Suprêmes de poulet noix, jambon, comté, sauce minute aux truffes

Bon, pas de recette de bredele aujourd’hui. Parce que même si Noël approche et qu’en Alsace, tout ne tourne plus qu’autour du sapin, il faut aussi penser à se nourrir… D’autre chose que de biscuits et de chocolat… Je vous ai donc concocté une petite recette sympa, un brin festive tout de même, parce qu’il ne s’agit pas non plus d’avaler des plats fadasses, de se laisser mourir de faim ou de se serrer la ceinture sous prétexte que les agapes de fin d’année approchent et que nous allons sans doute manger plus que de raison. D’ailleurs ce serait comme envisager un exploit sportif sans aucun entraînement ! Ne soyons pas suicidaires : préparons-nous !

La table est pour moi l’occasion d’une fête au quotidien. Pas besoin de choses très compliquées pour se faire plaisir et faire plaisir à ceux qu’on aime. Juste des bons produits (du terroir le plus possible) cuisinés avec amour, du goût dans les assiettes pour réjouir les papilles et autour de la table les êtres chers à nos coeurs. Mes cobayes ont adoré ces suprêmes de poulet improvisés. J’ai donc le feu vert pour partager avec vous la recette, dont vous aurez remarqué qu’elle fait abstraction des accompagnements.

A vous donc d’imaginer une bonne compagnie pour ces blancs de poulet farcis : purée, pâtes, poêlée de légumes, pommes de terre sautées… Pour ma part, je les ai servis avec une purée de pomme de terre vitelottes mais pour tout vous dire la couleur à l’arrivée était carrément suspecte. Et même si le goût y était, mes enfants s’en sont tellement méfiés qu’ils n’ont pas voulu y toucher. Du coup, je vous épargne également la photo vraiment pas ragoûtante !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour 4 personnes

Pour les suprêmes farcis

  • 4 suprêmes de poulet fermier d’Alsace (ou de votre région bien-sûr)
  • 4 tranches de jambon fumé
  • 4 tranches de comté
  • 100 g de pesto de noix*
  • sel, poivre

Pour la sauce

  • 15 cl de crème fraîche fluide (Label rouge Alsace lait pour ma part)
  • Un peu de vin blanc pas trop sec type Pinot gris d’Alsace
  • Quelques pelures de truffe ou un peu de crème de truffe
  • Sel poivre

Pour le pesto de noix

  • 100g de noix
  • 50g de parmesan
  • 30g d’huile neutre type pépins de raisin
  • 1 filet d’huile de noix
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • Sel, poivre

Préparez le pesto de noix :
Mixez les noix et le parmesan en poudre fine, ajoutez les huiles et le miel et continuez à mixer pour bien mélanger. Assaisonnez à votre goût. Réservez.

Préparez les suprêmes :
Coupez les blancs de poulet dans le sens de la longueur de manière à les ouvrir comme un portefeuille. Mettez-les à plat, et tapotez-les légèrement au rouleau à pâtisserie, pour les aplatir un peu. Garnissez-les sur la moitié droite d’une bonne couche de pesto de noix, d’une tranche de jambon fumé et d’une tranche généreuse de comté. Refermez avec un ou deux piques (cure-dents). Salez et poivrez chaque suprême des deux côtés.

Préchauffez votre four à 160°C.
Faites chauffer une poêle avec un filet d’huile et saisissez les suprêmes sur chaque face pendant quelques minutes de manière à ceux qu’ils soient bien dorés.

Placez-les dans un plat allant au four et enfournez pour 10 à 12 minutes de cuisson.

Préparez la sauce :

Déglacez la poêle de cuisson des suprêmes avec un verre de vin blanc, ajoutez la crème liquide. Salez, poivrez et faites réduire pour obtenir un léger épaississement. Enfin, ajoutez les pelures de truffe (ou la crème de truffe).

Dressez l’assiette :
Pas de consigne particulière : faites à votre guise. Vous pouvez servir les suprême entiers ou tranchés, les napper de sauce ou servir la sauce à côté… Mais juste un conseil : N’oubliez pas d’enlever les piques ! J’ai failli un jour m’étrangler avec un cure-dent oublié dans une saltimbocca !

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaireun régal au quotidien !

Faites de la lutte contre le gaspillage alimentaire
un régal au quotidien !

Avec quelques astuces, les bons gestes à adopter et des idées culinaires alléchantes, ce n'est pas si compliqué d'approcher le zéro déchet en cuisine.

Avec Ma cuisine créative et anti-gaspi et ses plus de 50 recettes exclusives, vous allez faire des heureux... et des économies, tout en savourant le bonheur de contribuer à un monde meilleur.

DECOUVRIR LE LIVRE MAINTENANT

You have Successfully Subscribed!