Antoinette de Knackwiller et ses asperges aux trois sauces

portrait d'Antoinette de Knacwiller

portrait d'Antoinette de Knacwiller
La saison des asperges tire à sa fin en Alsace. Et si l’asperge a régulièrement été mise à l’honneur sur ce blog, il manquait encore à ce jour à mon palmarès de recettes à base d’asperge, celle des fameuses asperges aux trois sauces, indiscutablement la plus appréciée et consommée en Alsace. Je comble donc aujourd’hui cette lacune, grâce à Antoinette de Knackwiller, la plus illustre des employées municipales alsaciennes (même françaises, voire planétaires, intersidérales en fait), qui a accepté de partager sur ce blog la recette de la spécialité de Knackwiller, qui comme tout le monde le sait, est non pas comme on pourrait s’y attendre la knack, mais bel et bien, les asperges aux trois sauces.

Je suis donc allée faire un tour du côté de Knackwiller, une petite bourgade alsacienne très difficile à géolocaliser pour la bonne et simple raison qu’elle n’est répertoriée dans aucun guide, ni sur aucune carte, absolument nulle part mis à part dans la cartographie mentale d’Antoinette de Knackwiller. Fort heureusement pour moi, j’ai fini par atterrir à Knackwiller malgré la grande incompétence de mon GPS, qui fut absolument incapable de m’indiquer la moindre direction et sur lequel mes invectives n’eurent pas le moindre effet !

Beaucoup de temps perdu, de stress et d’énervement qui se sont volatilisés à la seconde où j’ai aperçu la gracieuse silhouette d’Antoinette dans sa robe empruntée à Yvette Horner. Si l’employée municipale est aujourd’hui endeuillée suite au décès de l’accordéoniste, elle est, ce jour-là, comme à son habitude, d’humeur joviale et enthousiaste. Difficile de résister au charme de cette simple employée municipale qui a réussi le tour de force de percer dans le milieu du show business grâce à son accent alsacien et son sens inné de l’humour et de l’autodérision ! Aujourd’hui, devenue une véritable icône en Alsace, les salles de spectacle comme les chaînes de télévision se l’arrachent. Je l’ai personnellement rencontrée sur le plateau de la matinale 9h50 le matin d’Hervé Aeschbacher sur France 3 Alsace. Et ce fut un véritable coup de foudre ! Depuis, je l’ai vue plusieurs fois en spectacle. Et je dois dire que je suis fan (Je l’avais d’ailleurs déjà mise à l’honneur sur le blog ici)! Antoinette de Knackwiller est belle avec ses tresses et malgré sa tenue improbable. Elle est drôle, sincère, authentique. Elle rit d’elle-même avant de rire des autres. Quand elle taille des shorts, c’est avec une grande bienveillance et sans méchanceté. D’ailleurs, elle remporte l’adhésion de son public dès les premières secondes de son spectacle. Et à la fin, les gens sont debout, l’acclament, crient « Antoinette » et en redemandent encore et encore !!! Bref, cette nana devrait être remboursée par la sécu, tant elle fait du bien !!! A chaque fois que je la vois mon moral est dopé au moins pour les 15 jours qui suivent.

Bon tout ça pour vous dire, que ce jour-là, Antoinette de Knackwiller, comme à son habitude, me fait vite oublier mes galères de GPS. A ma grande surprise, nous ne sommes pas seules. Mais, j’aurais du m’en douter ! Comme pas un seul jour ne passe, sans que cette vedette n’attire à elle la lumière des médias, la télé (France 3 Alsace en l’occurence) est là pour filmer notre rencontre, qui ne s’est pas passée exactement comme je m’y attendais. Mais que voulez-vous, Antoinette est pleine de surprises ! Elle avait préparé ses trois sauces,  mais oublié les asperges ! Heureusement, Jean-Michel Obrecht, maraîcher à Handschuheim, est venu à la rescousse avec de magnifiques bottes d’asperges et sans doute de 7 lieues tant il nous a dépannées à la vitesse de l’éclair !

portrait d'Antoinette de Knackwiller et Jean-Michel Obrecht Maraîcher à Handschuheim
Bref, c’était un peu du grand n’importe quoi (d’autant qu’en cet après-midi de canicule, nous n’avons pas étanché notre soif avec de l’eau) mais avec Antoinette, il ne faut surtout pas s’attendre à quoique ce soit de conventionnel.  Même quand il s’agit de la recette des asperges aux trois sauces !

 

Discussion about this post

  1. Domi 50 dit :

    Trop drôle… à votre santé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

leila
Related Posts

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology