont choisi la dernière variété, de jolies spirales vanille-choco très attractives à l’oeil… Mais au final pas vraiment à leur goût. Il faut dire que j’ai intégré une bonne dose cacao et du coup, le résultat est plutôt corsé. Personnellement, j’aime beaucoup mais pour

C’est sans doute la plus classique des tartes et pourtant on ne s’en lasse pas. La tarte aux pommes est incontestablement un des desserts culte des Français. Il y a mille et une manières de la préparer et chacun a sa vision de la tarte aux pommes idéale ou son secret pour la sublimer. D’aucuns l’aiment avec une pâte feuilletée, d’autres l’apprécient enrichie de compote. Certains l’aiment tiède, d’autres ne l’envisagent pas sans cannelle. D’aucuns préfèrent la version  renversée des soeurs Tatin, d’autres se satisfont de la plus grande sobriété : de

Pas de fête d’Halloween, sans être mort de trouille, ni citrouille ! Le fameux curcubitacé à la couleur orange est à Halloween ce que le sapin est à Noël, absolument incontournable. Mais d’où vient donc cette tradition ? Pourquoi la citrouille à Halloween ? Vite un petit tour sur la toile (pas d’araignée hein !) pour combler ma lacune (et mourir moins bête) ! L’ancêtre d’Halloween, la fête de Samain, perpétuée par les peuples Celtes depuis la nuit des temps chaque 31 octobre n’avait absolument pas la citrouille pour emblème… Mais plutôt

Les premières tiges de rhubarbe sont arrivées en Alsace pour le plus grand bonheur des amateurs de ce rhizome à la saveur acidulée. Je n’ai pas encore trouvé le temps de refaire ma délicieuse tarte, avec son exquise crème d’amande, sa meringue italienne à tomber… et tout, et tout… (Pourtant, il faudrait rien que pour refaire une photo car celles que j’ai prises à l’époque ne lui rendent vraiment pas justice). Bon j’avoue, j’ai beau être passionnée de cuisine, il m’arrive à moi aussi de bouder les fourneaux. Je crois que j’ai

J’ai encore fait un petit tour à la Nouvelle Douane récemment et en ai rapporté un beau filet de truite (en provenance des Sources du Heimbach). Comme souvent, c’est le contenu de mes placards ou de mon réfrigérateur qui me chuchote l’idée d’une recette. Dans mon panier à fruits, oranges et citrons verts me font de l’oeil. Dans le bac à légumes, c’est la coriandre fraîche qui jette son dévolu sur moi. Et à l’ouverture du placard, je saisis d’emblée la vanille qui me semble une compagnie parfaite pour tout ce petit monde. Et

1 2 3 Page 1 sur 3