Truite d’Alsace au bleu et aux kumquats, fondue de poireaux à l’orange

Quand j’ai envie de poisson, j’opte souvent pour la truite d’Alsace. Sa chair ressemble à celle du saumon (en un peu moins gras), les enfants l’apprécient and last but not least,  je connais sa provenance (Aux sources du Heimbach), ce qui m’offre le luxe de ne pas me polluer l’esprit avec toutes sortes de craintes et suspicions d’ordre sanitaire. En plus, tout comme le saumon, la truite, c’est plutôt easy à préparer. J’en ai acheté un beau filet la semaine dernière (non rassurez-vous je n’ai pas attendu une semaine pour le préparer, j’ai juste tardé à publier ma recette !). Je l’ai détaillé en pavés, puis j’ai suivi l’inspiration du moment (le contenu de mon frigo). Et voilà, le résultat !

Truite d'Alsace au bleu et aux kumquats, fondue de poireaux à l'orange

 Set gris nature tressé – Couteau et fourchettes glamour ivoire- Assiette plate rice noir
           Ambiance et Styles Strasbourg

Chez nous, la truite, ainsi apprêtée, fort appréciée a été. Pour la fondue de poireaux, mon mari, en compliments s’est confondu, tant cet accompagnement lui a plu. Ceci dit, la saison tire à sa fin en Alsace et si sur les étals du marché, point de poireaux ne trouvez à mettre dans votre besace, une poêlée d’endives braisées à l’orange (recette ici) aura, dans ce plat, tout aussi bien sa place. Bon, je ne sais pas d’où sort cette envolée littéraire avec cette manie soudaine et intempestive de composer des rimes, mais pour faire simple et sans chichis, on a TOUT mangé !

Du coup (dans mon élan « poéticulinaire », j’allais presque l’oublier), j’offre à cette recette l’opportunité de participer au défi culinaire proposé par recettes.de sur le thème du poisson d’Avril. Et oui, je me jette à l’eau et c’est une première. Enfin, je jette ma truite à l’eau. Alors, bonne chance petite truite d’Alsace ! Que les flots de la gourmandise te portent vers un jury ébloui de se délecter de ta chair exquise. Et que… (ça y est ça recommence).

Bon, j’arrête (quand on parle de poisson, c’est mieux que « je stoppe » Non ? ). Pardon. J’arrête pour de bon cette fois. Adieu donc… bye… salut… ciao… à tantôt… à bientôt (vous préférez quoi, tantôt ou bientôt ?)… à très vite (moi je préfère à très vite ça fait plus rapide que tantôt ou bientôt)… Ou bien au revoir ? Non au revoir, c’est un peu, comment dire ? Formel. Oui presque triste… Allez, à très vite et je n’ajouterai pas un mot de plus, promis ! (Mince, je dois retirer ou intervertir promis sinon c’est pas crédible). Allez, à très très vite et, promis (même si ça me démange et que j’ai un mal fou à mettre un point final, qu’à mettre un point final un mal fou j’ai, qu’un point final un mal fou j’ai à mettre, qu’un point final à mettre j’ai un mal fou ?), je n’ajouterai pas un mot de plus.

Truite d'Alsace, bleu, kumquats, fondue de poireaux à l'orange


Truite d’Alsace au bleu et au Kumquats, fondue de poireaux à l’orange

  • 4 pavés de truite d’Alsace
  • 120 g de roquefort
  • Une douzaine de Kumquats
  • 2 citrons verts
  • 1/4 bouquet de coriandre
  • 800 g de blancs de poireaux
  • 1 oignon jaune
  • 2 oranges
  • 1/2 c à c de coriandre en grains
  • 1 c à s de miel d’Acacia

Préparez la fondue de poireaux. Lavez les poireaux, coupez les en rondelles assez fines. Réservez. Epluchez l’oignon et émincez-le finement. Chauffez un filet d’huile d’olive dans une poêle.  Faites-y revenir l’oignon émincé pendant quelques minutes en remuant de temps en temps, puis ajoutez les rondelles de poireau. Salez.

Prélevez les zestes d’une orange et le jus des deux oranges. Versez le jus et les zestes sur les poireaux. Ajoutez une cuillère à soupe de miel, 1 c à c de coriandre en grains. Mélangez et laisser sur le feu à demi-couvert pendant 45 minutes environ tout en surveillant de prêt la cuisson.

Préparez les pavés de truite.  Préchauffez le four à 190°C.
Lavez et égouttez la coriandre, découpez les kumquats en fines rondelles et le roquefort en petits dés. Réservez. Au besoin, ôtez les arrêtes des pavés de truite. Salez et poivrez chaque pavé. Placez un pavé côté peau sur une feuille de papier sulfurisé. Disposez sur le dessus du pavé et, sur toute sa longueur, des rondelles de Kumquats, des petits dés de roquefort, et deux à trois brins de coriandre. Arrosez du jus d’un demi-citron vert. Fermez la papillote. Répétez l’opération pour tous les pavés et placez les papillotes dans un grand plat allant au four. Enfournez pour douze minutes de cuisson environ.

Préparez 4 assiettes. Dans chacune, dressez la fondue de poireau à l’aide d’un cercle.
Ouvrez les papillotes, prélevez les pavés délicatement à l’aide d’une spatule. Disposez-en un dans chaque assiette et arrosez-le du jus récupéré au fond de la papillote.

A taaaable !

1 Comment

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaireun régal au quotidien !

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaire
un régal au quotidien !

Avec quelques astuces, les bons gestes à adopter et des idées culinaires alléchantes, ce n'est pas si compliqué d'approcher le zéro déchet en cuisine.

Avec Ma cuisine créative et anti-gaspi et ses plus de 50 recettes exclusives, vous allez faire des heureux... et des économies, tout en savourant le bonheur de contribuer à un monde meilleur.

DECOUVRIR LE LIVRE MAINTENANT

You have Successfully Subscribed!