Aiguillettes de poulet aux mirabelles et Gewurztraminer

recette d'aiguillettes de poulet aux mirabelles et au Gewurztraminer

La saison des prunes bat son plein en Alsace. Et mon coeur balance entre la blonde mirabelle et sa quetsche cousine à la peau plus foncée. Impossible de dire laquelle a davantage mes faveurs, je les aime toutes les deux. Et j’ai d’ores et déjà prouvé à chacune toute l’étendue de mon affection depuis le début de la saison. J’ai offert à chacune son moment de gloire, faisant de l’une ou de l’autre la vedette d’une tarte ou d’un gâteau, comme je le fais chaque été.

Au point presque de faire une overdose de dessert ! Du coup, après avoir écoulé le plus gros de ma dernière cueillette de mirabelles en bombes caloriques que j’ai ensuite un mal fou à tenir à distance, je me suis dit que j’allais peut-être arrêter là les dégâts et opter pour une recette plus raisonnable. Pourquoi pas m’en servir pour agrémenter un plat salé ?

Aussitôt pensé, aussitôt fait ! Plutôt que d’en garnir un énième gâteau, j’ai mitonné mes jolies mirabelles avec des aiguillettes de poulet, du romarin et du Gewurztraminer (un vin blanc d’Alsace). Un régal de simplicité plutôt raisonnable d’un point de vue diététique, dont je me suis délectée sans aucune culpabilité… jusqu’au moment du dessert. Il a suffi d’un regard vers la tarte aux quetsches réalisée la veille pour ruiner mon effort de modération !

recette d'aiguillettes de poulet aux mirabelles et au Gewurztraminer

Aiguillettes de poulet aux mirabelles et Gewurztraminer

    5 de 1 vote
    Imprimer
    • Temps de préparation 20 min
    • Temps de cuisson 15 min
    • Temps total 35 min
    • Portions 4 personnes

    Ingrédients

    • 500 g de blancs de poulet
    • 700 g de mirabelles
    • 2 oignons jaunes
    • 2 verres de Gewurztraminer
    • 1 c. à soupe de miel
    • 1 filet d'huile d'olive
    • 2 branches de romarin
    • Sel, poivre

    Instructions

    1. Dénoyautez les mirabelles sans les couper en deux (en pratiquant une petite incision). Réservez.

    2. Découpez les blancs de poulet en aiguillettes.

      Faites chauffer un peu d'huile d'olive dans une poêle bien chaude. Faites-y dorer les aiguillettes à feu vif puis baissez le feu et poursuivez la cuisson pendant 2-3 minutes (jusqu'à ce que les aiguillettes soient quasiment cuites. Salez et poivrez. Otez les aiguillettes de poulet de la poêle. Réservez.

    3. Epluchez les oignons et émincez-les finement. Ajoutez un filet d'huile d'olive dans la poêle qui a servi à la cuisson de vos blancs de poulet et faites-y suer les oignons. Salez et poivrez. 

    4. Déglacez en versant 2 verres de vin et poursuivez la cuisson jusqu'à ce que le vin se soit évaporé de moitié. 

    5. Ajoutez les mirabelles, les branches de romarin et le miel. Laissez cuire à feu doux entre 3-4 minutes. Enfin ajoutez les blancs de poulet, poursuivez la cuisson 2-3 minutes à couvert jusqu'à ce que les aiguillettes de poulet soient à bonne température.

    6. Attention à ne pas trop prolonger la cuisson afin d'éviter que les fruits ne se délitent complètement. Au besoin, ajoutez un peu d'eau pour qu'il y ait suffisamment de sauce en fin de cuisson.

    Notes

    Vous pouvez servir ce plat avec des pâtes ou des céréales (quinoa, boulgour, épeautre...). 

    5 Discussion to this post

    1. Tes saveurs sucrées salées me donnent faim !

    2. Jo dit :

      De Boersch à Strasbourg, de l’arbre à la cuisine, du soleil à l’assiette ou les aventures extraordinaires de dame Mirabelle avec sieur Poulet contées par une alsacienne de coeur. Bravo Leïla tes recettes sont des nouvelles de bonheur. J’imagine, pour déglacer la langue entre deux bouchées, un riesling grand cru Altenberg de Bergbieten avec une belle minéralité.

    3. Catherine dit :


      Merci pour cette belle recette
      Je suis végétarienne je n’en connais donc pas le goût mais tous autour de moi se sont régalés
      L’année dernière la saison des mirabelles s’est terminée trop tôt et j’avaus remplacé par de jolis et délicieux grains de raisins allongés
      Il paraît que c’était très bon aussi

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Related Posts