Velouté d’asperges (recette anti-gaspi avec les épluchures)

une recette de velouté d'asperges réalisé avec les épluchures d'asperges

C’est la pleine saison des asperges en Alsace. Et les asperges, ça me botte ! Je pourrais en manger tous les jours. Bon j’avoue, j’en mange quasiment tous les jours. Cela en fait des bottes et des bottes et encore des bottes… mais aussi des épluchures, des épluchures, et encore des épluchures ! Et aussi des talons, des talons et encore des talons machinalement balancés à la poubelle ! Alors que non, le jeter d’épluchures n’est pas un sport homologué et devrait même être banni de notre gestuelle. Mais les habitudes ont la vie longue, bien plus longue que les fanes, pelures et restes de plats considérés à tort comme des déchets.

Ceci dit, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! Et comme j’ai la prétention de ne pas être totalement dépourvue de bon sens et que je tends à gommer mon profil tête de mule à mesure que j’avance en âge (et j’espère en sagesse), je m’efforce de ne plus nourrir ma poubelle à tout va. A chaque fois, que je m’apprête à remplir la gueule béante de mon sac à ordures, un sursaut de conscience  vient court-circuiter la commande que mon cerveau est sur le point d’exécuter. “Est-ce bien nécessaire ?”, me dit une petite voix là-haut. Et souvent la réponse est non !

Alors, je me ravise et me demande ce que je pourrais bien faire des rescapés que je tiens entre les mains. A la question, que faire avec des épluchures d’asperges, j’ai bien pensé à des guirlandes mais ce n’est pas la saison (et puis l’esthétique serait de toute façon douteuse) ou à une chevelure blonde que ma petite Salomé pourrait porter avec sa jolie robe Reine des Neiges (mais j’ai douté de la longévité capillaire d’une telle perruque de fortune), alors j’ai opté pour un velouté d’asperges. Une solution plus réaliste et surtout bien plus comestible. Absolument exquise même !

Vous aussi vous avez une sainte horreur du gaspillage alimentaire et vous êtes friand(e) tout comme moi d’astuces et recettes anti-gaspi, alors faites un tour ici !

une recette de velouté d'asperges réalisé avec les épluchures d'asperges

Pour  1 bon litre de velouté d’asperges
  • L’eau de cuisson des asperges épluchées
  • Les épluchures et les talons d’1kg d’asperges
  • 1 échalote
  • 1 filet d’huile
  • 40g de beurre
  • 40g de farine
  • 10 cl de crème fluide
  • sel/poivre

Pour commencer, pensez à conserver l’eau de cuisson de vos asperges. Lavez et séchez les épluchures et les talons des asperges.

Pelez l’échalote et émincez-la grossièrement. Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle et faites-y suer l’échalote émincée. Ajoutez les épluchures et les talons d’asperges et poursuivez la cuisson à feu moyen quelques minutes. Mouillez avec l’eau de cuisson des asperges et complétez avec un peu d’eau au besoin de manière à avoir 1, 2 litres en tout. Faites cuire à feu moyen et à mi-couvert une vingtaine de minutes. Filtrez l’eau de cuisson à l’aide d’une passoire et foulez-bien pour récupérer un maximum de jus de cuisson et de saveurs. A ce stade, vous devez obtenir entre 900 ml et 1 litre de liquide. Au besoin, retirer un peu de jus de cuisson.

Préparez un roux : faites fondre le beurre dans une casserole suffisamment grande pour accueillir 1 litre de liquide. Ajoutez la farine, mélangez vivement sur le feu pendant 2-3 minutes. Hors du feu, ajoutez l’eau de cuisson refroidie des asperges et épluchures en plusieurs fois, tout en mélangeant vivement un fouet. Remettez sur le feu et faites cuire plusieurs minutes après la reprise de l’ébullition sans oublier de remuer.

Si votre velouté n’est pas assez épais à votre goût. Prélevez un peu de velouté, mettez-le dans un bol et incorporez un peu de farine ou de la maïzena en fouettant vivement. Reversez le contenu du bol dans la casserole et faites épaissir sur le feu.

Ajoutez la crème. Goûtez pour rectifier l’assaisonnement. Salez et poivrez.

Au moment de servir, vous pouvez parsemer quelques brins de ciboulette ciselée sur le velouté.

9 Discussion to this post

  1. Il me plait bien ton velouté !

  2. Brunn Lepage Armelle dit :

    Superbe idée
    Traditionnellement dans ma famille dans l’ eau de cuisson nous ajoutions 1 blanc d’œuf avec creme et tapioca

  3. Je découvre ton site, j’adore sa fluidité, bravo. Je testerai ta recette avec les épluchures, je trouve cela un peu osé, mais aujourd’hui tout est possible. A bientôt très surement.

    • Leïla Martin dit :

      Merci beaucoup pour ton adorable commentaire. Je m’en vais du coup découvrir ton site, qui m’a déjà l’air extrêmement riche et gourmand ! A tout bientôt

  4. Bernhardt dit :

    Toujours pleine d’idées inédites Leila, que je suis dans toutes ses recettes avec grand plaisir, un vrai régal de vous lire et toujours très clair et précis, merci infiniment et belle continuatio, il me semble que vous avez ouvert un resto…
    si oui puis-je avoir l’adresse,
    Merci d’avance

    • Leila dit :

      Merci beaucoup pour votre commentaire et vos encouragements. Je n’ai pas ouvert de restaurant mais je signe la carte d’un bar à vins strasbourgeois, le Black&Wine (rue Hannong à Strasbourg) pour lequel je crée des recettes de tartes fines qui évoluent au gré des saisons. Excellent week-end et à tout bientôt

  5. Lène dit :

    Super idée! Pour l’instant je ne gardais que l’eau de cuisson… le velouté ne peut être que plus savoureux encore! Merciiiiii…

  6. […] Je n’ai pas eu l’idée moi même de faire cette recette, je l’ai prise sur ce blog, que j’affectionne. Beaucoup de plats de ma belle […]

  7. Augé F. dit :

    Simple et très bon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts