Croquettes aux noisettes et au chocolat (bredele)

recette de croquettes aux noisettes et au chocolat

Les fêtes de Noël approchent, les boîtes à bredele désemplissent et se remplissent à nouveau. J’ai cette exquise recette sous le coude depuis un petit moment. Mais je peine à retrouver le goût d’alimenter ce blog comme si de rien n’était. L’ambiance est si particulière après le drame de la semaine dernière. Difficile d’exprimer ce que tous les Strasbourgeois et Alsaciens ressentent. Il y a d’abord eu l’effroi et la sidération. Puis la colère et la tristesse. Une immense tristesse. Aujourd’hui, Strasbourg pleure ceux qui ont eu le malheur de croiser le chemin d’un forcené aveuglé par la bêtise et la haine.

Cinq hommes ont été privés de leur bien le plus précieux. Et tous ceux qui les aiment vivent aujourd’hui une perte effroyable. Ils devront poursuivre leur existence amputés d’un des êtres les plus chers à leur coeur. A Strasbourg, des torrents de larmes ont été versés pour ce touriste Thaïlandais de passage avec sa famille pour visiter le marché de Noël.  Pour Antonio Megalizzi (28 ans), jeune journaliste italien plein de vie venu à Strasbourg pour couvrir la session plénière du Parlement européen. Pour  Barto Pedro Orent-Niedzielski surnommé Bartek(36 ans), figure de la vie culturelle Strasbourgeoise grandement appréciée pour ses belles qualités humaines. Pour Kamal Naghchband, 45 ans, garagiste franco-afghan et père de 3 enfants venu s’installer à Strasbourg il y a une vingtaine d’année pour fuir la guerre en Afghanistan et abattu devant sa femme et ses enfants. Pour Pascal Verdenne, 61 ans, ancien employé de banque, visé par l’assaillant alors qu’il sortait d’un restaurant, sa femme et son fils étant encore à l’intérieur. Pour toutes les personnes qui ont été blessées et hospitalisées. Pour toutes celles et ceux qui ont frôlé la mort de près. Pour les proches de toutes ces victimes. Pour toutes ces vies, dont les trajectoires ont soudainement été déviées un soir de décembre à Strasbourg.

Strasbourg pleure toutes ces vies brisées. Strasbourg pleure une humanité souffrante, divisée par l’individualisme et les préjugés, écorchée par les incompréhensions et le ressentiment. Strasbourg pleure son espoir d’amour et de paix  laminé sous les balles d’un individu en rage, qui s’est égaré dans les méandres de la haine. Strasbourg pleure son Noël, sa trêve annuelle de douceur et de lumière, entachée du sang des innocents.

Strasbourg n’oubliera jamais son 11 décembre. Strasbourg doit se souvenir que le repli sur soi, la stigmatisation et l’intolérance  forment le terreau fertile de la folie et de la haine. Strasbourg doit se souvenir de tous les élans de bienveillance, de solidarité et de fraternité qui l’auront aidée à endurer cette épreuve et à se remettre debout. Strasbourg pleure, mais derrière ses larmes, un sourire se dessine. Celui que fait naître l’espoir d’une humanité apaisée et unie, assurément forte de ses diversités.

Comme nous avons été Charlie, Paris, Bruxelles, Nice…, tous les Français sont Strasbourg désormais. Unis et solidaires, vaillants et, ensemble, bien plus forts que la haine. Oui, nous sommes Strasbourg. Et puissions-nous demain, faire front contre l’ignorance et la peur, oublier les préjugés et faire fi de nos différences pour clamer, haut et fort, d’une seule et même voix, nous sommes Amour.

recette de croquettes aux noisettes et au chocolat

Croquettes aux noisettes et au chocolat

  • Type de plat Dessert
  • Cuisine French
  • Keyword chocolat, croquettes, noisettes

Une délicieuse recette très largement inspirée de celle de Suzanne Roth issue du fameux livre les petits gâteaux d'Alsace (juste un peu moins sucrée)

5 de 1 vote
Imprimer
  • Temps de préparation 40 min
  • Temps de cuisson 25 min
  • Temps total 1 heure 5 min

Ingrédients

  • 300 g de farine
  • 120 g de sucre en poudre
  • 100 g de beurre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel
  • 2 oeufs
  • 1 cuillère à café de levure chimique

Pour la garniture

  • 150 g de beurre
  • 130 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 4 cuillères à soupe d’eau
  • 150 g de noisettes en poudre
  • 150 g de noisettes hachées
  • 120 g confiture

Pour le glaçage

  • 150 g de chocolat noir
  • 20 g de beurre

Instructions

  1. Mélangez la farine et la levure. Formez une fontaine. Dans le creux, ajoutez le sucre, la vanille, le sel les oeufs. Mélangez progressivement pour commencer à former une pâte. Coupez le beurre en petits morceaux et incorporez-le en pétrissant la pâte avec le reste de farine. Vous devez obtenir une pâte lisse.

  2. Si elle est collante, emballez-la dans du film alimentaire et laissez-la reposer pendant une heure au réfrigérateur

  3. Abaissez la pâte en un rectangle de la taille de votre plaque à pâtisserie et posez-la sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Badigeonnez de confiture.

La garniture

  1. Faites fondre le beurre avec le sucre, la vanille et l’eau, puis faites chauffer jusqu’à ébullition. Hors du feu, ajoutez les noisettes moulues et les noisettes hachées. Laissez tiédir. 

  2. Préchauffez le four à 150°C. Etalez la garniture sur l’abaisse et faites cuire pendant 25 à 30 minutes. Après la cuisson, détaillez des carrés de 6cm de côté et coupez ceux-ci en deux en suivant la diagonale afin d'obtenir des triangles. 

Le glaçage

  1. Faites fondre au bain-marie le chocolat et le beurre. Et trempez-y deux coins des triangles. Laissez figer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou sur une grille.

Tags des articles : , ,

3 Discussion to this post

  1. Totalement irrésistibles ces gourmandises !

  2. Danyhube dit :


    Merci d’avoir si bien décrit tous nos sentiments et émotions!
    Belles Fêtes de Noël à vous et vos proches

  3. Viviane dit :

    Je suis touchée par tes écrits parce que tu as su trouver les mots dans un moment si douloureux et cruel pour exprimer sincèrement mais très joliment, avec beaucoup d’émotions, ton ressenti et tes sentiments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts