Clafoutis aux cerises ultra-gourmand

Un clafoutis aux cerises

Le temps des cerises est revenu en Alsace. Et chaque été, quand ces jolies perles viennent orner les vergers de leur pourpre couleur, me revient cette vieille chanson d’Yves Montand. Et son air nostalgique qui me touche en plein coeur… Je me prends notamment à chantonner (dans ma tête : les taux d’hydrométrie sont déjà bien assez élevés cette année !) ces quelques vers de toute beauté auxquels j’ai goûté si souvent durant mon enfance :

Mais il est bien court le temps des cerises
Où l’on s’en va deux cueillir en rêvant
Des pendants d’oreilles
Cerises d’amour aux robes pareilles
Tombant sous la feuille en gouttes de sang
Mais il est bien court le temps des cerises
Pendants de corail qu’on cueille en rêvant

Du coup, j’ai tendance à ressentir la nostalgie que m’inspire cette mélodie à peine les premières cerises arrivées sur les étals des marchés. Je les sais particulièrement éphémères. Elles me soufflent que l’été va passer en un éclair et que l’automne sera là plus vite encore que je ne l’imagine. Que rien ne persiste et que le temps s’écoule inexorablement, emportant nos amours, nos désirs et jusqu’au souffle succinct de nos vies.

Alors, pour chasser la mélancolie qui me gagne, je m’offre le loisir de m’adonner à quelques variations culinaires autour de la cerise.  Je prends le temps de la regarder, de la goûter, de l’imaginer en guest star d’un plat ou d’une pâtisserie. Elle devient ainsi moins fugace. Et le temps des cerises, aussi court soit-il, me laisse celui de l’apprécier pleinement.

clafoutis aux cerises

Pour un généreux clafoutis (moule 30 cm de diamètre)
  • 800g de cerises
  • 6 oeufs
  • 225g de sucre muscovado
  • 200g de poudre d’amandes
  • 200 ml de crème entière liquide
  • 1 gousse de vanille
  • 45g de farine (ou Maïzena)

Lavez les cerises. Equeutez-en la moitié et gardez l’autre moitié avec les queues si vous souhaitez obtenir un visuel qui change un peu avec les queues qui dépassent du clafoutis.

Préchauffez le four à 180°C.

Beurrez et farinez un moule à manqué avec fond amovible.

Dans une grande jatte, battez les oeufs et le sucre.
Grattez une gousse de vanille et ajoutez les grains.
Versez la crème et fouettez bien.
Incorporez la poudre d’amande et la farine et mélangez jusqu’à l’obtention d’un appareil bien homogène.

Versez l’appareil dans le moule.  Enfournez pour 10 minutes de cuisson. Sortez le moule du four et disposez d’abord les cerises équeutées, puis les cerises avec les queues. Enfournez à nouveau pour 40 à 50 minutes de cuisson. N’hésitez pas à planter le couteau au centre du clafoutis pour vérifier que la lame sorte quasiment sèche (il est normal que des petits grains d’amande accrochent un peu).

Démoulez (sans nécessairement enlever le fond), laissez refroidir et régalez vous de cette merveille de gourmandise.

 

Tags des articles : , ,

7 Discussion to this post

  1. il est bien mignon ce clafoutis, bien gourmand et la queue des cerises donne une touche rustique, je trouve. Belle journée

  2. Chrystel dit :

    Il est très gourmand ce gâteau. Il met l’eau à la bouche

  3. laura dit :

    qu’il a l’air bon ce clafoutis ! tes photos sont superbes

  4. J’adore, je vais le tenter.

  5. Sautter brigitte dit :

    Moi je beurre le plat à gratin, je saupoudre de sucre ensuite je pose les cerises et les amandes effilées puis je verse l’appareil (identique au vôtre) je mets des petits morceaux de beurre et un peu de sucre pardessus… cuisson 45 mn à 180 degrés

  6. Jacqueline Lemoine dit :

    Je le fais aujourd’hui.

  7. olga dit :

    je fait comme Brigitte avec les queues en moins ,,et avec b c moins de sucre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology

Mon apéro qui décoiffe

Mon apéro qui décoiffe

Remplissez le formulaire ci-dessous
pour télécharger mon livret de recettes apéritives qui fleurent bon l'Alsace !