Crazy streusel banane, noix de pécan et caramel au citron vert

photo du crazy streusel gâteau à la banane, caramel au citron vert et noix de décan

Il y a des recettes qui me filent la banane. Pas forcément des recettes à la banane d’ailleurs. Dès lors qu’il y a abondance, opulence, voire exubérance, mon coeur se met en liesse et la vie me paraît irrémédiablement radieuse. Rien de plus galvanisant qu’un compteur calorique frisant l’indécence ! Il annonce un précieux instant de lâcher-prise, où plus rien ne compte que le plaisir extatique de céder à la gourmandise. Ce n’est pas raisonnable ?

Tant mieux, la dégustation n’en sera que meilleure ! Et je prendrai un malin plaisir à me moquer de tout le reste, à envoyer valser toutes les pensées de péril en la demeure. Sucre, gras, gluten, lactose… Je vous étreins et je vous aime à l’infini au moins le temps d’un pause gourmande. Tant pis, si ce n’est pas diététiquement correct ! Tant pis, si je fais monter en flèche mon taux de cholestérol ! Tant pis, si l’aiguille de ma balance s’affolera demain ! Tant pis, si je nourris mon addiction au sucre ! Je crois qu’au fond l’idée de m’autoriser un pied de nez aux diktats sensés régir notre mode de vie me réjouit autant que la dégustation en elle-même !

M’offrir le luxe de profiter pleinement d’un plaisir presque insensé sans me soucier aucunement des conséquences me file assurément la banane ! Bien-entendu, cette joie n’est véritable que dans la mesure où le lâcher-prise est vécu dans le respect de ses sensations et des limites fixées par son organisme. Il ne s’agit pas de se rendre malade !

Des recettes qui filent la banane, j’en ai de pleines valises et cartons dans la tête… Heureusement, je ne les mets pas toutes à exécution… Car le principe de réalité finirait par frapper. Je m’autorise de temps à autre la mise en oeuvre de ces folles recettes, blindées de tout ce qui fait flipper les stakhanovistes du bien-manger. Une fois n’est pas coutume, c’est ma devise et ce serait pure folie que ne pas céder à la folie de temps en temps !

Alors, si vous êtes du même avis que moi, aimez la banane et les recettes qui filent la banane, offrez-vous un pur moment de bonheur et de décompression avec ce nouveau Crazy Streusel, gâteau démentiel de mon invention imbibé de sauce (caramel ici) en cours de cuisson et coiffé d’un streusel croustillant ! Il n’est absolument pas diététique (quoique j’ai utilisé un sucre complet à index glycémique bas, ce qui limite les dégâts ) et carrément ultra-calorique.

Mais, on a toute la vie pour être raisonnable ! On peut bien prendre une pause de temps en temps, non ?

photo du crazy streusel gâteau à la banane, caramel au citron vert et noix de décan

Crazy streusel banane, caramel au citron vert et noix de Pécan

  • Type de plat Dessert
Imprimer
  • Temps de préparation 30 minutes
  • Temps de cuisson 1 heure 10 minutes
  • Temps total 1 heure 40 minutes
  • Portions 12

Ingrédients

La pâte à streusel

  • 80  g de sucre rapadura
  • 80  g de farine
  • 80 g d'amandes en poudre
  • 80  g de beurre froid découpé en petits morceaux

Le caramel à la banane et au citron vert

  • 125  g de sucre
  • 110  ml  de crème liquide
  • Le jus et les zestes d'un citron vert
  • 1 pincée de fleur de sel

La pâte à cake

  • 4 oeufs
  • 200 g de sucre rapadura
  • 240 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 200 g de beurre fondu refroidi
  • 2 bouchons de rhum ambré
  • 1/2 c à c de vanille en poudre

Les bananes

  • 5 à 6 belles bananes  au moins 1kg
  • 80 de noix de Pécan hachées

Instructions

La pâte à streusel

  1. Si vous avez un thermomix ou équivalent, mettez tous les ingrédients dans le bol et mixez pendant 50 secondes vitesses 2.
  2. Sinon, mélangez toutes les poudres dans une jatte, ajoutez le beurre tempéré coupé en petits morceaux et sablez le mélange en entre les mains, jusqu’à l’obtention d’une pâte granuleuse. Réservez.

Le caramel au citron vert

  1. Versez le sucre rapadura dans une casserole aux bords assez hauts et faites le caraméliser sur feu moyen en faisant tourner la casserole pour ne pas qu'il brûle. Contrairement au sucre classique, le rapadura n'a pas l'air d'être dérangé par le fait d'être remué. Par contre, il semble cuire plus vite. (C'est la première fois que je tentais de faire un caramel avec, je découvre donc ses réactions) Dès qu'il commence à caraméliser, vous pouvez donc commencer à mélanger. Eloignez la casserole du feu dès que le caramel est prêt. Faites chauffer la crème et versez la doucement sur le caramel tout en remuant (attention si vous y allez d’un seul coup, elle risque fort de déborder). Ajoutez le jus et les zestes de citron vert, la banane mixée et la pincée de fleur de sel. Remettez la casserole sur le feu et fouettez vivement pour bien dissoudre les morceaux de caramel et faire réduire la sauce de manière à ce qu'elle soit bien épaisse. Laissez refroidir et réservez.
  2. Beurrez et farinez un moule à manqué avec un fond amovible. Préchauffez le four à 190°C.

La pâte à cake

  1. Option la plus simple, la plus rapide et la plus efficace : versez tous les ingrédients dans le bol de votre robot ou de votre mixeur et mixez à pleine puissance pendant une quinzaine de secondes afin d’obtenir une pâte bien homogène.
  2. Sinon, battez les oeufs et le sucre au batteur électrique (ou au fouet) jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Incorporez la farine mélangée avec le sachet de levure. Ajoutez le beurre fondu refroidi et l'eau de vie de poire. Et mélangez au batteur ou au fouet de manière à obtenir une pâte lisse et homogène.

Le montage et la cuisson

  1. Versez la pâte dans le moule, superposez les rondelles de bananes sur le dessus comme vous le feriez pour une tarte, de manière à bien recouvrir toute la pâte. Parsemez les noix de Pécan hachées.
  2. Enfournez pour 30 minutes de cuisson.
  3. Sortez le gâteau du four. Baissez la température du four à 180°C. Versez la sauce caramel/citron vert sur le gâteau en laissant une marge de 2-3 cm sur les bords (afin d'éviter qu'ils ne noircissent). Plantez la lame d'un couteau un peu partout dans le gâteau pour permettre au caramel de bien s'infiltrer.
  4. Replacez le gâteau au four pendant 15 minutes. Sortez-le et recouvrez-le de pâte à Streusel.
  5. Laissez cuire encore une trentaine de minutes. Vérifiez la cuisson avant de sortir le gâteau du four en plantant un couteau au milieu. La lame doit ressortir quasi sèche. Si ce n’est pas encore le cas, éteignez le four et laissez le gâteau terminer sa cuisson. Vérifiez à nouveau au bout d’une quinzaine de minutes.

  6. Laissez refroidir et démoulez.

Vous avez envie de varier les pauses gourmandes tout-à-fait déraisonnables, laissez vous tenter par ces autres recettes de Crazy streusel :

3 Discussion to this post

  1. laura dit :

    j’adore c’est moelleux et croustillant à la fois !

  2. Floriane dit :

    Comment résister? j’ai toujours adoré la banane dans les desserts, ce gâteau encore une fois dément ne déroge pas à la règle !

  3. Hummmmm… Tout ce que j’aime dans ce cake !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology