Recette de Dampfnudel aux verts de poireau, lardons et fromage

Dampfnudel aux verts de poireaux, aux lardons et au comté

Connaissez-vous les Dampfnudel ou Dampfnudle ? Ces petits pains ronds cuits à la vapeur font partie des petites merveilles de notre patrimoine culinaire alsacien. Nos grands-mères les préparaient généralement pour le dîner du soir. Et on les dégustait accompagnés d’une bonne soupe, d’une salade ou d’une compote de pomme. Autant vous dire que c’est une véritable madeleine de Proust pour nombre d’Alsaciens. Malheureusement, c’est une tradition qui a tendance à se perdre. Car si la préparation des dampfnudel n’a rien de sorcier, il faut avoir un pas mal de temps devant soi. Mais surtout que cette information ne soit pas rédhibitoire pour vous. C’est essentiellement du temps de pousse pour la pâte levée. Un temps durant lequel on peut faire tout autre chose, donc !

Recette de Dampfnudel aux verts de poireau, lardons et fromage

La recette traditionnelle m’a été confiée par Mamie Georgette, une amie de mes parents qui la tient elle-même de sa grand-mère. Je l’ai suivie scrupuleusement pour la préparation de la pâte. J’y ai cependant ajouté ma petite touche personnelle en fourrant mes dampfnudel d’une fondue de verts de poireaux aux lardons et de Comté. Une idée qui m’est venue pour recycler les verts des poireaux utilisés pour mon dernier baeckeoffe de poisson.

La contrainte anti-gaspi est toujours une précieuse source d’inspiration pour moi en cuisine. J’ai d’ailleurs consacré à cette thématique tout un ouvrage intitulé « Ma cuisine créative et anti-gaspi ». Je vous invite à le découvrir ici. Pensé comme un guide, ce livre numérique fourmille d’idées culinaires et d’astuces pour vous aider à faire de la lutte contre le gaspillage alimentaire un régal au quotidien !  J’espère que le concept vous plaira et que vous aurez envie de l’acquérir pour ne plus jamais être à courts d’idées anti-gaspi en cuisine.

Sachez également que qu’en achetant cet ouvrage vous me donnez un sérieux coup de pouce ! Les revenus générés me permettront en effet de poursuivre et financer mes activités autour du blog et donc de continuer à créer de nouvelles recettes pour les mettre à disposition ici tout-à-fait gratuitement.

Je clos cette petite parenthèse pour revenir à mes Dampfnudle farcis. Je vous encourage vivement à les tester si vous avez des verts de poireaux à sauver du triste sort de la poubelle. Ceci dit, vous pouvez tout-à-fait la mettre en oeuvre avec des blancs de poireaux. Ou en utilisant le légume dans son intégralité. N’hésitez pas également à l’adapter en version végé si vous n’aimez pas ou ne consommez pas les lardons ! Et n’oubliez pas de lire ma petite astuce tout à la fin de la fiche recette…  Je vous donne un petit tuyau pour de faire de ces dampfnudel un plaisir plus irrésistible encore !

Recette des Dampfnudel farcis au vert de poireaux, lardons et comté

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Damfnudle farcis aux verts de poireaux et aux lardons

Pour 20 pièces - 50 mn de préparation – 30 mn de cuisson

Ingrédients

  • 500 g de farine
  • 25 g de levure de boulanger
  • 2 oeufs de taille moyenne
  • 50 g de beurre
  • 25 cl de lait
  • 1 cà c de sel
  • 1 c à c de sucre
  • Huile

Pour la farce aux verts de poireaux

  • 2 verts de poireaux
  • 100 g de lardons fumés
  • 70 ml de crème liquide entière
  • Comté ou munster

Instructions

La farce aux verts de poireaux

  1. Lavez les verts de poireaux, émincez-les finement et faites-les blanchir pendant 5 minutes dans de l’eau bouillante salée. Egouttez-les. Plongez-les dans un bain d’eau froide avec des glaçons (afin de stopper la cuisson et fixer la couleur), puis égouttez-les à nouveau.
  2. Dans une poêle chaude, faites revenir les lardons 2-3 minutes, ajoutez les verts de poireau et la crème. Poursuivez la cuisson une vingtaine de minutes tout en remuant régulièrement. Salez et poivrez.
  3. Débarrassez dans un grand bol et laissez refroidir.

La pâte

  1. Délayer le sucre, le sel et la levure de boulanger émiettée dans du lait préalablement tiédi. Versez la farine dans un cul de poule (ou bassine). Formez-y un puits.
  2. Battez les oeufs. Versez-les dans le puits. Et commencez à pétrir en ajoutant le beurre coupé en petits morceaux et le lait délayé avec la levure en plusieurs fois. Travaillez la pâte en la soulevant jusqu’à ce qu’elle se détache de la bassine et ne colle plus aux doigts.
  3. Posez un torchon humidifié sur le cul de poule et faites-lever pâte près d’une source de chaleur pendant au moins une heure. Dégazez la pâte en la retravaillant un peu.

Le façonnage

  1. Abaissez la pâte sur 1 cm avec un rouleau et formez des rondelles en la découpant avec un emporte-pièce rond de 10 cm de diamètre ou avec un bol dont vous aurez passé les bords dans la farine. Déposez 2 c. à c de farce au milieu de chaque cercle de pâte, ajoutez quelques lamelles de comté ou un petit morceau de munster. Rassemblez les bords comme pour former une aumônière. Et soudez-les en appuyant bien. Formez ensuite une boule en la roulant délicatement entre les paumes de vos mains. Aplatissez-la légèrement et déposez-la sur votre plan de travail fariné ou sur une feuille de papier sulfurisé.
  2. Réitérez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.
  3. Laissez lever environ deux heures.

La cuisson

  1. Faites chauffer environ 10 cl d’huile dans le fond de votre cocotte. Quand l’huile est bien chaude, rangez les rondelles ou les boules dans le fond de la cocotte en laissant un peu d’espace entre chacune car elles vont gonfer à la cuisson.
  2. Saupoudrez-les d’un peu de sel. Laissez cuire une petite minute, ajoutez un verre d’eau tiède (environ 20cl) et refermez immédiatement le couvercle.
  3. Faites-les cuire ainsi cuire pendant au moins 5 minutes, vérifiez que le côté au contact du fond de la cocotte présente une jolie petite croûte dorée et si c’est le cas, retournez-les pour les faire cuire de même de l’autre côté en pensant à refermer le couvercle.
  4. Si ce n’est pas le cas, poursuivez encore la cuisson et revérifiez quelques minutes après. Attention à ne pas les faire brûler. Au besoin, n’hésitez pas à ajouter un petit peu d’eau.
  5. Dégustez ces dampfnudel chauds, tièdes ou froid à l’apéro ou en accompagnement d’une soupe ou d’une salade pour un repas frugal.

Notes

Mon plus ultra-gourmand : je congèle ces Dampfnudel pour en avoir sous la main pour mes prochains repas ou apéros. Après les avoir décongelés en les passant au four à 180°C une dizaine de minutes. Je les coupe en deux, j'insère une tranche généreuse de comté dans chaque moitié et je les passe à nouveau au four le temps que le fromage fonde. Je les sers ensuite tels quels en guise d'apéro ou accompagnés de salade pour un repas complet. Et c'est juste une TUERIE !!!

2 Comments
  • wattoote
    Posted at 19:55h, 20 mai Répondre

    bien appétissants ces petites pains garnis

  • Céline IKHELIF
    Posted at 11:28h, 05 juin Répondre

    srecette plus intéressante que les Dampfnüdle aux fruits secs de ma mère !

Post A Comment
Evaluation de la recette




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaireun régal au quotidien !

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaire
un régal au quotidien !

Avec quelques astuces, les bons gestes à adopter et des idées culinaires alléchantes, ce n'est pas si compliqué d'approcher le zéro déchet en cuisine.

Avec Ma cuisine créative et anti-gaspi et ses plus de 50 recettes exclusives, vous allez faire des heureux... et des économies, tout en savourant le bonheur de contribuer à un monde meilleur.

DECOUVRIR LE LIVRE MAINTENANT

You have Successfully Subscribed!