Bonnets de moine, biscuits de Noël fourrés à la confiture

recette de bonnets de moine, biscuits de Noël à la confiture

Au menu du blog aujourd’hui, j’ai prévu des bonnets de moine. Et oui, c’est le bon moment pour sortir les bonnets ! Pas ceux qu’on enfonce sur la tête pour avoir moins froid aux oreilles, mais ceux qui rappellent à nos papilles émoustillées que Noël n’est plus bien loin.  Et oui, en Alsace les festivités démarrent bien avant le 25 décembre. Dès la mi-novembre, l’échéance est dans tous les esprits, et pas seulement, dans celui des enfants obnubilés par la perspective des cadeaux. C’est qu’en Alsace, la période de l’Avent est assortie d’un florilège de traditions tout aussi importantes que celles du réveillon ou du Jour J ! L’esprit de Noël commencer à flotter sur la région dès l’arrivée du gigantesque sapin place Kléber à Strasbourg. Les jolis baraques en bois suivent de près et s’installent en divers endroits de la capitale alsacienne. Les rues se parent de décorations et de lumières. Les marchés de Noël fleurissent un peu partout en Alsace, le vin chaud coule à flot et une foule de touristes déambule dans les rues parées de leurs plus beaux atours. Mais tout cet apparat n’est que la partie visible de ce qui se trame partout dans l’intimité des foyers alsaciens. Si la thématique a certes contribué à l’essor touristique de notre belle région et pourrait à certains égards sembler surjouée, Noël n’en est pas moins une composante inaliénable et authentique de notre identité. Et chez nous, Mesdames et Monsieur, Noël ça se cuisine et ça se déguste pendant tout un mois, si ce n’est plus !

Parmi les traditions culinaires qui entourent la fête de Noël, la confection des bredele relève quasiment du sacré. Dès la mi-novembre, les recettes (Linzele, spitzbube, anis bredelebutterbredele, bonnets de moine et autres succulents gâteaux de Noëls alsaciens se comptent par centaines) circulent, les placards se remplissent de farine, de sucre, de poudre d’amandes, de cannelle, des cargaisons de beurre et d’oeufs sont stockés en prévision des ateliers qui s’organisent à droite, à gauche, les forces vives sont mobilisées. Tout le monde ou presque n’a plus que ce mot en bouche : BREDELE. Et on s’engage dans le marathon qui s’annonce sans ménager ses forces, conscient(e) qu’on en sortira épuisé, mais aussi tellement fier(e) une fois la ligne d’arrivée franchie ! Ceci dit, la course aux bredele a une fâcheuse tendance à s’éterniser, car les boîtes se remplissent souvent moins vite qu’elles ne désemplissent. Du coup, les fours turbinent tout au long du mois de décembre et on n’en voit le bout qu’une fois les fêtes de Noël derrière nous !

Donc voilà, tout ça pour vous dire, qu’au menu de mon atelier bredele aujourd’hui, il y a ces délicieux et fameux bonnets de moine. Je raffole de ces petits biscuits fourrés à la confiture, dont le nom m’amuse autant que la façon de les triturer pour leur donner forme. Je me suis très largement inspirée de la recette de Suzanne Roth, issue de son fameux et indémodable livre les petits gâteaux d’Alsace (La Nuée Bleue).

recette de bonnets de moine, biscuits de Noël à la confiture

Bonnets de moine, biscuits de Noël à la confiture

  • Type de plat Snack
  • Cuisine French
  • Keyword biscuits, bredele, confiture, gateaux, Noel
5 de 1 vote
Imprimer
  • Temps de préparation 30 min
  • Temps de cuisson 15 min
  • Temps total 45 min

Ingrédients

  • 150 g de beurre
  • 140 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 80 g d'amandes mondées en poudre
  • 330 g de farine
  • 2 oeufs
  • 1 pincée de sel fin
  • 1 tasse de confiture (que(quetsche, abricot, mirabelle...)

Instructions

  1. Mélangez la farine, le sel, les amandes, le sucre et le sucre vanillé. Parsemez de beurre coupé en morceaux. Travaillez du bout des doigts jusqu'à l'obtention d'une pâte granuleuse. 

  2. Creusez un puits. Versez les oeufs et pétrissez de manière à obtenir une pâte homogène (sans trop la travailler). Formez une boule, aplatissez-la et emballez-la dans du film alimentaire. Et réservez au frais au moins pendant 1h. 

  3. Préchauffez le four à 180°C (chaleur tournante). Abaissez la pâte au rouleau sur une épaisseur de 3 mm et découpez-y des cercles de 5 à 6 cm. Posez sur chaque rond, une demie-cuillère à café de confiture. Soulevez 3 côtés à intervalles réguliers et pincez-les avec les doigts pour les souder. Au besoin, humectez un peu les bords avec un peu d'eau au pinceau ou au doigt pour les coller.

  4. Placez les formes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et faites-les cuire pendant une quinzaine de minutes. A la sortie du four, laissez-les refroidir sur une grille. 

4 Discussion to this post

  1. Ces gourmandises ont du avoir du succès.

  2. Flo dit :

    Bonjour
    Je suis en train de fabriquer mes bonnets et je ne trouve pas dans votre recette la température du four … merci pour votre blog très inspirant ! Belles fetes

  3. Val dit :

    Délicieuse recette. J en ai fait avec de la confiture de reine-claude et d’autres avec de la pâte à tartiner. Tout le monde m a demandé la recette!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts