Mini-cakes au vert de poireau, lardons et Tomme du Ried

Recette de petits cakes au vert de poireau, lardons et tomme du Ried

A l’approche du week-end, voici une petite idée de bouchée gourmande qui aura le mérite de ravir les papilles de vos convives au moment de l’apéro tout en évitant à vos verts de poireaux le bien triste destin d’agoniser au fin fond d’un sac poubelle.

La cuisine anti-gaspi, c’est un peu d’astuce , d’espièglerie… (Nan, ça c’est la vie de Candy) et de bonne volonté. Avant de soulever le couvercle de la poubelle, posons-nous toujours la question de savoir si ce geste est bien nécessaire et s’il n’y a pas moyen d’offrir une seconde vie à ce qu’on s’apprête à jeter aux orties ! Les fanes peuvent par exemple être utilisées pour agrémenter une soupe ou pour réaliser un savoureux pesto, comme dans cette recette de toasts au pesto de fanes de carottes à l’orientale. Dommage de les traiter comme des déchets alors qu’elles ont le potentiel de nous régaler ! Les épluchures, si tant est que les légumes soit bios, peuvent aussi faire de délicieuses chips. Quant aux restes de plat, on peut aisément leur donner une seconde vie en faisant travailler un peu son imagination comme pour ces samoussas façon pastilla marocaine réalisés avec des restes de poulet rôti, ou en s’inspirant de recettes traditionnelles sans doute imaginées par nos aïeux pour éviter le gaspillage comme ces Fleischschnakas qui permettent de recycler des restes de pot-au-feu ou encore ce Bettelmann à base de pain rassis.

Pour revenir à nos verts de poireaux, ne soyez plus jamais vert(e)s de les gâcher !  Ils feront une excellente garniture aromatique pour agrémenter bouillons ou fonds de sauce, seront assurément plus à leur place sur un fond de quiche, en potage, dans une omelette ou un risotto que dans la benne à ordure.  Et oui, le vert de poireau est non seulement comestible (et délicieux) mais c’est une hérésie de le jeter, car il est bien plus riche en vitamines et nutriments protecteurs que le blanc de poireau. Vous restez sceptiques ? Ce n’est pas que je sois à court d’argument mais rien de tel que de se faire son propre jugement en expérimentant.

Alors, ne poireautez pas plus longtemps devant votre écran et filez vite en cuisine pour réaliser ces petits cakes qui marient délicieusement les verts de poireaux, aux lardons et à la Tomme du Ried ! La Tomme du Ried est un excellent fromage à pâte pressée, 100% terroir et écologique, mis au point par deux éleveurs pour lutter contre l’expansion des champs de maïs et contribuer ainsi à la sauvegarde de la région inondable de l’Ill (appelée le Ried). En réalisant ces bouchées, vous vous lancerez donc un double défi et cumulerez deux bonnes actions : celles de lutter contre le gaspillage alimentaire et de participer à la sauvegarde du patrimoine naturel alsacien. Voilà qui s’appelle mettre les bouchées doubles !

Recette de petits cakes au vert de poireau, lardons et tomme du Ried

Pour une trentaine de mini-cakes au vert de poireau
  • 2 verts de poireau
  • 150g de lardons fumés
  • 100g de tomme du ried
  • 3 oeufs
  • 100 ml de lait
  • 100 ml d’huile neutre
  • 190g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • sel
  • poivre

Lavez les verts de poireaux,  détaillez-les en lanières dans le sens de la longueur, puis émincez les lanières dans le sens de la largeur. Faites les blanchir pendant 5 minutes dans de l’eau bouillante salée. Egouttez-les. Plongez-les dans un bain d’eau froide (afin de stopper la cuisson et fixer la couleur), puis égouttez-les.

Dans une grande poêle chaude, faites revenir les lardons 2-3 minutes, ajoutez la moitié des verts de poireau et poursuivez la cuisson pendant 5 minutes tout en remuant régulièrement. Débarrassez dans un grand bol et laissez refroidir.

Préchauffez le four à 180°C.

Préparez la pâte à cake. Râpez le fromage avec une grosse râpe ou découpez-le en très petits morceaux. Dans un robot, mixez à pleine puissance le lait, les oeufs, l’huile, la farine et la levure chimique. Ajoutez les verts de poireaux juste blanchis, mixez une nouvelle fois. Incorporez  le fromage et les verts poireaux cuits avec les lardons fumés. Versez l’appareil dans une poche à douille et remplissez les alvéoles de vos moules aux trois quart.

Enfournez pour 15 à 20 minutes de cuisson. Pour tester la cuisson, plantez la pointe d’un couteau au coeur d’un mini-cake. La lame doit ressortir sèche.

6 Discussion to this post

  1. Viviane dit :

    Ah zut zut et zut… les verts de poireau viennent d’être transformés en soupe
    Mais j’ai des feuilles de blettes… je vais essayer avec !!!

    • Leïla Martin dit :

      Oui, bonne idée avec des feuilles de blettes ça peut aussi le faire ! Si vous testez, je veux bien votre verdict ! A tout bientôt

  2. Aude dit :

    C’est bientot la fin des poireaux mais ta recette donne envie de prolonger le plaisir encore un peu !!

  3. Très sympa ces mini-cakes !

  4. Merci pour cette excellente recette anti-gaspi. J’aimerais juste savoir par quoi remplacer la tomme du ried : puis-je mettre du Comté ou de la tomme de Savoie ou de brebis à la place ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology

Mon apéro qui décoiffe

Mon apéro qui décoiffe

Remplissez le formulaire ci-dessous
pour télécharger mon livret de recettes apéritives qui fleurent bon l'Alsace !