Soupe de brocolis anti-gaspi, streusel de pain rassis au Comté

recette de soupe de brocolis anti-gaspi, streusel de pain rassis au Comté

Si vous suivez ce blog, vous avez peut-être remarqué que j’y propose pas mal de recettes anti-gaspi. Et pour cause, si hier encore, le réchauffement climatique pouvait être perçu comme une vague alerte susceptible de menacer notre survie dans un avenir lointain, la pointe de cette épée de Damoclès est aujourd’hui posée sur nos cuirs chevelus ! Nous avons tous un rôle à jouer pour mettre un sérieux coup de frein à la surenchère de consommation qui épuise les ressources de notre planète. Mais par quoi commencer ?

Stop au gaspillage alimentaire

La lutte contre le gaspillage alimentaire est assurément un des leviers que chaque famille est en mesure d’actionner assez facilement. En France, on jette pas moins de 70 kg de nourriture par personne et par an ! Cela signifie qu’on a dépensé de l’énergie, pollué l’air, appauvri les sols pour produire une quantité astronomique de denrées… qui finissent non pas par nourrir des personnes, mais gaver des poubelles ! Cet immense gâchis est non seulement triste, mais tout bonnement scandaleux. Et nous sommes nombreux à être impliqués dans cette débâcle, involontairement, bien évidemment.  Moi la première !

recette de Soupe de brocolis anti-gaspi, streusel de pain rassis au Comté
recette de soupe de brocolis anti-gaspi, streusel de pain rassis au Comté
Jeter, un geste qui ne doit plus jamais être anodin

Depuis quelques années, j’essaie vraiment de faire très attention à ne rien gâcher. Même si je ne suis pas irréprochable et qu’il m’arrive encore à contre-coeur d’alimenter ma poubelle avec un reste de plat que je n’ai pas réussi à écouler, je m’efforce vraiment de jeter le moins possible. Ouvrir la poubelle ne doit jamais être un geste anodin ! Je me demande systématiquement si ce que je tiens entre les mains ne mériterait pas une meilleure destination. Par exemple, en préparant ma soupe de brocolis, j’ai pensé à sauver les troncs dont on a souvent tendance à se débarrasser. Or, après l’avoir épluché, le tronc du brocolis est tout aussi comestible que ses fleurs. De même, je ne jette jamais le pain rassis, mais je le conserve pour faire du pain perdu, un délicieux bettelmann ou encore de la chapelure qui servira, entre autres, à réaliser un délicieux streusel pour agrémenter à merveille ma soupe de brocolis !

Be save, un dispositif de mise sous vide ultra-performant…

Vous trouverez dans cet article  (cliquez) publié en 2016 de nombreuses astuces pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Depuis, j’ai  fait la découvert Be Save, un dispositif de mise sous vide absolument génial, qui peut également être d’une aide très concrète et utile pour tenir ses bonnes résolutions. Il est tellement pratique et facile d’utilisation que j’aurais bien du mal à m’en passer aujourd’hui. Je m’en sers tous les jours pour augmenter la longévité de mes préparations. Avec Be Save, les aliments peuvent en effet prolonger leur durée de vie jusqu’à 5 fois.  Exemple : ma soupe de brocolis qui aurait habituellement eu une durée de vie de 3-4 jours au réfrigérateur, pourra y demeurer jusqu’à 21 jours ! De plus, la mise sous vide permet de préserver les saveurs, les textures et les nutriments de ma soupe. C’est une option bien plus intéressante que celle du congélateur, à laquelle j’avais auparavant souvent recours (enfin, quand c’était possible car mon congélateur est petit et très vite saturé).

Be save est également un allié précieux pour gagner du temps en cuisine. Il m’arrive maintenant de profiter d’un temps de cuisson pour éplucher et pré-découper des légumes pour une utilisation ultérieure. Par exemple, j’ai apprêté mes légumes deux jours avant de faire ma soupe de brocolis et les ai mis sous vide pour être sûre de faire profiter toute ma famille de leurs vitamines et minéraux. Be save, c’est aussi, un recours ultra-pratique pour faire face aux imprévus ! Exemple, j’ai acheté hier de la viande hachée chez le boucher mais je me suis rendu compte en rentrant chez moi que j’avais mal évalué mon affaire et que je n’aurai finalement pas le temps de la cuisiner dans les 2 jours de sa conservation habituelle. Une petite mise sous-vide avec be save et ouf, je suis sauvée !  Enfin, ma viande hachée est sauvée !

photo gamme be save, appareil de mise sous videEt un précieux allié anti-gaspi !

Le kit Be Save comporte des couvercles qui peuvent s’adapter à toutes sortes de contenant. Un procédé ingénieux, vraiment bien pensé, qui évite d’investir dans une kyrielle d’accessoires et donc de contribuer une fois de plus à un gaspillage de ressources inutiles. Il contient même des bouchons fort pratiques pour créer le vide dans les bouteilles de vin ! Trop fort ce Be Save, non ? En plus de lutter contre le gaspillage alimentaire, il vous sauve de l’alcoolisme : plus besoin de se mettre la pression pour finir les bouteilles entamées !!! (Bon, là je rigole, c’est surtout génial pour conserver les qualités organoleptiques du vin. Il m’arrivait si souvent auparavant de finir par vider les bouteilles entamées dans l’évier !)

Bref, vous l’avez compris, je suis super fan et je pourrais longtemps encore vous vanter les mérites de ce dispositif qui est devenu incontournable dans ma cuisine ! Mais, place maintenant à cette délicieuse recette de soupe de brocolis anti-gaspi, agrémentée de streusel de pain rassis au Comté. Et n’oubliez pas ma première astuce anti-gaspi : avant de nourrir sa poubelle, toujours se demander si ce qu’on a entre les mains ne ferait pas mieux d’enchanter nos papilles !

 

recette de soupe de brocolis anti-gaspi, streusel de pain rassis au Comté

Soupe de brocolis anti-gaspi, streusel de pain rassis au Comté

    5 de 1 vote
    Imprimer
    • Temps de préparation 15 min
    • Temps de cuisson 10 min
    • Temps total 25 min

    Ingrédients

    Pour le streusel

    • 50 g de poudre d'amandes
    • 50 g de vieux comté finement râpé
    • 50 g de pain rassis mixé finement
    • 1 pincée de sel
    • 40 g de beurre

    Pour la soupe

    • 1 kg de brocoli
    • 4 gousses d'ail
    • 600 ml de bouillon d'épluchures de légumes* (ou bouillon de légumes classique)
    • crème liquide entière (1/2 verre environ)
    • sel, poivre

    Instructions

    Préparez le streusel

    1. Préchauffez le four à 180°C.

    2. Râpez le comté et hachez-le finement. Mélangez la chapelure de pain, la poudre d'amandes et le sel. Incorporez le Comté finement râpé et le beurre coupé en petits morceaux. Malaxez du bout des doigts jusqu'à obtenir d'une consistance sableuse qui commence à s'agglomérer. Réservez.

    3. Parsemez le streusel sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. Enfournez pour environ 10 minutes de cuisson, jusqu'à ce que le streusel soit bien doré. Laissez refroidir et réservez.

    Préparez la soupe de brocoli

    1. Epluchez les gousses d'ail, dégermez-les et coupez-les en 2. Réservez. Détachez les bouquets des troncs et passez le tout sous l'eau pour les nettoyer. Epluchez les troncs et détaillez-les finement.

    2. Faites cuire les bouquets de brocolis, les troncs et l'ail à l'anglaise (dans l'eau bouillante salée), pendant 8 minutes environ. On doit pouvoir y enfoncer la pointe d'un couteau sans qu'il y ait de résistance. A la fin de la cuisson, rafraîchissez les brocolis à l'eau froide (Cela permettra de fixer leur belle couleur verte) et débarrassez dans un blender.

    3. Faites chauffer le bouillon de légumes jusqu'à ébullition. Mixez les brocolis avec tout ou partie du bouillon selon la consistance souhaitée. Salez et poivrez. Goûtez pour rectifier l'assaisonnement. Crémez à votre goût. C'est prêt ! 

    4. Répartissez la soupe dans des bols et parsemez de streusel. 

    Notes

    *Le procédé pour réaliser un bouillon d'épluchures, est exactement le même que pour un bouillon de légumes maison classique (ma recette est ici). Comptez environ 1 kg d'épluchures et fanes pour 2 litres d'eau.

    Mon astuce : prévoyez un saladier que vous conservez au réfrigérateur pour y déposer vos épluchures de la semaine et mettez-le sous vide avec votre be save à chaque fois que vous y ajoutez de nouvelles épluchures. Quand votre saladier est suffisamment rempli, c'est le moment pour préparer votre bouillon de légumes maison ! 

    Commencez par chauffer un filet d'huile d'olive dans une cocotte et faites-y suer  deux à trois gousses d'ail et 1 oignon hachés, ajoutez vos fanes et épluchures : parures de champignons, épluchures de carottes, de potiron, de céleri, de navets, de fenouil, bref tout ce que vous avez sous la main mais de préférence issus de légumes bio (pour éviter les pesticides sinon en concentration dans les épluchures). Mouillez avec de l'eau (2l), ajoutez un bouquet garni. Faites cuire une heure environ, filtrez et laissez refroidir.

    Un bouillon se conserve habituellement 2 à 3 jours au réfrigérateur. Mettez-le sous vide avec be save pour prolonger sa durée de vie, ou congelez-le en petites quantités pour en disposer au fur et à mesure de vos besoins. 

     

    Article sponsorisé

    Discussion about this post

    1. ccmel6794 dit :

      hélas, trois fois hélas, je suis vieille, très vieille, j’ai connu la guerre mais j’avais surtout une mère qui ne gaspillait jamais rien, surtout pas la nourriture ! J’ai même une recette de gelée de pommes réalisée avec des épluchures, bio bien sûr, le reste ayant servi à faire de la compote.
      Votre idée de Streusel pour cette soupe est géniale. Je consomme depuis belle heurette les feuilles et le tronc du brocoli – bien épluché évidemment. Merci pour cette soupe : je suis toujours ravie d’avoir des idées pour mes dîners !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Related Posts