Käsekuchen (tarte au fromage blanc) à la rhubarbe

recette de tarte à la rhubarbe et au fromage blanc

J’ai longuement hésité. Tarte à la rhubarbe ou tarte au fromage blanc ? Mon coeur, pris en étau entre les deux options de ce choix cornélien, a balancé, tergiversé, dodeliné… Bon allez, tarte à la rhubarbe : autant profiter de cette délicieuse tige de saison avant qu’elle ne soit plus d’actualité ! Ceci dit, une bonne tarte au fromage blanc, ça met généralement tout le monde d’accord et la dernière fois que j’en ai faite une remonte à si loin, que je ne m’en souviens plus. Oui mais une bonne tarte à la rhubarbe, c’est tellement tentant…

Ô rage ! Ô désespoir ! Ô tourments ennemis
N’ai-je donc pour souci que ces pâtisseries ?
Et ne suis-je condamnée à les départager
Que pour devoir ce jour à l’une renoncer ?

Choisir, c’est forcément renoncer, je ne le sais que trop bien. Mais comment trouver en son coeur les raisons de préférer un amour à un autre, quand les deux élus nous rendent tout aussi heureux… Alors, j’ai choisi de ne pas choisir. Comme quand on hésite entre deux malabars et qu’on jette son dévolu sur un bi-goût. Ou quand on opte pour la capsule de lessive qui contient à la fois le détergeant et l’adoucissant. Ou quand on enfile une jupe-culotte.

J’ai donc croisé la tarte au fromage blanc et la tarte à la rhubarbe pour obtenir un spécimen qui a eu le mérite d’apaiser mon coeur fatigué d’avoir tant tergiversé et de scotcher les papilles de mes cobayes conquis par cet exquis compromis !

 

recette de tarte à la rhubarbe et au fromage blanc
Pour un gros Käsekuchen à la rhubarbe
(dans un moule à manqué à fond amovible)

La compotée de rhubarbe

  • 700g de rhubarbe
  • 120 g de sucre

Epluchez la rhubarbe. Coupez la en tronçons réguliers d’environ 1 cm. Saupoudrez 70 g de sucre dessus, mélangez et laissez macérer pendant une heure. Egouttez la rhubarbe, placez-la dans une casserole à fond épais, ajoutez le sucre restant et faites cuire à feu doux pendant environ 25 minutes en remuant régulièrement.  Stoppez la cuisson quand les morceaux commencent à se désagréger. Filtrez la compote au chinois pour la débarrasser de son éventuelle eau de cuisson résiduelle. (vous pouvez récupérer le sirop pour le consommer). Laissez refroidir et réservez au frais.

La pâte

  • 400 g de farine
  • 180 g de sucre
  • 2 œufs
  • 1 cuillère à soupe de lait
  • 180 g de beurre tempéré
  • 1 pincée de sel fin

Disposez la farine sur une planche et creusez-y une fontaine. Versez au centre le sucre semoule les œufs, le lait, le beurre coupé en petits morceaux et le sel. Mélangez le tout en formant une boule, aplatissez-la et emballez-la dans du film alimentaire.  Laissez ainsi reposer la pâte au réfrigérateur pendant au moins une heure. Beurrez et farinez un moule à manqué (28 cm de diamètre et rebords de 6 cm de hauteur). Foncez-le avec la pâte abaissée sur une hauteur de 5 mm environ et piquez la pâte avec une fourchette pour éviter qu’elle ne gonfle pendant la cuisson.

L’appareil au fromage blanc

  • 600 g de fromage blanc (de préférence à 40% de matière grasse)
  • 150 g de sucre semoule
  • 4 œufs
  • 30 g de fécule (Maïzena)

Dans un grand bol, mélangez le fromage blanc avec les ¾ du sucre semoule. Clarifiez les oeufs. Incorporez les jaunes et la maïzena.

Battez les blancs en neige. Quand ils commencent à monter, versez-y le reste du sucre et continuez à fouetter jusqu’à obtenir une consistance ferme. Incorporez délicatement vos œufs en neige à l’appareil.

Versez la compotée de rhubarbe sur la pâte. Lissez avec le dos d’une cuillère pour obtenir une couche uniforme. Puis versez l’appareil au fromage blanc dessus.

Enfournez à 180°C  pendant 40 minutes puis à 160°C pendant 30 minutes.

A la sortie du four, retournez le gâteau (encore dans son moule) sur une grille. Otez le fond, refermez le tour du moule et laissez le gâteau refroidir ainsi. Remettez-le à l’endroit et saupoudrez-le de sucre glace (facultatif).

7 Discussion to this post

  1. Hummmmmmm… je serais bien curieuse d’en goûter une part…

  2. Viviane dit :

    Ô rage ! Ô désespoir ! Ô tourments aigris
    N’ai-je donc pour souci que ces kilos pris ?
    Et ne suis-je condamnée qu’à saliver
    Que pour devoir ce jour me priver ?

    Hé ben non, ce n’est qu’un clin d’œil parce que ces photos sont trop tentatrices pour ne pas noter la recette dans un coin, à réaliser dès que rhubarbe sera achetée… et tant pis les petits kilos superflus 😉

  3. Thomann dit :

    Quand est ce qu’on met la compote de rubarbe?

    • Leïla Martin dit :

      Oups ! si j’oublie la rhubarbe, rien ne va plus ! J’ai corrigé mon oubli du coup ! Merci pour votre remarque. Très belle journée et à bientôt

  4. Vanda dit :

    des soucis avec des kgs pris ……… çà veut dire quoi ???? lol
    Ne pas se priver , manger equilibrer et savoir se faire des p’tits plaisirs …
    en tout cas je mets ta recette dans mes favoris pour la tester bien vite
    merci et bonne journée

  5. Dominique HEINRICH dit :

    Oh ça m’a l’air bon tout ça, je vais essayer au plus vite tant que j’ai encore de la rhubarbe dans le jardin… Merci aussi pour la recette du streusel à la rhubarbe, qui a fait l’unanimité dimanche dernier

  6. Marion dit :

    Merci leila pour toutes ces bonnes recettes. Je viens de tester le kasekuchen qui est un vrai régal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Ne manquez pas une miette du site, abonnez-vous à ma newsletter ! (confidentialité garantie)

Merci et à bientôt.

Powered byRapidology

Mon apéro qui décoiffe

Mon apéro qui décoiffe

Remplissez le formulaire ci-dessous
pour télécharger mon livret de recettes apéritives qui fleurent bon l'Alsace !