Antoinette de Knackwiller et ses bredele « lunes aux noisettes »

Antoinette de Knackwiller partage sa recette de bredele lunes aux noisettes

Depuis le mois de septembre, j’anime 2 à 3 fois par mois une chronique culinaire sur le plateau de la matinale de 9h50 sur France 3 Alsace aux côtés d’Hervé Aeschbacher. J’y croise des personnalités hautes en couleur qui viennent partager leur passion ou leur expertise dans leur domaine de prédilection. De bien belles rencontres parmi lesquelles je dois avouer avoir eu un véritable coup de coeur pour Antoinette de Knackwiller !

Antoinette de Knackwiller partage sa recette de bredele lunes aux noisettes

Il faut dire qu’Antoinette de Knackwiller est un personnage loufoque, assez haut perché qui brille par sa modestie toute relative, ses excès de coquetterie et son sens de l’auto-dérision ! Difficile de ne pas s’amouracher d’elle ! Antoinette est employée municipale de Knackwiller, un patelin alsacien que vous ne trouverez sur un plan qu’à condition d’un gros effort d’imagination. Elle revendique haut et fort son appartenance alsacienne mais aussi et surtout l’accent de son pays, que personne n’avait osé représenter avant elle dans la famille du show biz.

A Paris pour le lancement d’une carrière somptueuse  

Qu’à cela ne tienne, de ses tresses blondes coiffée, toute vêtue de sa robe improbable (qu’elle dit avoir emprunté à Yvette Horner), ses jolies jambes galbées d’un superbe collant orange, elle part à la conquête de son public. Comme tout artiste en route vers la gloire, c’est sur la capitale et ses promesses de foules en délire qu’elle met le cap !  Et force est de constater qu’Antoinette de Knackwiller a eu le nez fin :  son accent alsacien a été, ainsi qu’elle le pressentait, son tremplin vers le succès ! Vous vous dites c’est bizarre, on n’en a pas entendu parlé par ici… Eh bien, Antoinette de Knackwiller vous rétorquera :  » J’ai fait une carrière somptueuse mais en toute discrétion ! Et puis, j’allais quand même pas laisser les Parisiens profiter de mon talent alors que je n’avais même pas fini ma tournée régionale. Et comme entre temps, la région a grandi et bien il me faudra du temps pour la faire ! »

En tournée en Alsace avec son spectacle « Antoinette et son maire »

Une aubaine pour nous Alsaciens ! Indéfectiblement accompagnée de son maire, Antoinette de Knackwiller enchaîne les dates de représentation pour nous régaler d’un show truculent intitulé Antoinette et son maire. Et si Monsieur le Maire a accepté de monter sur les planches à ses côtés en qualité de musicien, c’est qu’il a une petite idée derrière la tête.  Au taquet depuis qu’il a reçu pour réponse BIENTOT après avoir envoyé AMOUR par sms au 36800 pour savoir quand il allait rencontrer l’âme soeur, Raymond Stoeppelé espère sans doute trouver chaussure à son pied parmi la gente féminine présente dans le public.

J’ai eu l’opportunité d’assister à une des représentations d’Antoinette de Knackwiller et j’ai cru mourir de rire ! Quel talent !!! Ce fut un moment de pur bonheur ! L’employée communale est non seulement drôlisssime mais elle parvient à créer un lien de complicité unique avec son public et distille une joie de vivre communicative. Son show délirant et bon enfant vous met assurément du baume au coeur. On en sort dopé à la bonne humeur !

Photo d'Antoinette de Knackwiller avec son maire
Antoinette de Knackwiller chez moi pour faire des Bredele !

Vous l’aurez compris, je suis une fan inconditionnelle d’Antoinette de Knackwiller. Aussi, j’ai manoeuvré pour la convaincre de m’accorder un tête à tête privilégié. Et figurez-vous que j’ai trouvé The prétexte (eh oui, je suis moi aussi bilingue tout comme elle) ! J’ai flatté son ego de fine cuisinière attachée au patrimoine culinaire alsacien en lui demandant de partager sur mon blog une de ses recettes. Et comme Antoinette de Knackwiller est toujours partante pour valoriser son Alsace adorée, elle m’a fait l’immense honneur d’accepter. Voilà comment, j’ai eu la chance inouïe de recevoir la Star chez moi. Je n’en reviens toujours pas et j’ai encore des bleus partout tellement j’ai du me pincer pour être sûre que je ne rêvais pas !!! (Quant à Monsieur le Maire, il était apparemment trop débordé pour l’accompagner. Mais comme je ne suis pas célibataire, je le soupçonne de n’avoir décelé aucun intérêt dans cette affaire) !

Saison oblige, Antoinette n’a pas décidé de partager avec nous la recette de la grande spécialité culinaire de Knackwiller, qui comme tout le monde s’en doute est… « les asperges au 3 sauces », mais celle de succulents bredele dont elle seule a le secret. Je vous encourage à les tester d’autant qu’ils sont super faciles à faire… Et je vous enjoins tout autant à réserver votre place pour aller voir Antoinette en spectacle ! Car, Antoinette de Knackwiller, c’est du bonheur en barre ! Chacune de ses représentations est un pur régal… à consommer à volonté et sans aucune modération !!!

Pour tout savoir d’Antoinette de Knackwiller et suivre ses actus et les dates de sa tournée régionale, rendez-vous sur son site www.antoinettedeknackwiller.fr et/ou sur sa page Facebook !

la recette des lunes aux noisettes d'Antoinette de Knackwiller

 

Lunes aux noisettes - les bredele préférés d'Antoinette de Knackwiller

    4 de 1 vote
    Imprimer
    • Temps de préparation 30 minutes
    • Temps de cuisson 15 minutes
    • Temps total 45 minutes

    Ingrédients

    • 300 g de farine
    • 150 g de sucre semoule
    • 250 g de noisettes en poudre
    • 250 g de beurre ramolli
    • cannelle

    Instructions

    1. Dans un cul de poule, mélangez farine + sucre + noisettes. Ajoutez le beurre fondu ramolli. Mélangez le tout pour former une boule de pâte. Laissez reposer la pâte au frais pendant 30 minutes.

    2. Préchauffez le four à 180°C (chaleur tournante). Façonnez des petites lunes et placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez pour environ 15 minutes de cuisson.

    3. Trempez les lunes refroidies dans un mélange de sucre et cannelle.

    10 Discussion to this post

    1. kiki32 dit :

      Bonjour, il faut les laisser entières les noisettes ?
      Merci bonne journée.

    2. kiki32 dit :

      Pour un four sans chaleur tournante c’est aussi à 180° ?

      • Leila dit :

        Oui, vous pouvez garder la même température et réduire un peu le temps de cuisson (5 à 10 minutes). Sinon, pour le même temps de cuisson, vous pouvez baisser la température de 10 à 20°C.

    3. Viviane dit :

      Effectivement une jolie personne 😉 … et des petits bredele qui retiennent toute notre gourmande attention !

    4. Grunenwald dit :

      Bonjour,
      Pour la recette Lunes aux Noisettes est ce du beurre ramolli comme dans les ingrédients ou beurre fondu comme dans les ingrédients (cela n’est pas la même chose)
      Pourriez répondre rapidement je suis dans ma préparation
      Merci à vous

      • Leila dit :

        Bonjour, c’est du beurre ramolli presque fondu 😉 J’espère que je n’ai pas trop tardé à vous répondre. Bon atelier bredele et excellent week-ed !

    5. VILLA dit :

      j’ai bien suivi la recette mais la pate s’effrite je n’arrive pas a faire des demi lune !!! faut il rajouter du lait ou un peu d’eau ?

      • Leila dit :

        Vous l’avez bien laissée reposer au frais ? Sinon, oui c’est une bonne idée. En ajoutant un tout petit peu de lait, la pâte devrait être plus malléable. En espérant que vous arriverez à bout de la recette et que vos lunes aux noisettes seront aussi bonnes que celles d’Antoinette !

        • VILLA dit :

          merci pour votre réponse oui je l’avais bien laissez reposer j’ai effectivement ajoutez un peu de lait tiède et j’ai pu les faire ! ils sont excellent ! (vu que j’ai une fille qui est allergique aux noisettes j’ai pris de la poudre d’amandes)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    leila
    Related Posts

    Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

    Merci et à bientôt.

    Powered byRapidology