Méfiez-vous des Vanille Kipferl (Bredele Hautement Addictifs) !

recette des Vanille Kipferl, un bredele à la texture inouïe

Encore une recette de bredele aujourd’hui ! Mais attention, si vous essayez de restreindre les calories et de limiter les dégâts des fêtes de fin d’année, ne vous attardez pas sur cette page ! Je vous recommanderais même de bannir ces Vanille Kipferl de votre environnement. Ces biscuits sont potentiellement dangereux. Très nocifs même !

Goûtez-en un seul et vos tentatives de bonne conduite alimentaire et sages résolutions s’éclipseront en un clin d’oeil. Mordre dans un Vanille Kipferl, c’est mettre le doigt dans un engrenage implacable dont vous serez ensuite incapable de vous dépêtrer. Ils vous en faudra un deuxième, puis un troisième et la boîte finira par y passer. Ils font partie d’une famille de drogue dure appelée BHA ( pour Bredele Hautement Addictifs) A quoi tient le pouvoir hautement addictif de ces biscuits (qui je le précise ne contiennent pourtant aucune substance illicite) ? J’ai ma petite théorie à ce sujet ( à prendre avec des pincettes car je n’ai aucun moyen de l’étayer en m’appuyant sur des preuves scientifiques).

Tout se passe évidemment entre les papilles et le cerveau. Au moment où vous croquez dans un Vanille Kipferl, une avalanche de sensations envahit votre corps : l’odeur du biscuit, sa saveur vanillée qui ramène aux douceurs de l’enfance puis sa texture à la fois ultra-croustillante et ultra-fondante, presque invraisemblable, irréelle. Vous vivez une émotion à la fois familière et totalement étrangère. Tous vos repères sont bousculés. Avez-vous réellement vécu ce que vous venez de vivre ? Les neurotransmetteurs en charge de transmettre les informations entre les neurones de votre cerveau stimulent alors très fortement la zone de l’incrédulité située en bas du haut, à la droite du milieu gauche de votre cortex cérébral. Les cellules de votre zone d’incrédulité se mettent alors en branle et envoient directement un influx nerveux à la zone de votre cerveau en charge de prendre les décisions pour vous pousser à revivre l’expérience. Vous prenez un deuxième Vanille Kipferl et là vous voilà totalement déboussolé(e), car la sensation est tellement inouïe que vous semblez  en vivre mille à la fois et elles sont encore différentes de celles que vous aviez expérimenté à la première bouchée ! Rebelote, avec les neurotransmetteurs, votre zone d’incrédulité qui s’agite etc… sauf qu’un deuxième circuit se met également en route, stimulant très fortement la zone de votre cerveau liée au plaisir. Et là, c’est la cata ! Vous venez de mettre le doigt dans le cercle vicieux sans fin dont vous ne sortirez qu’une fois la boîte de Vanille Kipferl terminée. Telle une drogue, chaque prise de ce bredele diabolique fait augmenter le taux de dopamine d’une région du cerveau faisant partie des circuits de récompense.  Véhiculée par les neurotransmetteurs puis libérée dans les synapses, cette substance pousse le cerveau à répéter les actions qui l’ont amené à la récompense encore et encore. Et voilà comment le piège des Vanille Kipferl se referme sur vous  et vous rend incapables de résister à leur tentation.

Bon, au moins je vous aurai mis(e) en garde. Voici la recette mais c’est à vos risques et périls ! Et je décline bien évidemment toute responsabilité quant aux conséquences si vous décidez malgré tout de courir le danger.

recette des Vanille Kipferl, un bredele à la texture inouïe

Pour une cinquantaine de pièces
 Selon une recette du fameux pâtissier alsacien Christophe Felder
repérée sur le blog www.cestmafournee.com
  • 70g de sucre en poudre
  • 2 belles gousses de vanille
  • 240 g de beurre pommade (doux)
  • 280 g de farine de blé
  • 120 g d’amandes en poudre
  • 1 c à c de vanille liquide
Finition
  • 120g de sucre glace
  • 2 sachets de sucre vanillé
Préchauffez le four à 170° chaleur tournante.

Coupez la vanille en petits morceaux et mixez-la avec le sucre en poudre dans un petit mixeur ou dans un robot type thermomix de manière à obtenir une poudre très fine.

Tamisez cette poudre et ajoutez-y la farine, le beurre pommade, les amandes et la vanille liquide.Mélangez bien avec une cuillère en bois puis finissez d’amalgamer à la main.

Préchauffez le four à 170°C. Fleurez le plan de travail (farinez-le légèrement). Divisez la pâte en 3 parts égales. Façonnez chaque pâton en un boudin de 1,5 cm de diamètre environ. Découpez chaque boudin en morceaux d’environ 6 cm de long. Formez des croissants avec chaque morceau de pâte en rétrécissant les bords à la main et en leur donnant une forme incurvée. Posez les croissants de lune sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Et enfournez pour 12 à 15 minutes de cuisson.
Laissez les Vanille Kipferl refroidir sur une grille et enrobez-les de sucre glace en les roulant dans le mélange de sucre glace et sucre vanillé. Conservez-les dans une boîte en métal hermétique.

22 Discussion to this post

  1. Viviane dit :

    Suite à expérience de l’an passé, je confirme cette addiction incontrôlée parce que incontrôlable… On se surprend à plonger pour la énième fois la main dans la boîte en fer et… M….e !!!! y en a plus ! 🙁

  2. kiki32 dit :

    Je n’est pas de four à chaleur tournante quel température et combien de temps la cuisson ?
    Merci.

  3. Olivier dit :

    Je crois pas que ma grand mère ait jamais eu un Thermomix!

  4. seywert christiane dit :

    je les ai faits aujourd’hui, et je dois dire que c’est une tuerie….mmmhhhh ! que c’est bon ! Merci, je ne connaissais pas

  5. Je ne limite pas trop les calories en ce moment, le plaisir des fêtes est bien dans la gourmandise (d’ailleurs une pâte à sablés est prévue pour aujourd’hui) et pas de biscuits sans beurre ! ces vanille kipferl sont très beaux.

  6. bridda dit :

    Je vais l’essayer

    • Leïla Martin dit :

      Vous me direz si vous avez été plus résistante que moi pour ne pas céder à la tentation de les engloutir en deux temps trois mouvements ! 😉 A tout bientôt

  7. […] certaines variétés, comme les Vanille Kipferl, (espèce qui détient haut-la-main la palme de la durée de vie la plus courte) se sont […]

  8. Svintsitski dit :

    Bonjour, savoureux!!!!merci pour cette recette à refaire en toutes saisons!

  9. ebert brillet dit :

    bonjour super recette je vais tenter o thermomix

  10. Kliewer Wilfried dit :

    Hahahahaha, hahahahaha,

  11. Lopez Gurria Anita dit :

    Coucou, je voudrais bien essayer de les faire pour la première fois, mais je suis intriguée car je ne vois pas d’œuf dans cette recette. Est-ce un oubli de votre part ?…. Ou les œufs ne sont pas nécessaires ?
    Merci de votre réponse
    Anita

  12. Lopez Gurria Anita dit :

    Merci de votre réponse si rapide, Leila , ça y est , alors, je m’y met tout de suite ! ????????????

  13. Lopez Gurria Anita dit :

    Maudit clavier ! Je voulais mettre des smileys qui rigolent, il m’a mis des points d’interrogation !

  14. Pessard Mathilde dit :

    Hello , je voudrai les faire ce soir mais je n’ai que des noisettes en poudre…ca marche aussi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts