Lämmele, l’agneau de Pâques alsacien à croquer

Lämmele, le petit agneau alsacien

En Alsace, le dimanche de Pâques ne saurait se passer de la compagnie gourmande d’un lämmele, lammala ou Osterlammele, (comprenez un petit agneau) !  Cet adorable biscuit génoise qu’on dévore sans pitié au petit-déjeuner ou au goûter a sans doute fini par remplacer la version en chair et en os autrefois indissociable du menu pascal. Quoique dans certaines familles, on s’attaque volontiers aux deux spécimens !  L’origine de cette pâtisserie remonte très certainement au XIX ème siècle et sans doute répondait-elle à la nécessité d’écouler le stock d’oeufs prohibés et donc accumulés par les ménagères et les pâtissiers tout au long du Carême. La tradition du jeûne s’est perdue au fil des années mais le lämmele est resté !

Lammala, agneau de Pâques alsacien

On continue la plupart du temps à le cuire, comme autrefois, dans des moules en terre cuite réalisés par les potiers de Soufflenheim. Il existe aussi des moules en fer, moins onéreux et plus faciles à trouver d’ailleurs. Mais Belle-maman est formelle, rien ne vaut le moule traditionnel ! Je me suis donc mise en quête de cet objet, arpentant le centre ville de Strasbourg samedi après-midi. Pas si simple !  J’ai bien dû pousser la porte d’une demie-douzaine de boutiques avant de trouver enfin mon bonheur dans une jolie échoppe, rue des Frères, spécialisée dans la vente de poteries alsaciennes traditionnelles : plats, moules à Kougelhopfs etc… Un brin de causette avec la très sympathique propriétaire, Hélène Malher, qui me raconte un peu l’histoire de son affaire familiale, Poterie d’Alsace, née en 1860… Et me voilà enfin en possession de mon premier moule à Lämmele. Je repars également avec la photocopie d’une recette manuscrite que l’accorte vendeuse me dit détenir d’un client pâtissier. C’est donc cette recette que je choisis de réaliser ! Et ma foi, je vous enjoins aussi à la tester chez vous car le biscuit est parfait : dodu et moelleux à souhait. Doux comme un agneau !

Pour un agneau bien dodu
  • 4 oeufs
  • 100g de farine
  • 60g de beurre
  • 125g de sucre

Préchauffez le four à 170°C.

Beurrez et farinez soigneusement votre moule.

Faites fondre le beurre dans une petite casserole. Laissez-le refroidir.

Séparez les blancs des jaunes d’oeufs.

Mettez le sucre dans un cul de poule avec les 4 jaunes d’oeufs. Travaillez-les au batteur jusqu’à ce que le mélange devienne blanc et bien mousseux.

Battez les blancs en neige bien fermes (avec une pincée de sel).

Incorporez la farine à l’appareil jaunes d’oeufs/sucre en même temps que les blancs en neige. Veillez à ne pas casser les blancs en soulevant délicatement la pâte avec la spatule et en effectuant des mouvements circulaires en partant du centre et de bas en haut.

Aussitôt la farine et les blancs incorporés, ajoutez le beurre fondu refroidi tout en continuant à mélanger délicatement. Versez immédiatement dans le moule en le remplissant aux trois quart.

Enfournez pour 50 minutes de cuisson environ.

Laissez le moule refroidir. Démoulez. Saupoudrez de sucre glace. Et voilà votre agneau prêt à être sacrifié sur l’autel de la gourmandise !

 

27 Comments
  • laura
    Posted at 10:04h, 22 mars Répondre

    il est beau ton mouton !

  • Pascale
    Posted at 13:46h, 24 mars Répondre

    Bonjour,
    le beurre est fondu, alors ? Je n’ai jamais vu de beurre dans les recettes que j’ai essayées, donc prête à tenter celle-ci !

    • Leïla Martin
      Posted at 14:00h, 24 mars Répondre

      Bonjour Pascale, oui le beurre est bien évidemment fondu ! Merci pour votre remarque qui m’a permis d’apporter cette précision à la recette. J’espère que cette version vous plaira. Chez nous, elle a remporté un franc succès !

  • Dierzé Sabine
    Posted at 07:51h, 26 mars Répondre

    Bonjour
    Tout d’abord merci pour vos recettes ????
    Mouton testé et approuvé.. Un régal. Merci
    On adore

    • Leïla Martin
      Posted at 09:16h, 26 mars Répondre

      Bonjour Sabine, ravi que ce mouton vous ait plu ! Joyeuses Pâques et à bientôt !

  • Marie Dominique Simon
    Posted at 12:09h, 06 avril Répondre

    Le moule n’est-il pas trop petit pour tout cette pâte avec 4 œufs, surtout s’il ne faut le remplir qu’aux 3/4???
    Ce matin j’ai fait une autre recette avec deux œufs mais 110g de beurre et 110g de farine/fécule, et une bonne partie de la pâte a débordé au four…..

    • Leïla Martin
      Posted at 12:45h, 06 avril Répondre

      Tout dépend de la taille de votre moule. Mais il est effectivement important de ne remplir qu’aux trois quart pour éviter que la pâte ne déborde. Pour ma part, s’il me reste de la pâte, je remplis des moules à mini-cakes avec par exemple. Et les enfants sont ravis de pouvoir les dévorer au goûter. Si votre moule est de taille moyenne ou petite et craignez d’avoir trop de pâte, vous pouvez aussi diviser les quantités et partir sur 2 ou 3 oeufs.

  • Laurent
    Posted at 22:02h, 19 mars Répondre

    Il fait quelle taille le mouton? Il y a des moules de 10 a 30 cm de longueur. Merci

    • Leila
      Posted at 22:12h, 19 mars Répondre

      La recette qui est proposée ici est pour un gros moule. Le mien fait environ 20 cm de long et 10 cm de large. Mais je ne mets pas toute la pâte dedans. Je remplis un petit moule en métal avec l’excédent.

      • Estelle
        Posted at 15:00h, 13 avril Répondre

        Recette suivie à la lettre.les lamalas étaient extra .franc succès. Je vais la garder précieusement pour l année prochaine
        Merci

  • mamie caillou
    Posted at 14:15h, 28 mars Répondre

    j’avais acheté ce moule l’an dernier en Alsace, mais il n’avait pas supporté le retour en avion !

  • Chantal
    Posted at 11:44h, 13 avril Répondre

    Quelle est la taille du moule je viens d’en commander un de 21x11cm?
    La recette est-elle adaptée à la taille du moule ?
    Merci

    • Leïla Martin
      Posted at 12:05h, 13 avril Répondre

      Bonjour, le mien est peu plus petit (environ 18 x 10 cm) mais il me reste toujours un peu de pâte que je fais cuire dans un petit moule à gâteau individuel. Du coup, je pense que ce sera parfait avec la taille de votre moule !

  • Niki
    Posted at 19:08h, 20 avril Répondre

    Excellent ! Bien meilleur que dans le commerce et si facile à réaliser .
    J ai rajouté qq zestes de citron
    Merci pour cette recette

  • Aude de Lammele
    Posted at 16:43h, 17 février Répondre

    Très appétissant ce lammele de Pâques !

  • Stéphanie
    Posted at 10:00h, 03 avril Répondre

    Bonjour,

    si je comprends bien il faut mettre la farine et les blancs d’oeufs en même temps pour mélanger le tout et non incorporer d’abord la farine puis les blancs? J’ai peur de trop écraser les blancs en veillant à ce que la farine soit bien mélangée

    • Leïla Martin
      Posted at 08:57h, 08 avril Répondre

      Bonjour et désolée si ma réponse arrive un peu tard. Oui, c’est bien ainsi qu’il faut procéder pour un résultat optimal. Avec le bon mouvement, en soulevant bien la spatule et en enrobant les blancs en neige au fur et à mesure, aucun risque d’écraser les blancs. Et la farine s’incorpore sans problème. J’espère que cette recette vous régalera. Belles fêtes de Pâques !

  • ccmel 6794
    Posted at 08:50h, 08 avril Répondre

    je me suis bagarrée pendant plus de 10 ans avec mes 2 moules, achetés bien sûr à Suffloum. Jamais je n’ai réussi à démouler les Oschterlemmele correctement et, de guerre lasse, ai fini par jeter les moules. Expérience identique vécue par une (autre) Alsacienne qui avait suivie son fils et sa famille dans l’Yonne où j’ai fait sa connaissance.

    • Leïla Martin
      Posted at 08:54h, 08 avril Répondre

      Oh quel dommage ! C’est vrai qu’il faut être un peu délicat au moment du démoulage, mais en y allant de manière précautionneuse et avec un moule bien beurré et fariné, c’est tout-à-fait jouable. Je fais plusieurs fournées chaque année au moment des fêtes de Pâques et pour l’instant mes petits agneaux sont toujours sortis indemnes de leurs moules.

  • Coco Dile
    Posted at 09:53h, 08 avril Répondre

    Bonjour Leila mon moule ne se partarge pas en deux c est difficile a le démouler. Même en le beurrant et fariner. Comment faites vous
    Merci bonne journee

    • Leïla Martin
      Posted at 10:45h, 08 avril Répondre

      Bonjour Marie-Odile, mes moules se divisent en 2, c’est sans doute la raison pour laquelle le démoulage se fait sans encombre. D’ailleurs, je ne comprends même pas qu’il y ait des moules conçus autrement. Cela doit effectivement être impossible pour le démoulage. Désolée, du coup je me trouve en incapacité de vous aider. Belle journée

  • violette
    Posted at 10:16h, 11 avril Répondre

    Merci et bonne fêtes de pâques

  • didier 6290
    Posted at 11:52h, 13 avril Répondre

    c ets parti mais dans un moule a Kougelhopf, je suis seul donc en faire un petit, je divise par 2 ca devrait aller merci beaucoup

  • Marie
    Posted at 20:37h, 02 avril Répondre

    Je viens de tester votre recette. Excellent biscuit, tout moelleux, recette validée je ne ferai plus que la vôtre. Bonnes fêtes de Pâques !

  • Aurelie Barthel
    Posted at 12:42h, 04 avril Répondre

    Merci beaucoup pour cette recette ! Je viens de la tester avec mon moule en fer de 1,8l, parfait pour les quantités et la cuisson un peu plus courte, 40-45 min sont suffisantes à 170 chaleur tournante. La prochaine fois je testerai dans mon moule en terre mais en divisant les quantités par 2 par deux car il est plus petit. Bon week-end pascal !

  • Jean Jacques Maray
    Posted at 23:56h, 08 avril Répondre

    Bonjour
    Votre recette est très bonne
    Je l’ai faite pour la première fois cette année
    Merci

  • Suivez le fil d'Aurélie
    Posted at 23:51h, 17 avril Répondre

    À cette préparation classique, j’ajoute quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger et une pincée de cannelle ; pour rehausser le goût du biscuit, je remplace la farine de blé par de la farine de châtaigne. Un gâteau parfait pour le petit-déjeuner ou le goûter, délicieux tartiné de beurre ou de confitures maison mais aussi en accompagnement d’une salade d’oranges ou d’une mousse au chocolat ! Bon dimanche.

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaireun régal au quotidien !

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaire
un régal au quotidien !

Avec quelques astuces, les bons gestes à adopter et des idées culinaires alléchantes, ce n'est pas si compliqué d'approcher le zéro déchet en cuisine.

Avec Ma cuisine créative et anti-gaspi et ses plus de 50 recettes exclusives, vous allez faire des heureux... et des économies, tout en savourant le bonheur de contribuer à un monde meilleur.

DECOUVRIR LE LIVRE MAINTENANT

You have Successfully Subscribed!